Opinion

  • Éditorial

Preuve

Samedi 12 Janvier 2019 - 17:44

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


A ceux qui prétendaient ces derniers temps, en se basant sur les troubles qui ont paralysé une partie du département du Pool, que le Congo, notre Congo, n'est pas un pays stable, uni, résolu à avancer sur la voie du progrès, les événements auxquels nous assistons ces derniers temps, chez nous et autour de nous, apportent une réponse claire.

Chez nous, en effet, la fin de l'année 2018 et le début de l'année 2019 ont montré que la nation congolaise entend bien résoudre les problèmes auxquels elle se trouve confrontée en unissant ses forces et non en se divisant. Le calme qui a marqué les fêtes de fin d'année, tout comme la chaleur qui a accompagné, la semaine dernière, les cérémonies de présentation des vœux au président de la République, le démontrent de façon claire. Toutes les conditions sont donc réunies, chez nous, pour que la remise en ordre de la gouvernance publique et la relance de la croissance portent rapidement leurs fruits.

Ceci est d'autant plus frappant que tout autour de nous, en revanche, s'installe un désordre institutionnel qui menace la cohésion de ces peuples frères et, de façon plus générale, la stabilité de l'immense Bassin du Congo dont nous occupons le centre. Ce qui se passe aujourd'hui à Kinshasa, à Bangui, à Libreville est, en effet, pour le moins inquiétant dans la mesure où ces évènements démontrent que, contrairement aux apparences, la tentation du désordre, de la déstabilisation des institutions, voire même de la violence sociale est toujours présente, avec les risques d'implosion des Etats que cela comporte.

L'on ne saurait tirer de ce qui précède la conclusion que notre Congo est un modèle et que les pays qui l'entourent sont voués aux gémonies. Mais il apparaît clairement que la politique de modernisation de nos institutions, engagée par la plus haute autorité de l'Etat il y a trois ans, qui avait soulevé ici et ailleurs bien des critiques, prouve aujourd'hui son réalisme, son bien-fondé. Ce qui se passe tout autour de nous est bien là pour le confirmer.

Restons donc sur la voie de la sagesse que nous suivons depuis la fin des guerres civiles qui nous ont fait tant de mal dans le passé et aidons nos  frères, si nous en avons la possibilité,  à l'emprunter à leur tour.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 17/6/2019 | Amusant !
▶ 14/6/2019 | Merci, Fred !
▶ 13/6/2019 | Solidarité
▶ 12/6/2019 | Optimisme
▶ 10/6/2019 | Piège
▶ 7/6/2019 | 7 juin !
▶ 6/6/2019 | Musique urbaine
▶ 5/6/2019 | Veille
▶ 4/6/2019 | Traditions
▶ 3/6/2019 | Hommage