Photographie : Désiré Kinzenguélé en résidence à Malte

Vendredi 20 Juillet 2018 - 20:06

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le photographe congolais est, depuis le début du mois de juillet, en résidence artistique dans le village de Gharb-Gozo de Malte.

Une des photos du photographe Désiré Kinzenguele en résidence à Malte

À peine ses bagages posés dans le village traditionnel de l’archipel maltais, André Désiré Loutsono, dit kinzenguelé, offre au public la culture de l’image à la congolaise. En sa présence, « un studio photographique pour un portrait » est ouvert aux visiteurs à partir de ce samedi 21 jusqu’au 23 juillet. Certaines de ces photos seront ensuite exposées à Saint James Cavalier lors de l'exposition Rima avec des modalités à définir du 5 octobre au 11 novembre, précisent les organisateurs qui avouent déjà connaître ces illustrations. « L’an dernier en octobre, lors de la deuxième édition du Rima film festival, au musée postal de Malte, nous avons déjà eu l'occasion d'admirer le travail de Kinzenguelé et des autres photographes du collectif génération Elili dont il fait partie », affirment-ils.

De leur avis, « cette résidence fait partie du "Fly over project" qui vise à revenir sur le regard européen sur les Africains en amenant un photographe congolais à Malte ». « Nous sommes submergés d'images d'une Afrique déchirée par la guerre et rongée par l'épidémie à côté d'une jungle glamour que l'exotisme ne s'est pas calmé depuis la décolonisation. Mais combien d'images avons-nous du mode de vie européen pris par les Africains ? », s’interrogent-ils.

André Désiré Loutsono sera le premier photographe professionnel africain à visiter Malte. Il va scruter, rêver et tirer sur les paysages, la société et les styles de vie. En plus de sa recherche photographique, l'artiste organisera également une série de rencontres avec les communautés gozo pour parler de la vie dans la grande ville de Brazzaville et offrir des portraits de studio à Gozo pendant son internat.

À propos des organisateurs, Rima fait partie du programme culturel de La Valette 2018 financé par le Malta arts fund. C’est un projet anthropologique et artistique né en 2014 visant à explorer les aspects multiformes de la migration et de l'exil à travers une série d'initiatives créatives et multidisciplinaires, en collaboration avec des artistes et des universitaires maltais et étrangers, et les migrants eux-mêmes. Dans toutes les initiatives, les histoires rassemblées avec leurs résultats anthropologiques et artistiques ont retracé une continuité perdue entre la « patrie » et la vie quotidienne actuelle, utilisant à la fois les voix des migrants et une collaboration fructueuse avec des experts des domaines artistiques et académiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

Marie Alfred Ngoma

Légendes et crédits photo : 

Le photographe Désiré Kinzenguele en résidence à Malte/ Crédit photo Désiré Kinzenguele

Notification: 

Non