Opinion

  • Éditorial

Sortie de crise

Mardi 17 Novembre 2020 - 18:17

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Même si cela parait fou alors que de nombreux pays se « reconfinent » à juste titre afin de combattre la pandémie du coronavirus, il est probable, pour ne pas dire certain que nous allons entrer rapidement dans une toute autre époque. Ceci parce que tous les feux semblent se mettre au vert sur la voie scientifique qui permettra à bref délai de diffuser à l’échelle mondiale le ou les vaccins qui mettront un terme à la terrible crise sanitaire que nous vivons depuis un an.

 

Certes rien n’est encore joué sur ce terrain éminemment stratégique, mais la course à laquelle se livrent les scientifiques et les grands laboratoires afin de contrôler le gigantesque marché planétaire qui se dessine ne laisse guère de doute dès à présent sur l’issue positive de cette course vers le progrès médical. En apporte la preuve évidente l’attention que lui portent désormais tous les Etats et les gouvernements des cinq continents.

Entendons-nous bien avant d’aller plus loin : ce qui est ici écrit ne signifie nullement  que le temps est venu de mettre un terme aux actions entreprises tout au long des derniers mois pour combattre la pandémie. Plus que jamais et tant que les vaccins en cours de création n’auront pas mis un terme à la terrible crise que nous vivons les gestes barrières, les masques, les lavages de mains systématiques et même le confinement temporaire dans les régions les plus menacées devront être respectés.

 

Ce qui est certain, en revanche, est bien le fait que nous devons nous préparer dès maintenant à la remise en ordre individuelle et collective que la fin de la pandémie provoquée par la Covid-19 génèrera automatiquement. Nous y préparer c’est-à-dire reprendre dès à présent confiance en l’avenir, préparer la relance économique et financière qui naîtra de la diffusion des vaccins sur toute la surface du globe, faire en sorte que les secteurs durement impactés par le coronavirus tels que, l’enseignement, les services médicaux, les transports, le commerce sous toutes ses formes repartent en avant du bon pied.

 

Si nous n’avons pas su, comme tous les peuples de la planète, anticiper le désordre général que provoquerait inévitablement la pandémie du coronavirus, nous sommes bien armés aujourd’hui pour en préparer la fin.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 2/12/2020 | Les deux roues
▶ 1/12/2020 | Menaces
▶ 30/11/2020 | Et maintenant ?
▶ 28/11/2020 | République
▶ 26/11/2020 | Morosité
▶ 26/11/2020 | Unité
▶ 25/11/2020 | Enfin!
▶ 24/11/2020 | Fonds Bleu
▶ 24/11/2020 | Concertation
▶ 21/11/2020 | Prudence