International


International
Mardi 14 Janvier 2020 - 14:15

Les pays de la zone CFA ont enregistré une croissance moyenne de 4,6% en 2019, en hausse par rapport aux 4,2% de l’année 2018, selon le rapport de la Banque mondiale sur les perspectives économiques mondiales.

Cette croissance se situe en hausse par rapport à celle de l'ensemble de la région subsaharienne estimée à 2,4% l’année dernière. D’après le nouveau rapport, cette augmentation a été portée par les bonnes performances des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). L’année dernière, ces pays ont enregistré une croissance économique de 6,4%, contre seulement 2,3% pour les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac).

En Afrique centrale, la récession économique de la Guinée équatoriale (- 4,3%) a atténué l’élan de croissance du Cameroun (4%), du Tchad (3%) et du Gabon (2,9%). Pour 2020, ... Lire la suite


International
Mardi 14 Janvier 2020 - 14:33

Les pays africains ont réclamé deux sièges permanents avec droit de veto et deux sièges non permanents supplémentaires, lors de la réunion des ministres des Affaires étrangères du « C10 » sur la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU.

Cette position a été réaffirmée, le 13 janvier, au Sénégal, au cours de cette réunion du « C10 », le Comité des dix chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine. « Une urgence légitime », selon le président sénégalais Macky Sall. Pour Cessouma Minata Samate, commissaire aux affaires politiques de l’Union africaine, il s’agit de « réparer une injustice historique » car, estime-t-il, « le continent africain a le plus souffert de cette injustice du système depuis la création de l’Organisation des Nations unies en 1945, alors que la majorité des États africains était encore sous le joug de la ... Lire la suite


International
Mardi 14 Janvier 2020 - 12:30

L’homme fort de l’est libyen, qui combat le gouvernement libyen reconnu par l’ONU (GNA) était à Moscou pour des discussions de paix avec les autorités de Tripoli. Il a quitté la ville sans signer la trêve paraphée par son rival, a-t-on appris.

Le 13 janvier, le maréchal Haftar avait demandé un délai de réflexion de quelques heures avant de signer l’accord formel de cessez-le-feu accepté par son rival, Fayez al-Sarraj, mais il est finalement parti de Russie sans apposer sa signature sur le document négocié sous l’égide d’Ankara et Moscou, selon un porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

L’homme fort de la Cyrénaïque n'a pas signé alors que les combats font rage entre les troupes des deux camps qui s’affrontent aux portes de Tripoli depuis neuf mois, malgré le cessez-le-feu signé le 8 janvier par les présidents ... Lire la suite


International
Mardi 14 Janvier 2020 - 11:45

Les chefs d’Etat présents se sont accordés sur ce point, le 13 janvier, à Pau (sud-ouest de la France), lors du sommet qui les a réunis, et qui avait pour but de chercher à ramener la paix dans la zone, confrontée à une escalade des attaques djihadistes.

La rencontre a permis aux dirigeants du G5 Sahel (Roch Marc Christian Kaboré du Burkina, Ibrahim Boubacar Keïta du Mali, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani de la Mauritanie, Mahamadou Issoufou du Niger et Idriss Déby du Tchad) et aux autorités françaises de signer une déclaration commune dans laquelle ils ont « exprimé le souhait de la poursuite de l’engagement militaire de la France au Sahel ». Ce que la France attendait depuis quelque temps d’autant qu’une montée du sentiment anti-français, en particulier au Mali et au Burkina, n’était pas appréciée par le président français, Emmanuel Macron.

A ... Lire la suite


International
Mardi 14 Janvier 2020 - 12:00

C'est le tweet fait par le directeur régional de l'OMS pour l'Afrique, Dr Matshidiso Rebecca Moeti, indiquant  que vingt-trois jours s'étaient écoulés sans nouveau cas d'Ebola à Beni.  Dr Matshidiso Rebecca Moeti a déclaré qu'un bébé de trois mois est devenu le dernier patient atteint d'Ebola et le 440e survivant d'Ebola à être sorti d'un centre de traitement de la ville, qui a connu des violences et des manifestations en novembre. Des cas continuent d'apparaître cependant dans d'autres zones de santé, notamment à Kanyihunga , où une femme et quatre enfants ont été testés positifs.


International
Mardi 14 Janvier 2020 - 12:00

Les protagonistes du conflit libyen se réuniront, le 19 janvier, à Berlin en Allemagne, à l'occasion d'une conférence internationale sur la paix, sous l'égide des Nations unies.

