Transferts : Fodé Doré de retour au Botev Plovdiv

Vendredi 8 Février 2019 - 15:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Fodé Doré revient au Botev Plovdiv, actuel 5e du championnat bulgare. L’international congolais de 30 ans a signé, jeudi, un contrat de six mois.

Au placard depuis son retour de prêt de Clermont en janvier 2018, pour permettre celui de Crivelli à Caen, Fodé Doré n’a pas joué disputé la moindre minute avec l’équipe première cette saison (1 convocation sans entrer en jeu en Coupe de la Ligue en octobre 2018, 4 buts en 9 matchs avec la réserve).

C’est donc logiquement qu’il a résilié, mercredi, le contrat qui le liait avec le SCO jusqu’en juin 2020. Durant le mercato, il avait été approché par plusieurs clubs, dont Sochaux. Sans suite.

Dans la foulé de sa rupture à l'amiable, il s’est engagé pour six mois, avec une année supplémentaire en option, en faveur du Botev Plovdiv, 5e du championnat bulgare.

L’attaquant d’un mètre 93 revient en terrain connu puisqu’il y a évolué entre janvier et septembre 2014 pour un total de 7 buts et 2 passes décisives en 17 matchs, toutes compétitions confondues. Il avait ainsi participé à l’épopée du club jusqu’en finale de la Coupe de Bulgarie 2014, perdue contre Ludogorets, avec 3 buts en 5 matchs.

En instance de départ vers le CFR Cluj, il n’avait alors pas participé à la campagne européenne suivante. Cinq ans après, il revient pour tente d’aider le Botev à accrocher une place qualificative pour la Ligue Europa.

Avec 35 points, le Botev est 5e et provisoirement qualifié pour les play-offs ; Et reste en course en Coupe de Bulgarie (quart de finale contre le Cherno More Varna le 2 avril).

Doré portera le numéro 10 et devrait bénéficier de deux rencontres amicales pour se remettre en jambes avant la reprise du championnat, le 16 février face au Slavia Sofia.

Une page se tourne après sept ans au SCO d’Angers

C’est pour le Congolais une page qui se tourne, mettant un terme à l’histoire qui le liait au SCO d’Angers depuis près sept ans (automne 2009-juillet 2013, août 2015-juillet 2017 puis janvier 2018-janvier 2019).

Une histoire débutée lorsque Olivier Pickeu, le directeur sportif angevin, est allé chercher le longiligne attaquant de Kondzo en 2009. Depuis, il y aura joué 139 matchs pour 14 buts et 11 passes décisives.

Adulé par une partie du public, décrié par l’autre, il ne laissait personne indifférent. En témoigne le topic qui lui est consacré sur le forum des supporteurs angevins et qui atteignait presque les 200 pages, 192 exactement, au moment de son départ, mercredi.

Congo-Zimbabwe en ligne de mire

L’international congolais va maintenant pouvoir engager une course contre la montre pour retrouver le rythme et le chemin du but pour tenter de convaincre le sélectionneur Valdo en vue du match décisif d’Harare.

Le technicien brésilien n’a probablement jamais vu Doré en action, mais le public congolais se souviendra du duo fantastique qu’il formait avec Bifouma lors de la campagne victorieuse des qualifications à la CAN 2015.

Si son profil technique et physique, sans équivalent chez les Diables rouges, malgré quelques similitudes avec Prince Ibara, nourrissait déjà les discussions entre supporteurs, rappelons qu’il reste, avec son quadruplé de septembre 2015, le meilleur buteur congolais durant un match international.

Camille Delourme

Légendes et crédits photo : 

Fodé Doré a été présenté à la presse jeudi (DR)

Notification: 

Non