Opinion

  • Éditorial

Terroir

Samedi 15 Février 2020 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Jusqu’au 26 février, dans ce qu’ils projettent comme un moyen parmi tant d’autres, de perpétuer un important pan de la culture du Congo, leur pays, deux chercheurs en instruments traditionnels exposent à l’Institut français du Congo-IFC-, en plein cœur de Brazzaville.

À travers la thématique « visages et arts du pays Alima-Nkeni », Daniel Isaac Itoua et Kem-Oboura assemblent avec une assiduité tenace les objets de vie appartenant aux peuples habitant les régions cernées par les deux cours d’eau, bras nourriciers du fleuve Congo et de son puissant bassin.

Ce qui est original dans cette aventure dont c’est le deuxième acte, est la réplique de la vie telle qu’elle se déroule chez les peuples ciblés. La quête paysanne des parties de chasse, de pêche, de cueillette et de récolte, les attributs du pouvoir et de la justice, le rapport à la nature et tout ce qui environne l’homme donnent à voir de l’ingéniosité des animateurs de l’inventaire.

L’idée qui préside à ce vernissage commencé le 13 février est le partage : en direction des Congolais, eux-mêmes, qui connaissent parfois très peu leur propre histoire, et des étrangers plutôt curieux d’en savoir toujours davantage, l’exposition du duo Isaac et Kem sert de passerelle pour aller au contact des autres cultures.

Il est de bon ton, en passant, de saluer l’intérêt que l’IFC accorde à ce genre de prestations tant il est vrai qu’il participe du dessein de ne pas laisser sombrer les patrimoines inestimables du Congo. On ne peut pas mieux vénérer les échanges.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 31/3/2020 | Mobilisation
▶ 30/3/2020 | A nos lecteurs
▶ 28/3/2020 | Au ralenti
▶ 26/3/2020 | Hip-hop
▶ 26/3/2020 | Civisme
▶ 25/3/2020 | Garder l'espoir
▶ 24/3/2020 | Re 1929 ?
▶ 23/3/2020 | Savoir raison garder
▶ 22/3/2020 | Dire, faire...
▶ 19/3/2020 | Encore et toujours …