International


International
Samedi 18 Mai 2019 - 15:58

Différentes représentations diplomatiques du pays à travers le monde ont animé, le 17 mai, des conférences de presse  pour pousser le gouvernement américain à annuler la loi et les sept décrets exécutifs publiés entre 2014 et 2019 pour le punir au plan économique. Au Congo, la rencontre a été organisée par l’ambassadeur Anibal José Marquez Munoz, sur le thème « Blocus économique et financier contre le Venezuela, impact social ».

Anibal José Marquez Munoz a indiqué que l'objectif principal  de la démarche était d’informer l’opinion nationale et internationale de la situation chaotique que traverse le Venezuela depuis plusieurs années, suite aux mesures coercitives prises unilatéralement par l’Etat américain pour bloquer et confisquer les actifs financiers de ce pays.  Cette situation, a-t-il laissé entendre, a un impact négatif sur la vie de ... Lire la suite


International
Samedi 18 Mai 2019 - 11:45

Le chef de l’Etat congolais s’est entretenu, le 17 mai à Brazzaville, avec l’ancien président béninois sur la situation prévalant dans son pays.

« Le président Denis Sassou N’Guesso qui a vécu une situation de ce genre veut que nous puissions l’éviter », a indiqué Nicéphore Soglo.

Selon lui, le chef de l’Etat congolais pourrait prendre des initiatives de commun accord avec les acteurs politiques béninois en vue de mettre un terme à la crise sociopolitique qui prévaut au Bénin, où une Assemblée nationale composée essentiellement des élus de la majorité présidentielle vient d'être installée.

Par ailleurs, le président Denis Sassou N’Guesso s’est entretenu avec le directeur général de la compagnie pétrolière russe Zarubezhneft, Sergey Kudryashov. Les échanges entre les deux personnalités ont porté sur la coopération en matière de l’or ... Lire la suite


International
Vendredi 17 Mai 2019 - 13:00

La demande a été formulée, le 16 mai, lors d’une réunion consacrée à la situation au Sahel au Conseil de sécurité de l’ONU, par le chef de la diplomatie burkinabè, Alpha Barry.

La lutte contre le terrorisme et la criminalité au Sahel « est une responsabilité collective » et « il est temps que la communauté internationale envisage la création d'une coalition internationale », a affirmé le ministre des Affaires étrangères.

Ces fléaux doivent « être traités avec la même détermination que celle qui a prévalu en Irak et en Afghanistan », a estimé Alpha Barry, qui s'exprimait au nom des cinq pays membres de la Force G5-Sahel (Burkina, Niger, Tchad, Mauritanie et Mali).

« Les Etats membres du G5-Sahel n'y arriveront pas tout seuls », a ajouté le ministre, en évoquant « une lutte pour (leur) survie » et en rappelant les événements de ces ... Lire la suite


International
Samedi 18 Mai 2019 - 16:08

Le groupe pétrolier français est prêt à débourser huit milliards d’euros pour asseoir sa présence stratégique sur le continent.

Total doit acquérir, pour cela, les actifs d’Anadarko, présent en Algérie, au Ghana, au Mozambique et en Afrique du Sud. Ainsi, le géant français deviendrait le second opérateur mondial de gaz naturel liquéfié.

L'acquisition est réalisée par le groupe Occidental Petroleum, dans le cadre d'un accord en tant qu'associé. "Si elle se réalise, l'acquisition d'Anadarko nous offre l'opportunité d'acquérir un portefeuille d'actifs de classe mondiale en Afrique, ce qui renforcerait notre position de leader parmi les sociétés privées internationales sur le continent", a expliqué le PDG de Total, Patrick Pouyanné.

C’est dans le domaine du Gaz naturel liquéfié (GNL) que le groupe Total place de grands espoirs. Au Mozambique, ... Lire la suite


International
Jeudi 16 Mai 2019 - 19:00

L’homme fort de l’est libyen a rencontré, le 16 mai, le Premier ministre italien, Giuseppe Conte. Rien n’avait filtré auparavant du passage du leader de la Cyrénaïque dans la capitale italienne, même si le chef du gouvernement avait déclaré, la semaine dernière, qu’il souhaitait rencontrer le responsable libyen.

« Cela a été une rencontre assez longue, un long échange d’informations. Je lui ai fait part de la position du gouvernement. Nous voulons un cessez-le-feu et nous considérons la voie politique comme l’unique solution », a déclaré Giuseppe Conte à la presse.

