Opinion

  • Éditorial

Onze ans ...

Lundi 2 Octobre 2017 - 19:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Nous étions le 3 octobre 2006 et l'Afrique toute entière assistait, étonnée pour ne pas dire médusée, au retour des restes mortels de Pierre Savorgnan de Brazza là même où celui-ci avait écrit, dix années durant, les plus belles pages de sa vie d'officier français lancé à la découverte de notre continent.

Voulu par la famille de l'illustre explorateur et soutenu par la plus haute autorité du Congo avec l'appui de l'Italie, de la France, de l'Algérie, cet évènement sans précédent a marqué d'un sceau indélébile l'Histoire des relations entre l'Afrique et la lointaine Europe. Il a démontré, tout comme ce fut le cas pendant la seconde guerre mondiale lorsque Brazzaville devint la Capitale de la France Libre  à l'initiative du Général de Gaulle, que la défense des valeurs communes crée entre les peuples des liens que rien finalement ne peut dissoudre. 

Cette Histoire, l'institution qui gère le Mémorial où reposent aujourd'hui Pierre Savorgnan de Brazza et sa famille s'emploie, depuis, à en poursuivre l'écriture. Faisant de cet  imposant monument et du vaste jardin qui l'entoure un lieu que parcourent chaque jour des centaines de visiteurs, elle a su également y constituer un point de rencontre, de débats, d'échanges vers lequel convergent de plus en plus de chercheurs, d'intellectuels venus de tous les horizons.

Si le onzième anniversaire du retour des restes mortels de Pierre Savorgan de Brazza mérite une attention particulière c'est précisément parce que le Mémorial qui porte son nom, loin de se reposer sur ses lauriers, s'apprête à franchir une nouvelle étape grâce à l'ouverture d'un centre culturel où coexisteront une bibliothèque, un amphithéâtre, une salle de conférences, un musée et certainement aussi des espaces réservés aux jeunes en quête de mémoire.

Il revient à la directrice du Mémorial, Bélinda Ayessa, de préciser les grandes lignes de ce nouveau projet, ce qu'elle fait dans le présent numéro de nos deux quotidiens, Les Dépêches de Brazzaville et Le Courrier de Kinshasa. Mais disons haut et fort, ici, que nous l'accompagnerons sans faillir dans cette nouvelle aventure tout  comme nous l'avons fait lorsque s'imposa, il y a quinze, l'idée apparemment folle d'exaucer le voeu de Pierre Savorgnan de Brazza de vivre son éternité au coeur même du Congo, ce pays qu'il avait tant aimé.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 15/12/2017 | Economie verte
▶ 14/12/2017 | Pavé
▶ 13/12/2017 | Rétropédalage ?
▶ 12/12/2017 | Convergence
▶ 11/12/2017 | Feux verts
▶ 8/12/2017 | Gangrène
▶ 7/12/2017 | Remise à plat
▶ 6/12/2017 | One Planet Summit
▶ 5/12/2017 | Alerte
▶ 4/12/2017 | FMI