Transport en commun : retour de la vignette des armoiries et du numéro de repérage des véhicules

Mercredi 15 Mai 2019 - 19:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Dans le souci de maîtriser les véhicules assurant le transport des personnes et des biens, la mairie de Pointe-Noire exige aux usagers de s'aquitter de la taxe  de vignette des armoiries et de numéro de repérage après plusieurs années de suspension.

La vignette fait désormais son retour sur les portières des automobiles, après une campagne de sensibilisation aux frais d’armoirie et la numérotation des portières des véhicules de transport en commun. Cette opération, lancée il y a quelques jours par la commission mixte mairie, syndicat du patronat des porteurs et des transporteurs ainsi que l’intersyndicale des chauffeurs de taxis-bus, a permis aux responsables des véhicules de transport en commun d’être sensibilisés à la nouvelle taxe.

D'après les autorités, cette taxe, suspendue il y a plusieurs années, revient pour des raisons de sécurité. Elle vient pour faciliter la maîtrise des véhicules commerciaux évoluant dans le département de Pointe-Noire à travers un fichier général.

La nouvelle taxe de vignette permettra  d'identifier les propriétaires et les chauffeurs des véhicules de transport en commun en cas d’éventuel forfait. « Nous revenons à une tradition ancienne. Ceux qui ont vécu à Pointe-Noire le savent très bien. Il fut un moment que tous les véhicules de transport en commun avaient de vignette pour identifier leur numéro. Aujourd’hui, tout le monde s’improvise taximan.  Cette vignette revient pour des raisons de sécurité. Une fois apposée sur le véhicule, elle facilite les recherches en cas de bavure », a dit le député-maire de la ville, en donnant le top de l’opération.

Notons que pour bien divulguer l’information sur cette nouvelle taxe, des échanges ont été organisés dans les mairies de Lumumba et de Tie-Tie entre les agents municipaux, le patronat et les chauffeurs.

 

 

Hugues Prosper Mabonzo

Légendes et crédits photo : 

Des véhicules de transport / DR

Notification: 

Non