Opinion

  • Éditorial

Moeurs

Vendredi 7 Décembre 2018 - 11:24

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Une vidéo postée la semaine dernière défraie la chronique sur les réseaux sociaux. Elle montre des enfants de moins de 10 ans, sous le regard complice de leurs parents, en train d’exécuter des danses ultra sensuelles et discourtoises au son de l’afro-beat. Les personnes averties qui ont eu l’occasion de visionner la vidéo ont sans doute eu, comme nous, le sentiment que la dépravation des mœurs, même chez les tout-petits, s’accélère chaque jour.

Qui doit répondre de ces obscénités aux antipodes de la culture fondée sur le respect ? Il semble que la responsabilité parentale, dans une société de plus en plus corrompue, a perdu sa pugnacité. Que faire lorsque nos jeunes enfants sont laissés à la merci de cette culture des feuilletons avec des clips encensant le nu diffusés sur les chaînes payantes ?

Il faut, sans plus attendre, stopper le déclin de la morale et de l’éthique pour sauver la jeunesse. Cela passe par la construction d’infrastructures adéquates qui répondent à leurs attentes.

Les Dépêches du Bassin du Congo

Edition: 

Édition du Samedi (SA)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 18/12/2018 | Confiance
▶ 15/12/2018 | Retour
▶ 13/12/2018 | Réconciliation
▶ 13/12/2018 | Cadeaux
▶ 13/12/2018 | Dix jours
▶ 12/12/2018 | Routes
▶ 11/12/2018 | Intégration
▶ 9/12/2018 | Hygiène
▶ 7/12/2018 | Moeurs
▶ 7/12/2018 | Liste