Témoignage : Alphonse Mwimba Texas salue le patriotisme de Yerodia Abdoulaye Ndombasi

Mardi 19 Février 2019 - 18:54

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Apprenant le décès de l'ancien vice-président de la République démocratique du Congo, le catcheur a estimé que le pays vient de perdre un homme de beaucoup de qualités et une bibliothèque vivante.

Le président de l’organisation éponyme, Alphonse Mwimba Makiese Texas,  a rendu un hommage à l’ancien vice-président de la République et sénateur, Yerodia Abdoulaye Ndombasi, dont la nouvelle de la mort a circulé tôt le matin du 19 février.

Pour avoir travaillé dans son cabinet, le catcheur albinos reconnaît en lui un homme très sensible, généreux et avide de l’excellence dont le sens de la patrie ne souffrait de l’ombre d’aucun doute. « Je n’ai jamais vu quelqu’un  posé un problème à papa Yerodia, sans qu’il ait trouvé satisfaction, même en partie, à ses préoccupations », a souligné Alphonse Mwimba Texas.

Pour soutenir sa déclaration, le président du Catch club inter-Africa se rappelle l’organisation à Kinshasa, à la place Ymca, par l'illustre disparu, alors vice-président de la République sous la formule 1+ 4, d’un gala international de catch. A l’en croire, c’était au cours de l’année 2003 pendant laquelle le sport-roi, le football, qui faisait l’honneur du pays, avait perdu ses lettres de noblesse.

Revenu d’un voyage en Angola où il a eu écho d’un catcheur albinos, cardinal Kitutu, qui se défendait bien, le vice-président de la République a décidé de l’opposer à l’albinos congolais, Mwimba Texas, à qui il avait donné les instructions de gagner ce combat, pour l’honneur et le prestige de la RDC. « Avant de prendre la décision de mettre les moyens pour l’organisation de ce gala international de catch, il m’avait demandé si j’étais capable de battre le catcheur angolais. A ma réponse affirmative, il a ajouté les encouragements en vue de faire honneur à notre pays », a expliqué Alphonse Mwimba Texas.

Rendre l’homme capable de jouer son rôle

Le vice-président de la République était gardé par des éléments de l’armée. Mais, pour leur permettre d’être en forme et à la hauteur de leur tâche, Yerodia Abdoulaye Ndombasi a instruit le catcheur albinos de les entraîner chaque jour. Pour cet entraîneur donc, cette action rentrait dans le sens de sa vision pour l’excellence. Mais Mwimba Texas affirme avoir aussi gardé beaucoup de bons souvenirs de cet homme, pendant tout ce temps qu’il a eu à travailler dans son cabinet de 2002 à 2006.

En apprenant la nouvelle de sa mort, il a tenu à noter que la RDC vient, par ce décès, de perdre un homme de beaucoup de qualité et présente ainsi ses condoléances à ses familles biologique et politique.

Lucien Dianzenza

Légendes et crédits photo : 

Photo 1: Le vice-président Yerodia Abdoulaye Ndombasi, brandissant la coupe obtenue par le catcheur albinos, Mwimba Texas Photo 2: Mwimba Texas présentant sa coupe obtenue à Brazzaville au vice-président de la République

Notification: 

Non