Opinion

  • Éditorial

Musique urbaine

Jeudi 6 Juin 2019 - 22:04

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Un rapide coup d’œil sur les listes des artistes en tête des sondages musicaux montre non seulement que la musique urbaine est le genre de musique pop le plus populaire, mais aussi le plus intégrateur d’une jeunesse mondiale et africaine en quête de proximité.

Bien qu’elle soit née de la culture musicale afro-américaine et que les principaux événements qui ont marqué son évolution rapide aient eu lieu, pour la plupart, aux États-Unis, la musique urbaine a aujourd’hui une portée internationale, jusqu’en Afrique où le genre empile les podiums.

Cette musique a désormais un impact considérable sur la jeunesse francophone. Une des preuves de cette assurance est bien entendu le nombre de rendez-vous qui promeuvent la culture hip-hop et le Rhythm & Blues (R’n’B) contemporain qui vient du continent. Le dernier festival à se faire désormais entendre a choisi d’être nomade en adoptant le luisant nom significatif « Afropolitain », pour faire le tour des capitales francophones d’Afrique.

Cette année, c’est donc à Abidjan, en Côte d’Ivoire, que l’Afrique va célébrer sa culture urbaine. Au-delà de la musique, et afin de surfer sûrement dans cette culture à plusieurs façades, le rendez-vous s’invite à des arts connexes comme la danse, les arts visuels, le numérique et toujours avec un tantinet de cran pour vanter une mode de vie « branchée » parfois énigmatique.

Les Dépêches du Bassin du Congo

Edition: 

Édition du Samedi (SA)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 15/9/2019 | Appels perdus
▶ 13/9/2019 | Start-up
▶ 13/9/2019 | Education
▶ 12/9/2019 | Volonté
▶ 11/9/2019 | Investir
▶ 10/9/2019 | Regards
▶ 9/9/2019 | Réputations
▶ 6/9/2019 | Bilan
▶ 5/9/2019 | Faire avec
▶ 4/9/2019 | Nature