Brin d’histoire


Brin d’histoire
Jeudi 21 Septembre 2017 - 15:53

Lieu anecdotique dans l’histoire de l’esclavage, l’île de Gorée capte toute la lumière au détriment des ports historiques de Ouidah au Benin ou Loango au Congo. D’autres, plus aptes, pourront en parler à bon escient. Ce que l’on peut dire sur ce sujet, c’est qu’il est incontestable que des milliers de bateaux ont embarqué des millions d’esclaves à partir de Loango, pour un voyage sans retour.

Un document digne de foi rapporte que « le Loango a formé pendant des siècles un important royaume côtier, tributaire de celui du Kongo, qui englobait l’embouchure du fleuve. Signalé dès le XVIe s. par Duarte Lopez et décrit vers 1604 par Andrew Battel, le royaume de ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 14 Septembre 2017 - 17:50

Brazzaville s’est construite au jour le jour, au hasard des besoins et des spéculations. Depuis sa création en1883, la capitale de la République du Congo a connu de profondes mutations, surtout, au cours de ces 20 dernières années, n’en déplaisent aux détracteurs retors. Certains de ses repères spatiaux se perdent désormais, happés par le temps qui passe. Quelques réalisations architecturales ont jailli de terre.

Je vais évoquer pêle-mêle le passé récent des endroits qui font la fierté de Brazzaville, comme la nouvelle corniche et d’autres encore. Cette route,  située  derrière le bâtiment de la mairie,  passe sur l’emplacement de l’ancien port Léon, le ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 7 Septembre 2017 - 14:58

Le Tribunal populaire est une juridiction d’exception créée pour juger les crimes politiques d’une manière générale, dans une période d’effervescence révolutionnaire voire de transport mystique des prosélytes du socialisme. Le 15 août 1963, le président Fulbert Youlou est renversé et mis aux arrêts. Jacques Opangault, absent du pays lors du mouvement insurrectionnel dit Révolution des 13, 14 et 15 août 1963, se constitue prisonnier, par solidarité avec le président déchu. C’est un courage rare dans un pays réputé pour la  poltronnerie, la couardise et la roublardise de ses politiciens. En pleine guerre froide, la situation est tendue entre les deux Congo. ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 31 Août 2017 - 14:24

Après le quiproquo, c’est la maldonne. Ce mot signifie erreur dans la distribution des cartes. C’est ce qui est arrivé la semaine dernière, au sujet du quiproquo. En effet, à juste titre, Jean Bruno Thiam m’a rappelé que parmi les  enseignants qui ont sauté le pas et ont rejoint le journalisme,  j’en ai  omis deux : Félicité Safouesse et Henri Pangui dit   Papa Henri ou « Mokili ».  Deux monstres sacrés de la radio au Congo.  En effet, Safouesse Félicité, institutrice de formation, est la première femme congolaise, speakerine à la Radio. Elle débute à la Radio AEF, créée en novembre 1945,  à Brazzaville,  par un accord passé entre le gouvernement ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 24 Août 2017 - 13:20

Le quiproquo définit une situation qui résulte d’un malentendu entre deux personnes ; malentendu qui peut donner lieu à des situations proprement comiques.

En 1959, démarre la première législature. C’est une assemblée hétéroclite où se côtoient, des enseignants, des commerçants et autres. À cette époque, une histoire à la fois hilarante et désolante défraie la chronique. En effet, une délégation de parlementaire se rend en mission officielle  à Paris. Comme de coutume, elle est accueillie par une nuée de journalistes. Un député est cueilli au passage par l’un d’eux qui l’interroge sur la Cuvette congolaise. Le pauvre bougre est mort depuis longtemps.  Je ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 17 Août 2017 - 16:58

1972 est une année qui fait basculer le Congo dans une autre dimension, celle du coup d’Etat et du complot permanent. Emboîtant le pas à Jacques Eboma dans la stigmatisation de la violence comme mode de règlement des conflits, Mwan’Odile,  Joséphine Bijou et  « Les Orphelins », groupe vocal, en vogue à cette époque, chantent « Au secours »,  pour sauver le pays et son président Marien Ngouabi. Prémonitoire !  

En cette année 1972, pendant que Diawara et son monde tentent de renverser Marien Ngouabi, les Diables Rouges, l’équipe nationale du Congo, participent à la 8ème Coupe d’Afrique des Nations. Les transistors, c’est ainsi que l’on désignait le ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 10 Août 2017 - 12:56

De l’indépendance à la victoire des Diables Rouges à Yaoundé. Cette délimitation temporelle s’explique par le fait qu’au cours de cette période faste de la chanson congolaise, la créativité musicale est poussée à l’extrême par les artistes musiciens, déterminés à soutenir l’évolution politique du pays. Quelques titres majeurs de la chanson, subjectivement choisis, jalonnent l’itinéraire du Congo : «  28 novembre 1958 Indépendance nationale », « Tokumisa Congo », « Kota na Urfc », « Para commando » et « Diables Rouges ». Dans quelques jours, le Congo célèbre le 57ème anniversaire de son accession à l’indépendance. Tout commence le 28 ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 3 Août 2017 - 13:07

En 1959 et 1960, le Congo vit sa première législature. C’est l’occasion de revenir sur  les récents scrutins. Le 30 juillet dernier, a eu lieu le second tour des élections législatives. Le Congo disposera, dans quelques jours, de la première Assemblée nationale de la Nouvelle République. Certains « poids lourds » qui ne pèsent que leur propre poids ont été défénestrés. Je m’en doutais. Cette absence est  l’expression viscérale du refus du peuple de continuer à subir les professionnels de la politique, même si certains dinosaures ont réussi, une fois de plus,  à passer à travers les mailles encore larges de la démocratie congolaise qui a du mal à passer ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 27 Juillet 2017 - 18:26

Au début des années 60, les jeunes de cette génération du foot-pelote atteignent 18, 20, ou encore, 22 ans. Elle contribuera, par ses exploits, à faire du Congo une place forte du football africain. Signalons avant de basculer sur cette génération en 1960, qu’il faut garder en mémoire certains jeunes du foot-pelote, qui peuplaient cet univers, définitivement oubliés. Mulélé, dans l’ouvrage, déjà évoqué, en cite quelques-uns : Alphonse Mbani alias « Jean Maîtra, célèbre par ses exploits romanesques et galants, Ngamaya Benjamin « Super Loussala dit «Lalous », frère aîné de Loubaki « Ferrat », Samba « Sabo », Zobi Basile « La flèche », Ndoura ... Lire la suite


Brin d’histoire
Jeudi 20 Juillet 2017 - 15:17

Le football, sport apporté par le colon blanc, est entré de longue date dans les mœurs au Congo. Un football d’élite existe depuis des années à Brazzaville. À côté, on trouve, ce que l’on désigne, au cours des années 50 et 60, le foot-pelote, football de rues et des terrains vagues, et dont le nom trouve, semble-il, son origine dans la similitude de la balle utilisée dans sa pratique avec la pelote, boule constituée d’un long fil (de textile) enroulé sur lui-même. Le foot-pelote est le vivier de nombreux talents des Premiers Jeux africains de Brazzaville dont on fête cette année le 52ème anniversaire.

Le foot-pelote est la distraction essentielle des jeunes de ... Lire la suite