Opinion

  • Éditorial

Plan Marshall

Mercredi 6 Juin 2018 - 21:05

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Que l'Europe soit au bord de l'implosion en raison de l'afflux, incontrôlé et d’ailleurs incontrôlable, sur ses terres des migrants venant du grand Sud ou du Levant n'a rien qui puisse surprendre. Incapable d'analyser les causes réelles de ce raz-de-marée humain et donc de prendre à temps les mesures qui auraient peut-être permis, sinon de l'endiguer, du moins de le réguler, l’Union a commis une erreur historique qui lui coûtera cher, très cher.

Rappelons, avant d'aller plus loin, que deux crimes - car ce sont bien des crimes et non de simples fautes – se trouvent à l'origine du mouvement de masse auquel nous assistons : le premier, qui date de plusieurs siècles, a été le pillage des ressources naturelles de l'Afrique tout au long de l’ère coloniale, pillage qui a empêché le continent de se développer sur le plan économique et qui oblige aujourd'hui nombre de jeunes Africains à le quitter dans l'espoir de vivre mieux, ou tout simplement de vivre ; le second crime, très récent, a été la série d’erreurs stratégiques commises ces dernières décennies par les puissances occidentales en Irak, en Syrie, en Afghanistan, en Libye, erreurs qui ont jeté sur les routes de l'exode des millions d'hommes, de femmes et d'enfants avec les conséquences dramatiques que nous voyons se produire chaque jour sous nos yeux.

Dans un semblable contexte, il était inévitable qu'un fossé se creuse un jour ou l’autre  entre les nations  du nord et les nations du sud de l'Europe. Avec, comme conséquence, la résurgence du nationalisme, la montée de l'isolationnisme, bref la tentation de la rupture intérieure contre laquelle luttent la chancelière Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron, mais qui risque fort, à échéance de quelques mois, de faire voler en éclat l'Union européenne.

Répétons-le donc une fois de plus, sans véritablement croire qu'un tel appel à la raison sera entendu par ceux auxquels il s'adresse : l'Europe  n'échappera au désastre qui la guette que si elle jette toutes ses forces dans le processus de développement qui seul peut dissuader les Africains à migrer vers ses côtes. Mettre en place un Plan Marshall pour l'Afrique est en réalité la seule voie qui reste à explorer si les Européens veulent continuer à vivre en paix avec eux-mêmes et combattre les mauvais démons qui ressurgissent sur nombre de leurs territoires. 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 18/9/2018 | Pauvre Alain !
▶ 15/9/2018 | Vues de …
▶ 13/9/2018 | Inquiétude
▶ 12/9/2018 | Antivaleurs
▶ 11/9/2018 | Enseignements
▶ 10/9/2018 | Roman
▶ 7/9/2018 | Jeunes et alcool
▶ 6/9/2018 | Optimisme
▶ 6/9/2018 | Saut
▶ 6/9/2018 | Civisme