Techniques de l'information et de la communication : des attestations aux meilleurs apprenants

Jeudi 6 Juin 2019 - 20:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La cérémonie de remise des attestations aux meilleurs apprenants du Centre d’application aux métiers de l’informatique (Cami) s’est déroulée sous les auspices du directeur départemental de la Formation qualifiante de Brazzaville, Maximin Ngampika.

Au cours de la cérémonie, le coordonnateur du Cami, Arsène Vembe Moukouma, a rappelé les missions assignées à son centre qui a une tradition d’exigence et d’excellence pour décerner les attestations aux apprenants qui ont passé avec brio l’examen final. « Beaucoup de vos camarades avaient abandonné en chemin, ce qui renforce votre mérite et démontre votre endurance et votre courage. Vous avez dû relever des défis importants au niveau intellectuel, et nous sommes convaincus que vous avez tiré parti des moyens que nous avons mis à votre disposition tout au long de votre future carrière professionnelle », a-t-il déclaré. Puis il a rendu hommage à quelques structures pour leur apport, avant d’indiquer que le projet va bon train malgré quelques difficultés rencontrées.

Honorée d’avoir été invité à prendre la parole à cette cérémonie, Gelce Ounayandi, major de la promotion, a déclaré que c’est un jour pas comme les autres, marquant, en effet, la fin d’une partie de leur formation et non la fin de leur vie.

« Ces mois passés au Cami furent denses non seulement en apprentissage, mais aussi en émotion forte et en rencontre. C’est dans cette ambiance de stress, de compétition, de travail et d’effort que de jouer la carte de chacun pour soi, que nous nous sommes serrés les coudes et restés solidaires. Nous pouvons être fiers de notre formation qui nous donne des atouts importants pour notre vie professionnelle dans le domaine de la bureautique et d’autres », a-t-elle déclaré.

Clôturant la cérémonie, le directeur départemental de la Formation qualifiante s’est dit heureux de voir les jeunes recevoir leur qualification à l’issue de la formation dans les métiers de l’informatique. Pour Maximin Ngampika, cela n’est pas une fin en soi, plutôt un début, parce que la suite est très longue. Car chaque année dans les nouvelles techniques de l'information et de la communication il y a du nouveau, d’où les apprenants ne devraient pas baisser les bras.

Le directeur départemental a honoré le Cami qui devient un nom. Le Cami, a-t-il dit, a été agréé par le ministère de l’Enseignement technique, professionnel et de la formation qualifiante. « On a agréé ce centre parce qu’il y a de bonnes choses, car on ne donne pas l’agrément à n’importe quel centre. En ma qualité de patron de la formation qualifiante à Brazzaville, j’ai été voir le préfet du département pour lui dire que certains centres qui n’ont pas d’agrément vont être fermés. Je saisis cette opportunité pour informer tous ceux qui vont s’inscrire dans les centres, qu’il faut vérifier si ces centres sont agréés. Les diplômes des centres agréés ont le sceau de la direction générale au verso », a-t-il laissé entendre.

Caformin, pour promouvoir et vulgariser les métiers de l’informatique

Outre la remise des attestations, le Cami organise, du 8 juin au 30 septembre, le projet du Carnaval de formations aux métiers de l’informatique (Caformin), sous la supervision de la direction départementale de la Formation qualifiante. Ce projet est mis en place suite à un besoin exprimé aux bravoures actuelles de l’outil informatique et vu le grand concept des TIC dans la société. Les étudiants en formation manquent des experts pour leur perfectionnement dans les applications en informatique. Beaucoup de professionnels ignorent la complexité des métiers de l’informatique et les utilisateurs de l’outil informatique inexpérimentés sont les futures cibles de ce projet.

Le projet Caformin a un contexte de promouvoir et de vulgariser les métiers de l’informatique et de ses débouchés. Ce carnaval de formation en informatique et de ses métiers a pour objectif principal de faire comprendre les grandes technologies informatiques et le vocabulaire associé dans une approche concrète et démystificatrice. Il permettra de toucher un large public à la connaissance des métiers concernés par les diverses technologies et les compétences associées.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Les personnalités lors de la cérémonie Photo 3 : Les attestés posant avec le corps enseignant et invités

Notification: 

Non