Opinion

  • Éditorial

Merci, Fred !

Vendredi 14 Juin 2019 - 12:16

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


A celles et ceux qui doutent toujours du fait que l'humanité est en péril, nous ne saurions trop conseiller de lire le livre que vient de publier sous ce titre Fred Vargas (1). Ecrit par une romancière dont les quarante romans policiers parus à ce jour sont lus sur les cinq continents, mais fondé, références à l’appui, sur les analyses et les conclusions des experts du monde entier, cet ouvrage débouche sur la conclusion que si nous continuons de nous gaver de mots sans agir contre le dérèglement climatique, notre espèce disparaîtra avant la fin de ce siècle. D'où le sous-titre qui figure sur sa couverture : "Virons de bord, toute" !

Le thème central de ce livre étant celui que nous déclinons dans les colonnes de ce quotidien à intervalles réguliers – les dirigeants de la planète parlent, discourent, gesticulent mais en réalité ne font rien pour protéger la nature dont dépend notre survie –, nous nous faisons un plaisir, un devoir même d'attirer sur lui l'attention de nos lecteurs. En citant notamment les quelques mots qui le concluent : « Relevons nos manches et travaillons, agissons. Restons vigilants et votons, et votons bien pour des responsables conscients, actifs, sincères. Et soyons des centaines de millions à le faire, vite, très vite, qui entraîneront d'autres centaines à la suite. C'est cela la Troisième Révolution. Nous la réussirons ».

Ce qu'écrit Fred Vargas ne relève ni du rêve ni de l'illusion car partout dans le monde, sur les cinq continents donc, se dessine un mouvement populaire collectif visant à préserver la nature contre les dégradations qui la menacent. Nous en avons eu la démonstration récemment sur le Vieux Continent lorsque les "verts", les "écologistes", les " insoumis " ont réussi à faire élire de nombreux députés au Parlement de Strasbourg. Et nous en aurons à coup sûr la confirmation dans les mois, les années à venir lors des multiples échéances électorales qui s'y dérouleront.

Le Congo s’étant engagé très tôt dans cette bataille décisive grâce à la création du Fonds bleu pour le Bassin du Congo, nous sommes bien placés pour amplifier le cri d'alarme lancé par Fred Vargas. Et, bien sûr, nous le ferons.

 

(1) Fred Vargas. "L'humanité en péril. Virons de bord, toute". Editions Flammarion.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 20/7/2019 | Concrètement...
▶ 20/7/2019 | Histoire
▶ 17/7/2019 | Tâche
▶ 16/7/2019 | Retour
▶ 15/7/2019 | Conseil d'ami
▶ 13/7/2019 | Convergence
▶ 11/7/2019 | Théâtre
▶ 11/7/2019 | Beaucoup à faire…
▶ 10/7/2019 | A haut risque !
▶ 9/7/2019 | Libre échange