Brin d’histoire


Brin d’histoire
Samedi 18 Août 2018 - 16:22

Brazzaville est, sans conteste, une ville de littérature autant que de musique. Si la seconde s’essouffle face à la montée des musiques naguère satellites, la première continue de tenir le haut du pavé, faisant du Congo, en dépit d’une absence de politique culturelle, un grand pays de littérature. Epiphénomène de la musique, la sape s’est autonomisée. Il y a quelques temps, nos sapeurs ont provoqué un véritable «tsunami » au Japon,  lors d’une parade mémorable. Il est intéressant de noter que la sape, de tous temps, a une bonne cote dans les deux Congo. À Brazzaville, par exemple, comme l’écrit Sylvain Bemba (50 ans de musique du Congo-Zaïre, Présence ... Lire la suite


Brin d’histoire
Vendredi 10 Août 2018 - 20:37

Le 15 août prochain, double commémoration au Congo : le 58e anniversaire de l’indépendance et le 55e anniversaire de la chute du premier président de la République du Congo, l’abbé Fulbert Youlou. Tout ou presque a été dit sur ce sujet. Qu’importe ! Commémoration oblige.

Le 15 août 1960, dans la liesse générale, sous le chant de la liberté, le Congo accédait à l’indépendance, le soleil se levait enfin, après une longue nuit de colonisation. Le bonheur, hélas, n’est toujours pas au rendez-vous.

Le 15 août 1963, le régime de Youlou s’écroule. Le détail ayant entraîné son départ, la fatuité de Nzalakanda. Dans son livre : Les Trois « Glorieuses » ou ... Lire la suite


Brin d’histoire
Vendredi 3 Août 2018 - 12:48

« Le Congo en sursis de dix-huit mois », titrait, lundi dernier, "Les Dépêches de Brazzaville", dans son numéro 3281, non sans agacement. « En effet, le Conseil d’administration (CA) de l’ITIE qui s’est réuni les 28 et 29 juin à Berlin, en Allemagne, a accordé une échéance supplémentaire au Congo pour lui permettre de satisfaire aux exigences concernant l’engagement de la société civile en lien au point 1.3 de la norme ITIE et la gouvernance du groupe multipartite ». […]

À mon avis, la seule exigence qui vaille, au-delà de cette sentence comminatoire, c’est celle de l’orthodoxie de la bonne gouvernance. Avec les années qui déroulent leur écheveau, ... Lire la suite


Brin d’histoire
Samedi 28 Juillet 2018 - 12:29

Du 18 au 25 juillet 1965, se tinrent à Brazzaville, les Premiers Jeux africains. Une tribune sur cet événement historique a été diffusée par Télé-Congo, le 25 juillet dernier, à l’initiative du ministre des Sports et de l’éducation physique, Hugues Ngouélondélé. 

Le public a besoin de connaître l’histoire du sport au Congo. Les Premiers Jeux africains qui eurent lieu dans la capitale congolaise sur les rives du majestueux fleuve Congo constituent l’élément fondateur de l’olympisme congolais et africain. Pour la première fois, les Africains organisèrent une manifestation sportive d’envergure en Afrique, destinée aux Africains. Le Congo eut donc l’honneur de ... Lire la suite


Brin d’histoire
Mardi 24 Juillet 2018 - 21:12

Depuis le début du XXIe siècle, le dialogue est constamment psalmodié par l’opposition. Ce n’est ni plus ni moins que le prétexte pour un retour aux affaires, la voie des urnes étant barrée pour nombre de ses membres. Autre expression en vogue, gouvernement d’union nationale que rien ne justifie actuellement. Un président élu gouverne aujourd’hui avec une volonté de partage non démentie. La preuve, la présence des personnalités de l’opposition dans le gouvernement actuel.

