Unesco : la représentante fait ses adieux au conseiller du chef de l’État à la Culture

Samedi 23 Juin 2018 - 17:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Après quatre ans et quatre mois de mandat en République du Congo, Ana Elisa de Santana Afonso est arrivée au terme de sa mission. Avant de quitter son pays d’accueil, elle a été reçue en audience, le 19 juin, par Lydie Pongault.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À l’issue de son entretien avec le conseiller du chef de l'Etat à la Culture, arts et tourisme, Ana Elisa de Santana Afonso a déclaré: « Je suis venue dire à la conseillère du chef de l’État que je termine ma mission au Congo, et j'ai profité de l’occasion pour échanger avec elle sur les différents domaines de la coopération entre le Congo et l’Unesco » .

S'agissant justement de la coopération entre son institution et le Congo, Ana Elisa de Santana Afonso a indiqué que l’Unesco a soutenu le pays à avoir sa liste du patrimoine national immatériel, tout comme elle a aidé à développer la conscience sur le patrimoine national.

En 2015, a-t-elle rappelé, l’Unesco a favorisé l’organisation du Festival panafricain de musique et l’édition des livres sur cet événement. Cette agence onusienne a également mis en place un catalogue sur la céramique, le Congo ayant abrité la manufacture des arts et de l’artisanat. En ce sens, a-t-elle dit, le pays paraissait le plus développé dans ce domaine en Afrique centrale. Ce catalogue permet de retracer les objets en céramique les plus importants. Ana Elisa de Santana Afonso a ajouté que l’Unesco a fait aussi le plaidoyer afin que le parc tri national de la Sangha soit connu et valorisé par les Congolais.

« Avec la ville de Brazzaville, nous avons le soutien du maire pour organiser une exposition pédagogique sur les œuvres représentatives du patrimoine culturel congolais. Nous avons, donc, une première exposition qui est actuellement au Centre international de conférence. Nous travaillerons pour que cela soit mis à la disposition des enseignants », a-t-elle précisé.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo 1 : Les deux parties lors de l’entretien Photo 2 : Lydie Pongault (à gauche) et Ana Elisa de Santana Afonso (à droite)

Notification: 

Non