Les Dépêches de Brazzaville


COP21 : la langue française aura sa place dans les négociations


 En tant que pays hôte de la négociation, la France a tenu à ce que le français ait toute sa place. Les règles des Nations unies le lui permettent.  Ainsi, les plénières et les principales salles de négociations vont disposer d’un système d’interprétation dans toutes les langues officielles des Nations unies.

Pendant les réunions informelles, la France et l’OIF ont décidé de mettre en place un dispositif innovant d’interprétation et de traduction en français, à la disposition des délégations, en particulier celles représentant les Etats-membres de la Francophonie du Sud, a-t-on appris.

A travers ce dispositif, 9 interprètes (en simultanée et en consécutive) seront au service des délégations francophones pendant les douze jours de la conférence. Par ailleurs, la signalétique sur le site du Bourget, tout comme le site internet de la Conférence, sont intégralement en français et en anglais. 


Noël Ndong