Pétrole et gaz : la RDC accuse encore une faible expertise

Mardi 11 Décembre 2018 - 17:07

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Aucune émergence ne peut être envisagée sans une plus forte sensibilisation de l’ensemble de la société sur les questions énergétiques. Cette prise de conscience doit commencer au plus bas de l’échelon, c’est-à-dire dans les milieux scolaires.

La maîtrise des enjeux et défis du secteur énergétique doit faire partie des priorités de la prochaine équipe gouvernementale. Du côté des experts et observateurs avertis de la vie économique nationale, le débat n’attendra pas l’issue incertaine des élections du 23 décembre. Plusieurs associations professionnelles ont commencé déjà à se projeter dans l’avenir pour proposer des solutions durables au développement d’un secteur qui reste incontournable à l’émergence économique de la République démocratique du Congo (RDC).

Dans les analyses, l’une des pistes à explorer est la sensibilisation des élèves à la question énergétique. Créée en juin 2018, Petrogas Plus, un bureau d’études, a démarré ses activités justement par un contact avec les bleus-blancs pour les inviter à poursuivre leurs études supérieures dans les filières du pétrole et du gaz. Aujourd’hui, il existe plusieurs établissements spécialisés dans le secteur énergétique, même si l’affluence n’est pas toujours au rendez-vous. Beaucoup de cadres évoluant dans les entreprises pétrolières prestent aussi comme enseignants dans ces établissements. Ce profil est idéal pour assurer une communication plus pragmatique en faveur de la communauté scolaire et estudiantine. L’exemple le plus marquant est l’Institut supérieur technologique de Kinshasa.

En 2019, ce bureau d’études projette de réaliser une série d’activités pour « fédérer les expertises en faveur des services utiles à la cause de l’émergence du pétrole et du gaz ». Comme l’explique plus en détail l’Agence congolaise de presse, l’idée est d’assurer un développement harmonieux des agents, cadres et techniciens du secteur pétrolier en RDC. Plus concrètement, les projets viseront à sensibiliser la population dans plusieurs domaines, notamment ceux de la promotion des actions génératrices de revenus et de l’animation des séminaires de renforcement des capacités des étudiants finalistes dans les différents instituts supérieurs et universités.

Laurent Essolomwa

Notification: 

Non