Musique : l’artiste congolais Rado présente "Joli soir"

Vendredi 20 Juillet 2018 - 21:01

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le clip du nouveau single contenu dans l’album "Indian", en préparation, a été officiellement lancé à Brazzaville, le 13 juillet, lors d’une conférence de presse animée dans un hôtel de la place.

Produit par la maison Eagle center que dirige Claudrick Miéré, "Joli soir" est le deuxième clip que Rado vient de mettre sur le marché après "La roue finit par tourner" qui figure dans le premier maxi single "Choix Eza te".

Le titre "Joli soir", tel que formulé, laisse penser que l’artiste parle d’une soirée de rêve, d’un moment magnifique et inoubliable. Contrairement à cela, l’artiste parle plutôt d’une  déception, peignant un tableau sombre de la vie amoureuse.

« A travers ce clip, j’ai voulu montrer le côté artistique de la déception. Ce n’est pas une manière de faire son apologie mais c’est une réalité déjà vécue par plusieurs amoureux », a déclaré Rado. A côté de cette désolation, a-t-il estimé, il y a des déceptions qui sont bénéfiques pour l’homme et que l’on ne doit pas regretter.

Par ailleurs, les critiques sur les performances de l’artiste ont constitué l’un des temps forts de la conférence de presse. Selon les intervenants, il est trop tôt de sortir ce nouveau clip dès lors que le précédent, notamment "La roue finit par tourner", paru en juin dernier, n’a pas obtenu assez de vues sur You tube.

Satisfait des remarques qui lui ont été faites et de l’attention que le public lui accorde, Rado a remercié les différents intervenants. « Je vous remercie tous pour vos critiques et suggestions. J’ai pris cela en compte et très bientôt, une réunion sera convoquée avec tous mes collaborateurs pour examiner les différents points soulevés », a-t-il assuré.

Ingénieur de son, l’artiste musicien congolais chante, râpe et fait de la rumba trap. Son rêve, a-t-il confié, est de faire de la musique une industrie à part entière, une ressource économique comme d’autres, capable de contribuer au développement du pays.

 

Yannick Mamboundou-Likibi, stagiaire

Légendes et crédits photo : 

Photo: Le musicien Rado lors de la conférence de presse

Notification: 

Non