A Berlin, les cinq pays membres du Conseil de sécurité, l'Allemagne, la Turquie, l'Italie, l'Egypte et les Emirats arabes unis ont été conviés à une conférence pour la paix en Libye. Le but est de faire taire les armes entre le gouvernement d'union libyen (GNA) reconnu par l'ONU et les forces du maréchal Khalifa Haftar, homme fort de l'Est libyen. Déjà Fayez al-Serraj et le maréchal Khalifa Haftar se sont retrouvés le 13 janvier à Moscou pour consolider le cessez-le-feu. Fayez al-Sarraj a appelé les Libyens à "se lancer vers la stabilité et la paix". Les pays européens craignent de voir le conflit libyen s'internationaliser et dégénérer.

Le président français Emmanuel Macron a ... Lire la suite


International
Mardi 14 Janvier 2020 - 12:00

Le sommet de Pau qui a réuni le président français et ses homologues du G5 Sahel sur l'avenir de la force Barkhane s'est conclu par l'envoi de deux cent vingt militaires supplémentaires francais en terre sahélienne, le renforcement de la coopération militaire pour faire face à la recrudescence des attaques jihadistes.

Les chefs d'État ont également plaidé pour un renforcement de la présence internationale à leurs côtés et ont exprimé leur reconnaissance à l’égard de l’appui apporté par les Etats-Unis et ont exprimé le souhait de sa continuité. Ils ont convenu d'une mise en place d'"un nouveau cadre politique, stratégique et opérationnel qui marquera une nouvelle étape dans la lutte contre les groupes terroristes au Sahel et dans la prise de responsabilité collective". Ce nouveau cadre prendra la forme et le nom d’une ''Coalition pour le Sahel'' qui va ... Lire la suite


International
Lundi 13 Janvier 2020 - 18:24

Un « certain progrès » a été obtenu, le 13 janvier, à l’issue de négociations dans la capitale russe destinées à signer un accord formel de cessez-le-feu en Libye entre les deux chefs belligérants, a annoncé le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Les négociations impliquant les délégations entre les deux camps, qui ont duré environ sept heures, ont été chapeautées par les ministres turcs des Affaires étrangères et de la Défense, Mevlut Cavusoglu et Hulusi Akar, et leurs homologues russes, Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou.

Aucune rencontre physique entre le chef du gouvernement libyen reconnu par l’ONU (GNA), Fayez al-Sarraj, et l’homme fort de l’Est, le maréchal Khalifa Haftar, arrivés tous les deux à Moscou, n’a cependant eu lieu, selon le président du Conseil d’Etat libyen (l’équivalent d’un Sénat) basé à ... Lire la suite


International
Lundi 13 Janvier 2020 - 17:50

L’annonce faite le 13 janvier, au moment où la France réunissait les dirigeants du G5 Sahel pour tenter de resserrer le front anti-djihadiste, hypothèque les efforts déployés par les Européens pour aider les pays de la région.

A son arrivée à Bruxelles pour une réunion du Comité militaire de l’Otan, qui se tient jusqu’au 15 janvier, le chef d’état-major américain, le général Mark Milley, a indiqué que les ressources que le Pentagone consacre à l’Afrique ou au Moyen-Orient « pourraient être réduites et ensuite redirigées, soit pour améliorer la préparation de nos forces aux Etats-Unis soit vers le Pacifique ». Le haut gradé de l’armée américaine a assuré que son pays était en train d’« élaborer des options » pour le ministre américain de la Défense, Mark Esper. Et cette réflexion se fait « en coordination avec nos alliés et nos ... Lire la suite


International
Lundi 13 Janvier 2020 - 17:39

Un "certain progrès" a été obtenu lundi à l'issue de négociations à Moscou destinées à signer un accord formel de cessez-le-feu en Libye entre les deux chefs belligérants, a annoncé le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Les négociations impliquant les délégations entre les deux camps, qui ont duré environ sept heures, ont été chapeautées par les ministres turcs des Affaires étrangères et de la Défense, Mevlut Cavusoglu et Hulusi Akar, et leurs homologues russes, Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou.

Aucune rencontre physique entre le chef du gouvernement libyen reconnu par l'ONU (GNA), Fayez al-Sarraj, et l'homme fort de l'Est, le maréchal Khalifa Haftar, arrivés tous les deux à Moscou, n'a cependant eu lieu, selon le président du Conseil d'Etat libyen (l'équivalent d'un Sénat) basé à Tripoli, Khaled al-Mechri.

"Un certain progrès a ... Lire la suite

Pages