TIC : les organisations de la société civile congolaise bientôt dotées d’une plate-forme numérique

Samedi 21 Avril 2018 - 19:07

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La deuxième phase du projet Y’Ello Blogging, lancée le 20 avril à Brazzaville, permettra à terme de doter chaque ONG d’un site internet et de mettre en place un regroupement des acteurs de la solidarité et du développement au Congo.

Fruit du partenariat entre la Fondation MTN Congo et France volontaires, le projet Y’Ello Blogging, mené depuis novembre 2017, vise le renforcement des capacités de la plate-forme de la société civile congolaise en communication. En effet, après la première phase liée à l’information et à la communication au cours de laquelle cent organisations ont été formées à Brazzaville et soixante-dix à Pointe-Noire, la deuxième étape consiste à mettre en place une plate-forme digitale numérique pour l’ensemble des organisations, en décembre prochain.

« Nous avons remarqué qu’au Congo, nous avons toujours de la mauvaise information alors qu’il y a la société civile à travers les ONG et associations qui réalisent de véritables et beaux projets. Elles font bien, elles travaillent bien mais personne ne le sait. Pour nous, il est important que l’on sache qu’il y a un travail qui se fait à travers la société civile, des associations dans les domaines de l’agriculture, l’éducation, la santé,mais elles n’ont pas de relais de communication », a expliqué le directeur général de la Fondation MTN Congo, Cyriaque Okoumou, précisant que le souhait est de créer une chaîne de solidarité des ONG congolaises.

Les formations qui vont se dérouler au Campus du nouvel espace universitaire Francophone, à travers l’Agence universitaire de la Francophonie, dureront près de six mois. Au total, huit modules de formation sont retenus, dont l’identité visuelle ; comment alimenter la plate-forme ou écrire un article sur le Web; la production d’un contrat pertinent sur le Web ; l’élaboration d’un dossier et d’un communiqué de presse. « Ces ONG vont être identifiées par secteurs d’activités, par leur capacité à faire. Nous allons leur montrer comment alimenter leur site internet, son utilisation ; comment prendre des photos pour qu’elles puissent présenter une image réelle. C’est une formation pratique et professionnelle que nous allons apporter », a poursuivi Cyriaque Okoumou.

Invitant les ONG congolaises à s’approprier le projet, le responsable de l’espace France volontaires au Congo et en République démocratique du Congo a indiqué que l’heure était à la mise en œuvre des acquis de la formation. Licius Karenzo a, en effet, salué cette collaboration entre la société civile et les organisations privées, d’une part, et celle liant MTN et son organisation, d’autre part. Cette collaboration, a-t-il souligné, a vocation de s’exporter même dans d’autres pays où ces deux initiateurs sont présents.

Notons que France volontaires est une plate-forme des engagements volontaires de solidarité internationale. Opérateur du ministère des Affaires étrangères français, regroupant des acteurs associatifs français et autres, son objectif est de développer les programmes de volontariat. Il s’agit d’un réseau mondial constitué de vingt-trois espaces de volontariat à travers le monde.

Parfait Wilfried Douniama

Légendes et crédits photo : 

La chargée de la communication de France volontaires, Julie Tissot, présentant les modules de formation ; les participants/Adiac

Notification: 

Non