Vie des partis : l’UFD satisfaite de son bilan à mi-parcours

Lundi 12 Novembre 2018 - 12:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

À la faveur de la deuxième session extraordinaire du bureau politique du parti, tenue le 10 novembre à Brazzaville, les membres de cette instance ont fait le point des activités de leur organisation depuis le premier  congrès extraordinaire de 2015*.

Les membres du bureau politique de l'Union des forces démocratiques (UFD) ont rendu public le point de vue de ce parti sur les derniers développements de l’actualité nationale.

Dans son discours de circonstance, le président de ce parti, Josué Rodrigue Ngouonimba, a rappelé aux participants le contexte national dans lequel se tenait la réunion, marqué par la crise financière, avant de saluer le retour de la paix dans le Pool suite à la signature, le 23 décembre 2017, de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités.

Les participants à cette réunion ont examiné également le mouvement d'hystérie collective qui a frappé plusieurs élèves des établissements publics. Ils ont conclu que cette situation mérite un diagnostic approfondi par les spécialistes de la santé en vue de déceler les causes réelles avant d’en proposer des remèdes efficaces.

Abordant le point sur le livre de Dominique Kounkou intitulé "Le Génocide des Laris au Congo", les membres du bureau politique de l'UFD ont traité le contenu de cet ouvrage de trouble fait voulant rejeter l’huile sur le feu pendant que les forces politiques et sociales du Congo sont en train de conjuguer des efforts pour le retour définitif de la paix dans le Pool.

Faisant le point des activités du parti, les membres du bureau politique ont mis un accent particulier sur les dernières élections politiques. Ils se sont dit satisfaits par le fait que l’UFD a obtenu des élus dans les circonscriptions électorales dont ils n’espéraient plus reconquérir avant d’annoncer, sans trop de commentaire, des directives exceptionnelles que le parti a données aux élus. 

* Le premier congrès extraordinaire s’était tenu du 24 au 26 avril 2015, à Sibiti, dans la Lékoumou.

 

 

 

La Rédaction

Légendes et crédits photo : 

Les membres du bureau politique de l'UFD

Notification: 

Non