Vie des partis : près de deux cents nouveaux membres intègrent le PCT

Mercredi 10 Octobre 2018 - 17:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les nouveaux militants de la famille politique, tous de la troisième circonscription électorale de Poto-Poto, troisième arrondissement de Brazzaville, ont porté leur insigne, le 8 octobre, symbole de leur adhésion.

 

 

 

La cérémonie a été patronnée par le président du comité du Parti congolais du travail (PCT) de Poto-Poto, Jean-Christophe Okandza, qui avait à ses côtés Ferréol Constant Patrick Gassakys, député de la troisième circonscription électorale de cet arrondissement. Après avoir porté le symbole de son adhésion, l'un des nouveaux membres a déclaré: « Nous sommes fiers de porter cet insigne et engagés pour le parti, conformément à ses idéaux. Nous nous engageons à défendre ses acquis, la paix et l’unité des Congolais pour le développement du pays. Aux anciens adhérents de ne ménager aucun effort pour nous former ». 

L’acte posé par ces nouveaux adhérents est un engagement aux idéaux et un serment aux textes fondamentaux du PCT. La plus jeune à adhérer à ce parti dans la troisième circonscription électorale de Poto-Poto s’appelle Anaïs Kembe, âgée de 18 ans. Justifiant son choix pour cette formation politique, elle a indiqué: « Le PCT est un parti qui fait avancer le pays. J’invite les autres jeunes à faire acte d’adhésion ».   

Jean Christophe Okandza a signifié que c’est dans cette circonscription électorale que le PCT a des initiatives particulières, entre autres, la tenue des assemblées générales sectorielles, le planting d’arbres qui sont des actes louables et militants qui attirent l’attention de la direction nationale. S’adressant aux nouveaux adhérents, le président du comité PCT Poto-Poto a rappelé que « le parti prévoit pour tous les adhérents, anciens ou nouveaux, les mêmes droits et devoirs ».

Bien que ce nombre d'adhésions soit assez important pour sa circonscription électorale, Ferréol Constant Patrick Gassakys a l’intention de faire davantage pour convaincre d'autres concitoyens à rejoindre le PCT.

« Nous ne sommes pas dans la logique des échéances mais beaucoup plus dans la prise en main. Le message que nous portons au PCT est bon car il stimule plus de jeunes adhérents. En terme de conviction, il faut former très tôt et à tout moment, cela est l’une des priorités. Mobiliser, motiver, sensibiliser, former et conscientiser à tout moment est encore une autre priorité pour un grand parti », a expliqué le député de la troisième circonscription de Poto-Poto.  

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

1- Ferréol Constant Patrick Gassakys faisant porter un insigne du PCT à la nouvelle adhérente, Anaïs Kembe /Adiac 2- La tribune officielle lors de la cérémonie / Adiac

Notification: 

Non