Dans ce pays, on n’est pas à une contradiction près. Au nom du père, biologique ou symbolique, et rien d’autre, quelques politiciens doivent leur présence sur la scène politique. Personne ne ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 12 Juillet 2018 - 22:02

Fin mai, début juin 2018, les élèves congolais ont passé les épreuves du bac. Le tout s’est, semble-t-il, passé dans de bonnes conditions. Pas de fraudes. Le baccalauréat est un héritage du système éducatif français.

Le baccalauréat, comme beaucoup d’institutions en France, a été créé, en 1808, par Napoléon 1er. L’objectif était de promouvoir de nouvelles élites, pour encadrer l’Empire triomphant que la rébellion d’Espagne osait encore défier. Le baccalauréat, c’est le nouveau nom de l’ancienne maîtrise ès arts. C’est le premier grade universitaire avant la licence et le doctorat et non pas un certificat de fin d’études secondaires. En juillet 1809 ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 5 Juillet 2018 - 21:03

C’est le titre d’un livre paru il y a quelques années. L’auteur, parti d’un constat de bon sens, concluait que le Congo était bourré de savants, en réalité, de faux savants. Je me souviens d’un débat sulfureux sur l’article 75 de la Constitution de mars 1992 qui stipulait : « Le président de la République nomme le Premier ministre issu de la majorité parlementaire à l'Assemblée nationale. Il met fin à ses fonctions sur présentation par celui-ci de la démission du gouvernement. Il nomme les autres membres du gouvernement sur proposition du Premier ministre. Il met fin à leurs fonctions après avis de ce dernier ».

 Les contorsions, les explications ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 5 Juillet 2018 - 15:43

Kabako Lambert est mort, le 23 juin 2018, à l’âge de 70 ans. Il était né le 17 mars 1948, à Brazzaville. Il y a grandi, fait ses études et s’est lancé dans la musique, qu’il a passionnément exercée pendant plus de quarante-cinq ans. Dans le concert inévitable de louanges post-mortem qui a lieu en ce moment,  il est difficile d’être original. 

Kabako Lambert se définissait comme « mwana Ouenzé », un enfant de Ouenzé. Cette affirmation identitaire est le propre de tous ceux qui, comme lui, nés avant 1959, sont, avant tout, natifs de Poto-Poto. Ouenzé, jusqu’à son érection en commune, était une excroissance de Poto-Poto, comme Moungali. Il y a quelques ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 14 Juin 2018 - 12:16

Le 10 juin dernier, la cérémonie de lavement des mains s’est déroulée dans le Pool, revenu dans le giron de la République. Plus de vingt-cinq ans, après la fin de la Conférence nationale, cette célébration est caduque. La guerre de 1997 et ses funestes conséquences l’ont définitivement disqualifiée, comme instantané historique cathartique.

La Conférence nationale souveraine, il y a plus d’un quart de siècle, avait ouvert la boîte de Pandore. Qu’est-ce à dire ? « Créée par Héphaïstos, Pandore était une femme douée et protégée des dieux ; Athéna, en particulier, la couvait ; un jour, elle reçut de Zeus une boîte qui contenait tous les maux. Pandore épousa ... Lire la suite


Brin d’histoire
Mardi 12 Juin 2018 - 13:01

Jean Malonga, Bernard Bouya et Mathurin Menga. Trois notables de Poto-Poto décédés, à quelques mois d’écart, il y a plus de trente ans. C’est toute une époque qui s’en est allée avec eux. Poto-Poto, autant que je m’en souvienne, était un havre de paix. Un village policé. Le respect était la règle. La solidarité, une pratique sociale assumée. Ces notables étaient affectueusement appelés «vieux». Chacun d’eux a, d’une manière ou d’une autre, marqué la vie de Poto-Poto.

Jean Malonga est le premier écrivain du Congo. Ancien sénateur, il habitait une belle maison sise rue Bacongo au n°100, à Poto-Poto. Son domicile a été vendu, il y a quelques années, sans ... Lire la suite