Parlement: les députés autorisent le financement du Projet d’appui au développement des entreprises et la compétitivité

Samedi 23 Février 2019 - 15:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

À l'unanimité, l'Assemblée nationale a donné son accord pour le financement du projet, le 22 février, lors d’une séance plénière dirigée par son premier vice-président, Léon Alfred Opimbat. 

Le Projet d’appui au développement des entreprises et la compétitivité (Padec) est le fruit d’un accord de partenariat signé entre le Congo et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement. Financé à treize milliards trois cents millions FCFA, le Padec est le prolongement du Projet d’appui à la diversification de l’économie. Il a pour objectif principal de soutenir les petites, moyennes et microentreprises congolaises évoluant dans le secteur hors pétrole.

Le projet sera exécuté, dans sa première phase, à Brazzaville et Pointe-Noire, ainsi que sur le corridor situé entre ces deux agglomérations. Défendant ce projet de loi, la ministre du Plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, a souligné que ce projet s’inscrit dans le cadre de la diversification de l’économie, une politique que le gouvernement expérimente depuis quelques années.

Par la même occasion, les députés ont aussi adopté à l’unanimité, après amendements, le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de prêt pour le financement additionnel du Projet de renforcement des capacités en statistiques entre la République du Congo et la Banque internationale pour la reconstruction et le développement.

Comme le premier, ce second projet est lui aussi financé à treize milliards sept cent-cinquante millions FCFA, dont trois milliards seront investis dans la construction du siège de l’Institut national des statistiques.

Hormis ces deux projets de lois, la chambre basse du parlement a aussi adopté le compte rendu de sa séance plénière du 1er février.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

1-Le bureau de l'Assemblée pendant la plénière, le 22 février/ Adiac 2-Une vue partielle des députés lors de la session, le 22 février/ Adiac

Notification: 

Non