Après avoir reçu le Premier ministre du gouvernement libyen d’union nationale (GNA), Fayez al-Sarraj, le 7 mai à Rome, le Premier ministre italien a songé discuter avec le maréchal Khalifa Haftar de la situation qui prévaut dans ce pays depuis l’offensive qu’il a lancée sur ... Lire la suite


International
Jeudi 16 Mai 2019 - 14:30

Soudan

Exaspérés par la dégradation des conditions de sécurité à Khartoum où les manifestants n'ont cessé de prendre de la place, les généraux soudanais au pouvoir ont suspendu « pendant 72 heures » les discussions sur la formation d'institutions devant conduire le pays à un pouvoir civil. Cette annonce est, en outre, intervenue dans la foulée de nouveaux accrochages armés, qui ont fait au moins huit blessés en soirée, à proximité du QG de l'armée à Khartoum, où des centaines de manifestants tiennent un sit-in depuis plus d'un mois. Le chef du Conseil militaire, le général Abdel Fattah al-Burhane, a souhaité pendant la période de 72 heures une levée des barricades à Khartoum, la réouverture d'une ligne de chemin de fer reliant la capitale au reste du pays qui a été fermée, selon lui, par les manifestants et la fin de leurs « provocations » à ... Lire la suite


International
Jeudi 16 Mai 2019 - 12:15

Réunis à Paris du 16 au 17 mai, les ministres de la Santé des pays les plus industrialisés du monde se penchent sur la nécessité de renforcer les soins de santé primaires pour la population.

La rencontre, présidée par la ministre française de la Santé, Agnès Buzyn, se tient en prélude à la Conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, prévue le 10 octobre prochain.

Sur le thème du renforcement des soins de santé primaires pour la population, la réunion organisée tous les trois ans a pour objectif de réfléchir sur les moyens d’en faciliter l’accès, c’est-à-dire l’ensemble des besoins de santé d’une personne tout au long de sa vie. Il s’agit notamment des mesures de prévention, des traitements médicaux apportés aux patients, mais aussi des soins palliatifs administrés en fin de vie. ... Lire la suite


International
Mercredi 15 Mai 2019 - 20:15

Entre Washington et Moscou, tout pousse à dire qu’il ne passe pas un jour sans que ne survienne une pomme de discorde : Ukraine, Syrie, Iran, la présidentielle américaine de 2016 qui a vu la victoire de Donald Trump sur des soupçons d’interférence de la Russie, les dossiers sont si nombreux et les intérêts entre les deux parties si divergents que l’on redoute parfois le retour à la guerre froide.

La visite effectuée par le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, à Moscou, le 14 mai, au cours de laquelle il a été reçu par le président Vladimir Poutine après une entrevue avec son homologue russe, Serguei Lavrov, atteste que les ponts ne sont pas totalement coupés entre la Russie et les Etats-Unis. Il reste à le prouver par des actes concrets.


International
Mercredi 15 Mai 2019 - 16:36

Les deux parties ont convenu, le 14 mai, de réchauffer leurs relations en réglant certains dossiers épineux qui les opposent tels celui sur la Syrie ou l’ingérence russe dans les élections américaines de 2016, malgré de nombreux désaccords persistants.

La visite du chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, à Sotchi sur la mer Noire, où il a été reçu par le président russe après trois heures d’entretien avec son homologue, Sergueï Lavrov, avait pour but de briser la glace avec Vladimir Poutine. Il s’agissait de la rencontre au plus haut niveau entre responsables des deux puissances rivales depuis le sommet d’Helsinki de juillet.

L’occasion était tout indiquée pour Washington et Moscou de chercher à avancer ensemble sur plusieurs dossiers, notamment le conflit syrien qui a fait plus de trois cent soixante-dix mille morts depuis 2011, a poussé à la ... Lire la suite


International
Mercredi 15 Mai 2019 - 12:15

Le président français entend discuter avec l’homme fort de l’est libyen qui a lancé une offensive controversée sur Tripoli, le 4 avril dernier, afin de relancer le processus politique dans le pays, a-t-on appris.

La rencontre entre les deux personnalités s’avère nécessaire pour tenter de trouver une solution durable à la crise libyenne, selon le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, qui s’exprimait le 14 mai devant l’Assemblée nationale. « La situation en Libye est très préoccupante parce que la feuille de route qui était proposée par les Nations unies (..) et qui avait failli trouver un aboutissement positif à Abou Dhabi (fin février) a été mise en échec à la fois par une initiative du maréchal Haftar et par une initiative, ou une non-initiative, du Premier ministre Sarraj », a-t-il déclaré.

« C’est la raison pour ... Lire la suite

Pages