Vie associative: le Groupement des associations bana Congo poursuit ses actions

Jeudi 9 Août 2018 - 21:16

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Dans le souci de sécuriser les établissements scolaires du pays, le collectif que dirige Roch Akindou a entamé la réhabilitation du lycée de la Réconciliation, dans le septième arrondissement Mfilou.

Le lycée de la Réconciliation a subi à plusieurs reprises des actes de vandalisme qui ont endommagé les bureaux administratifs, occasionnant présentément leur  réhabilitation. Les travaux qui ont été lancés dès la fermeture des classes pourront s'achever avant la fin de la rentrée scolaire prochaine. Ils concernent également la rénovation des salles de classe car, a expliqué le président du Groupement des associations bana Congo, Roch Akindou, lors de l'opération de nettoyage du site effectuée le 9 août.

Cet établissement connaît un problème de pléthore d’élèves et d’aération.  A cet effet, le groupement a procédé aux travaux d’élévation de murs dotés de fils barbelés, d’électricité avec des projecteurs, de construction d’un bâtiment de trois salles de classe ainsi que des toilettes et de la pose des claustras. Il y a aussi la construction de deux terrains de l’aire de jeu, la pose des grilles et de trois portails ainsi que la réfection de l’étanchéité et de la peinture.

Invitant les donateurs à mutualiser les efforts pour sauver cet établissement, Roch Akindou a déploré la mauvaise foi de certains dirigeants politiques du pays. « Le groupement des associations travaille en mutualisant les besoins avec les dons qu’il reçoit de tous les citoyens congolais. L’école congolaise connaît un problème d’insécurité dont les assassinats, les actes de vandalisme et bien d’autres », a-t-il dit.  

Au terme de ses propos, il a rappelé que les enfants doivent apprendre dans un environnement sain, dans des conditions d’hygiène et de sécurité appropriées, en leur donnant des espaces de loisirs. « L’association ne se découragera pas malgré tout parce que ceux qui travaillent ne sont pas des électeurs mais des jeunes bénévoles qui viennent de tous les arrondissements de Brazzaville », a conclu Roch Akindou.  

Rappelons que le Groupement des associations bana Congo a réhabilité récemment l'école primaire Joseph-Nkéoua, à Bacongo; le lycée Thomas- Sankara, dans le neuvième arrondissement Djiri; et le collège d'enseignement général Nganga-Edouard.

 

 

Lydie Gisèle Oko

Notification: 

Non