Opinion

  • Éditorial

Start-up

Vendredi 13 Septembre 2019 - 17:38

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Parce qu’elles expérimentent leurs modèles et leurs produits ; pivotent leur activité principale d'un jour à un autre pour mieux s’adapter aux besoins de leurs consommateurs ; cherchent une toute nouvelle manière de créer, distribuer et capturer de la valeur ; s’aventurent par conséquent sur des terrains nouveaux et souvent risqués, les start-up rencontrent des difficultés à trouver des financements.

Il semble qu’en raison de la volatilité de leurs activités, les financements traditionnels ne leur ouvrent pas les portes. Nous en avons eu la preuve, il y a quelques jours à Kinshasa, lors d’une rencontre organisée par un réseau d’entrepreneurs congolais. Aucune des start-up, exception près, n’a levé le doigt pour évoquer une quelconque collaboration avec une insitution bancaire classique, alors qu’elles recherchent instamment du cash pour investir dans de nouveaux projets.

S’il est vrai que le financement de l’entreprise et le soutien financier à long terme sont les deux piliers importants pour le succès de n’importe quelle start-up, il est donc temps de légiferer des alternatives comme le crowdfunding. Dans les deux rives du fleuve Congo,  ce concept, qui fait office de financement participatif, n’a pas encore trouvé le maillon nécessaire.

N’est-ce pas le moment propice pour les acteurs eux-mêmes d’intensifier la pédagogie autour de ce mécanisme, en dévoilant, bien sûr, les exemples palpables de lever de fonds réussis avec des effets multiplicateurs sur la croissance des entreprises ?

Les Dépêches du Bassin du Congo

Edition: 

Édition du Samedi (SA)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 19/10/2019 | Affaires...
▶ 18/10/2019 | Mami Wata
▶ 17/10/2019 | Passionnant !
▶ 16/10/2019 | Balises
▶ 16/10/2019 | Rupture
▶ 14/10/2019 | Regards
▶ 13/10/2019 | Rentrée
▶ 11/10/2019 | Rire
▶ 10/10/2019 | Avertissement
▶ 10/10/2019 | Contexte