Opinion

  • Éditorial

Pédagogie

Lundi 8 Janvier 2018 - 19:17

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


La période des vœux étant passée, comment le gouvernement de Clément Mouamba va-t-il s'y prendre pour traduire en actes les instructions qui lui ont été données par la plus haute autorité de l'Etat, le président de la République, Denis Sassou N’Guesso ? Cette question nombre de citoyens, mais aussi d'observateurs de la scène congolaise se la posent aujourd’hui alors que débute effectivement l'année 2018. Et tous attendent, espèrent, que des réponses précises y seront apportées rapidement.

Le problème de la remise en ordre de la gouvernance  et du redressement des finances publiques étant posé depuis des mois, il est certain que, dans les coulisses du pouvoir, des plans concrets, précis, détaillés ont été définis et ne tarderont  pas à être adoptés officiellement, ouvrant la voie à la vague sans précédent de réformes qui, elle-même, permettra de résoudre les problèmes auxquels nous sommes présentement confrontés. Mais pour que cette vague produise sans délai les effets attendus, il est indispensable qu'elle soit accompagnée, dès à présent, par une campagne d'explications qui permette à  chacun d'en comprendre la portée immédiate et lointaine.

L'opinion publique congolaise a clairement démontré ces dernières semaines qu'elle fait confiance au chef de l'Etat et au gouvernement. Loin de se révolter contre la politique d'austérité qui était annoncée, elle a manifesté sa volonté d'accompagner le processus qui doit permettre à notre pays de se redresser. Il faut donc la conforter en précisant point par point quels progrès, quelles avancées économiques et sociales sortiront du plan mis au point pour y parvenir dans un délai raisonnable.

Si ce travail est accompli dans le temps imparti, la mobilisation de la société civile accélèrera sans aucun doute le rebond qui se dessine. Et c'est pourquoi, nous semble-t-il, un véritable effort de pédagogie doit accompagner la mise en œuvre  des dispositions que l'Etat s'apprête à rendre publiques.  

Jamais l’information et la communication intérieures n'ont été aussi importantes pour le Congo et pour les Congolais.

 

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 14/7/2018 | Entrepreneuriat
▶ 12/7/2018 | Archives
▶ 11/7/2018 | Engouement
▶ 10/7/2018 | Représentativité
▶ 10/7/2018 | Revenons ...
▶ 9/7/2018 | Ormuz
▶ 6/7/2018 | Vacances
▶ 5/7/2018 | Modernité
▶ 3/7/2018 | Décentralisation
▶ 2/7/2018 | Passage