ONU : Michelle Bachelet proposée au poste de Haut-Commissaire des droits de l’homme

Jeudi 9 Août 2018 - 13:02

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La Chilienne est pressentie pour succéder au Jordanien Zeid Ra'ad al Hussein qui a choisi de ne pas se représenter au terme de son mandat de quatre ans qui s'achève à la fin de ce mois, a annoncé, le 8 août, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres

Le choix de l’ancienne présidente chilienne pour présider aux destinées du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme a été fait par António Guterres. « Après avoir consulté les présidents des groupes régionaux d’États membres, le secrétaire général a informé l’Assemblée générale de son intention de nommer Michelle Bachelet, d’origine chilienne, au poste de Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme », a indiqué le porte-parole du secrétaire général de l’ONU. Il a, par ailleurs, précisé que cette nomination sera soumise à l’approbation des cent quatre-vingt-treize Etats membres des Nations unies, réunis en Assemblée générale.

Le cursus de Michelle Bachelet

Âgée de 66 ans, Michelle Bachelet a été présidente du Chili de 2006 à 2010 et de 2014 à 2018. Elle fut la première femme cheffe d’Etat de son pays.

En 2010, elle a été nommée première directrice exécutive de l’ONU-Femmes, une entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Elle a également occupé différents portefeuilles ministériels au sein du gouvernement chilien en tant que ministre de la Santé de 2000 à 2002 et de la Défense entre 2002 et 2004.

Si sa candidature est confirmée par l'Assemblée générale des Nations unies, Michelle Bachelet rejoindra Genève, siège du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme.

 

 

Rock Ngassakys

Notification: 

Non