Projet d'agriculture commerciale : les directeurs départementaux s’imprègnent des mécanismes de mise en œuvre

Samedi 29 Juin 2019 - 14:34

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les  responsables de l’agriculture, de l’élevage et la pêche des douze départements du Congo participent, le 29 juin à Brazzaville, à un atelier d’information et de sensibilisation à l’exécution du projet.

Parmi les informations qui seront mises à la disposition des participants à l'atelier, figurent les objectifs du Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale (Pdac), ses composantes et ses activités. Ils seront également édifiés sur le dispositif du fonds à coût partagé, condition de l’éligibilité au financement du projet et de sélection des plans d’affaires, avant de prendre connaissance de la fiche à manifestation d’intérêt.

« L’objectif de cette rencontre est de sensibiliser les parties prenantes que vous êtes, de sorte que vous vous appropriez et que vous bénéficiez éventuellement, de la mise en œuvre de ce projet », a déclaré le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture et de l’élevage, Léon Tati, à l’ouverture de l’atelier.

Rappelons que le Pdac avait organisé, en septembre et novembre 2018, la première vague de sensibilisation au profit des producteurs. Pour évaluer cette première acrivité, un atelier s’était tenu en janvier dernier, avec les directeurs départementaux.

D’une durée de cinq ans (2017-2022), cofinancé par le Congo et la Banque mondiale à hauteur d’environ cinquante-cinq milliards francs CFA, le Pdac a pour objectif d' améliorer la productivité des agriculteurs et l’accès aux marchés des groupes de producteurs et des micro, petites et moyennes entreprises agroindustrielles.

Cinq cent mille individus tireront directement profit de ce projet qui adhère notamment à la stratégie agricole nationale et au Programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine, décliné dans le plan national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire et nutritionnelle adopté en 2015.

Lopelle Mboussa Gassia

Légendes et crédits photo : 

Les directeurs départementaux à l'atelier de sensibilisation au Pdac

Notification: 

Non