Tractations politiques : le FCC et le Cach concluent un accord de coalition gouvernementale

Jeudi 24 Janvier 2019 - 13:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le document signé par les deux plates-formes prévoit une « répartition par famille politique des postes ministériels et autres postes administratifs ».

On en sait un peu plus sur les tractations de coulisses que les délégués du Front commun pour le Congo (FCC) et ceux du Cap pour le changement (Cach) ont amorcé depuis quelques jours dans la perspective de la formation du gouvernement. Les deux regroupements politiques ont convenu d’évoluer dans la logique d’une coalition en mutualisant leurs efforts dans le cadre d’une gestion commune du pays. A en croire l’AFP qui a divulgué les grands traits de l'accord conclu entre eux, portant répartition des postes ministériels, il en résulte que le Cach aura sous son contrôle trois ministères régaliens sur les quatre que compte le gouvernement. Il s’agit du ministère des Affaires étrangères, de la Défense et celui de l’Intérieur. Quant au FCC, il ne va se contenter que d’un seul ministère de souveraineté, en l’occurrence le portefeuille de la Justice.

Toujours d’après la source, les deux parties auraient également convenu, dans cet accord politique étalé sur dix ans, d’avoir une présidence et une primature tournantes. Concrètement, si pour les dix premières années, la présidence de la République revient au Cach et que la primature est dirigée par le FCC, la tendance sera automatiquement inversée, en cas de victoire électorale, lors du renouvellement de l’accord pour la deuxième décennie.   Déjà la veille, dans son message à la nation, Joseph Kabila avait lancé un appel à la coalition de toutes les forces progressistes contre ceux qui veulent accaparer des ressources naturelles de la République démocratique du Congo.

Alain Diasso

Notification: 

Non