Union de la presse francophone : les quarante-septièmes assises internationales se déroulent à Tsaghkadzor

Mercredi 10 Octobre 2018 - 13:44

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les différentes sections nationales de l'organisation se réunissent du 9 au 12 octobre, dans la ville arménienne, pour, entre autres, élire son secrétaire général et renouveler son bureau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

" Médias et migrations", tel est le thème des quarante-septièmes assises internationales de l'Union de la presse francophone (UPF) dont les travaux ont été ouverts, le 9 octobre, par  son président, Madiambal Diagne, en présence du représentant du ministre arménien des Affaires étrangères​. Expliquant le choix du thème de cette rencontre,  Madiambal Diagne a déclaré:  « Il s’avère important que les médias se saisissent de la question des migrations d’autant que les hommes et les femmes des médias sont, par la force des choses, des acteurs de premier plan dans le traitement des informations liées aux migrations mais aussi sont, dans de nombreuses régions du monde, confrontés à la nécessité de quitter leur pays pour assurer leur sécurité pour ne pas dire leur survie ». 

En effet, les migrations sont devenues un gros sujet d’actualité internationale et perçues comme un phénomène menaçant et précaire auquel certains pays s’y opposent. Acuellement, deux cent cent cinquante millions de personnes sont déplacées dont soixante-huit millions déplacées de force. Face à cette problématique qui peut être parfois bénéfique pour les pays d’accueil, selon Tidiane Dio,  représentant de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), la presse est appélée à apporter ses compétences et ses qualités humaines. Cela, a renchéri Zara Nazarian, présidente de l'UPF Arménie, « pour entendre et faire entendre les voix de ceux qui souffrent, ceux qui s'arrachent à leurs pays et qui migrent à la recherche d'un avenir meilleur ».

Pendant leurs travaux, les participants venus des différentes sections natioanles de l’UPF  et repartis dans quatre tables rondes sont en train de plancher sur " La place et la représentation des migrants dans les medias" ; " Comment mieux informer sur les migrations" ; "Le langage des médias sur les migrations et la place des images des migrants". D'autres aspects concernant le thème  sont développés dans des ateliers tels " Migrations : ce dont les médias parlent peu"; "Migrations : entre information, manipulation et mobilisation" ; " Quel usage et quelle utilité des médias issus de l’émigration" ; " Médias et migration: entre devoir d’information et engagement militant".

Outre les différents exposés, ces assises vont permettre la tenue des assemblées générales ordinaire et extraordinaire du Comité international représentant les sections nationales de l'UPF en vue de l'élection du nouveau bureau et du secrétaire général de cette organisation. 

Les quarante-septièmes assises de l'UPF sont organisées avec le soutien de l’OIF, de l’Unesco et du ministère arménien des Affaires étrangères.  Comme cela est de coutume depuis quelque temps, elles se déroulent dans le pays hôte du sommet des chefs d’Etat et de gouvernements de l’OIF. Celui-ci a débuté le 8 octobre à Erevan par la conférence ministérielle et les chefs d’Etat et de gouvernement se retrouvent du 11 au 12 octobre. Notons qu'à la cérémonie d'ouverture des assises de l'UPF, une minute de silence a été observée en mémoire du grand artiste franco-arménien, Charles Aznavour, décédé le 1er octobre. 

Lucie Prisca Condhet N’Zinga, envoyée spéciale

Légendes et crédits photo : 

- Une vue de la salle lors de l’ouverture des 47es assises de l'UPF / Adiac - Une vue des participants aux assises/ Adiac

Notification: 

Non