Santé/ Hygiène : Romi Oyo et ses mandants assainissent le quartier 57

Mardi 12 Février 2019 - 11:06

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

L’élu de la troisième circonscription électorale de Ouenzé a organisé, le 9 février à Brazzaville, une opération de salubrité couplée à la distribution officielle des moustiquaires imprégnés aux habitants de la zone.

Plusieurs dizaines de jeunes du quartier 57, dans le cinquième arrondissement, Ouenzé, ont été retenus pour la séance d’assainissement qui a duré plus de quatre heures. En compagnie de l’élu de leur circonscription, ces jeunes ont désherbé, curé les caniveaux et désinfecté les sanitaires ainsi que les habitations environnantes.

L’initiative s’inscrivait dans le cadre de l'apport du député à sa base électorale. Elle a permis également à l'élu de conscientiser les jeunes sur la pérennité de l’assainissement et la lutte contre les maladies vectorielles. 

« L’assainissement de notre environnement doit être un véritable défi pour tous les citoyens. Au-delà de la circulaire du Premier ministre, nous avons aussi pensé qu’il était normal de travailler pour que notre environnement soit plus propre car, la propreté chasse les maladies. Nous avons aussi décidé qu’il fallait distribuer des moustiquaires imprégnées pour combattre le paludisme », a déclaré le député. 

En effet, la moustiquaire imprégnée d'insecticide s'est affirmée en quelques années comme un outil privilégié de lutte contre le paludisme. Elle protège également la femme enceinte contre l’anémie. En outre, le paludisme augmente le risque d’avortement spontané, de fausse couche, d’accouchement prématuré et de faible poids de l’enfant à la naissance, qui est l’une des principales causes de mortalité infantile.

Rachelle, une ménagère du quartier 57, après avoir reçu quatre moustiquaires imprégnées pour sa famille, a déclaré : « Merci mon fils Romi, j’ai trop souffert de moustiques. Enfin KO palu, on en finit avec toi ». Le paludisme est l’une des principales causes de consultation médicale dans les centres de santé intégrés de Brazzaville. 

Notons que le quartier 57, à Ouenzé, est une zone marécageuse où les moustiques se multiplient continuellement.

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

L'opération salubrité au quartier 67, à Ouenzé /Adiac

Notification: 

Non