Paix et sécurité : l’ONU salue le climat de quiétude qui prévaut au Congo

Lundi 10 Juin 2019 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Une délégation de la Mission d’évaluation des Nations unies en Afrique centrale (Unoca), conduite par Amedou Ould Abdallah, a conféré, le 9 juin, avec le secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT), Pierre Ngolo, sur les questions de paix et sécurité dans la sous-région. Elle a témoigné les avancées réalisées par Brazzaville dans ce sens.

Le secrétaire général du PCT et la délégation du bureau régional des Nations unies pour l'Afrique centrale ont débattu essentiellement des questions de paix et de sécurité au Congo et sur l’ensemble du continent.

Les deux parties ont abordé les crises qui secouent depuis un moment certains pays africains et scruté les pistes de solutions pour contrer leur montée fulgurante, en privilégiant le dialogue communautaire entre les belligérants.

S’agissant du Congo, l’Unoca, dont le siège est implanté à Libreville, au Gabon, a exprimé son satisfecit au regard de la paix et la quiétude générales retrouvées dans le pays.

« Je suis à Brazzaville dans le cadre d’une mission régionale de l’ONU. Nous avons débattu de la situation sécuritaire dans la région en général. Le secrétaire général du PCT a été clair sur la situation sécuritaire en Afrique en général ainsi qu’au Congo, en particulier, où nous avons apprécié positivement l’évolution », a indiqué Amedou Ould Abdallah.

Le Bureau régional des Nations unies pour l’Afrique centrale a été créé en janvier 2011 et inauguré le 2 mars de la même année à Libreville, au cours d’une cérémonie solennelle. Dirigée par François Louncény Fall, cette institution onusienne régionale a pour objectifs, entre autres,  la consolidation de la paix au sein des Etats de la sous-région.

Ce bureau a aussi pour missions de renforcer les activités menées par l’ONU et d’autres partenaires dans la sous-région, en vue de promouvoir une démarche fondée sur la consolidation de la paix.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Pierre Ngolo (à droite), s'entretenant avec la délégation de l'Unoca, le 9 juin/ Adiac

Notification: 

Non