Russie/ Etats-Unis : la moitié du budget de l'armée américaine pourrait nourrir toute l'Afrique, selon Dmitri Peskov

Mercredi 19 Décembre 2018 - 12:23

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le porte-parole du Kremlin a réagi à la déclaration du Secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, liée à l'arrivée des bombardiers russes au Venezuela, la jugeant ''non diplomatique'' .

''Ce n'est pas diplomatique de la part du Secrétaire d'État […] En outre, ce n'est probablement pas très approprié de faire de tels commentaires pour un pays dont la moitié du budget de l'armée pourrait nourrir toute l'Afrique», a déclaré Dmitri Peskov. Il considère qu'il est peu ''approprié'' de la part de la diplomatie américaine de faire des remarques concernant les frais engendrés par l’envoi des bombardiers russes au Venezuela, rappelant à Washington l’envergure de ses dépenses militaires.

Auparavant, le chef de la diplomatie américaine avait accusé la Russie et le Venezuela de gaspiller ''des fonds publics''. ''Seulement deux avions et le département d'État est hystérique. [...] Vous ne devriez pas stresser autant" a indiqué, à son tour, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

Le ministre vénézuélien de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, a expliqué que ces avions étaient arrivés au Venezuela dans le cadre des manœuvres conjointes et ne représentaient aucune menace. Par ailleurs, le président américain, Donald Trump, souhaite ''mettre fin'' aux missions de paix inefficaces qui ne favorisent pas "une paix durable", a fait savoir le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, à l'occasion de la "nouvelle stratégie" américaine en Afrique. Il a aussi affirmé que l'aide économique américaine serait revue pour faire en sorte qu'elle apporte des résultats. Citant le Soudan du Sud, il a dit: "Nous ne fournirons plus de prêts ou de ressources américaines supplémentaires à un gouvernement sud-soudanais dirigé par les mêmes dirigeants en faillite morale qui perpétuent cette horrible violence".

Noël N'dong

Notification: 

Non