International


International
Mardi 29 Octobre 2019 - 18:15

A la faveur du 18e sommet du Mouvement des pays non-alignés, tenu du 26 au 27 octobre à Bakou, en Azerbaïdjan, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de létranger, Jean-Claude Gakosso, a souhaité que les Etats concernés apportent des réponses adéquates aux défis contemporains.

« Il nous faut concevoir des approches susceptibles de nous permettre de poursuivre avec plus defficacité la réalisation de notre légitime aspiration à construire un monde pacifique et prospère », a déclaré le ministre congolais des Affaires étrangères. Ce qui obéirait, selon lui, au thème de la rencontre de cette année, qui est de raviver l’élan politique du mouvement et d’affirmer son leadership sur la scène internationale. Le chef de la diplomatie congolaise s’exprimait devant les chefs d’Etat et de gouvernement de près d’une ... Lire la suite


International
Mardi 29 Octobre 2019 - 12:45

L’ambassadeur suisse à  Yaoundé, Pietro Lazzeri, s’est entretenu, le 28 octobre, avec le président camerounais, Paul Biya. Leur échange a porté sur la nécessité de trouver une solution durable à la crise qui secoue les régions anglophones.

Le diplomate, porteur à l'occasion d’un message du président de la confédération suisse, a réaffirmé la volonté de son pays d’offrir de bons offices pour la résolution de la crise séparatiste dans la partie anglophone du Cameroun. « L’intérêt de la Suisse est de trouver des solutions négociées dans l’intérêt des populations affectées par la violence », a-t-il indiqué à la presse, ajoutant que son pays a la « neutralité » et « l’expertise » nécessaires pour mener à bien la médiation, qui doit se faire avec « le consentement des parties ».

A titre de rappel, notons que fin juin dernier, la ... Lire la suite


International
Mardi 29 Octobre 2019 - 12:32

José Mario Vaz a pris un décret dans lequel il limoge les membres du gouvernement, jetant le doute sur la tenue de l’élection présidentielle prévue fin novembre, au moment où son pays est confronté à une crise politique.

« Le présent décret présidentiel entre immédiatement en vigueur », stipule le second article du texte rendu public, le 28 octobre. Dans ce document, le chef de l'Etat relève avoir constaté une « grave crise politique qui empêche le fonctionnement normal des institutions de la République », le conduisant à démettre le gouvernement.

Certains observateurs sur place estiment que le décret publié est le dernier épisode en date d'une confrontation de plusieurs mois entre présidence et gouvernement, en ce sens aussi qu’il sème l'incertitude sur les lendemains politiques de la Guinée-Bissau, ce petit d'Afrique de l'ouest peuplé de moins de ... Lire la suite


International
Mardi 29 Octobre 2019 - 13:15

La principauté accueille la rencontre, les 30 et 31 octobre, sur le thème « Réconcilier l’humanité et la planète : perspectives dans l’espace francophone à la veille des 50 ans de l’OIF ».

Visuel 36ème Conférence Ministérielle de la Francophonie à MonacoC’est la première fois que Monaco abrite une conférence ministérielle de la Francophonie générale; un pas important pour cette principauté.  L'événement va réunir les quatre-vingt-huit États et gouvernements membres de la Francophonie où quatre cent cinquante personnes provenant des cinq continents du monde sont attendues. Parmi les membres de la délégation congolaise, l’ambassadeur Rodolphe Adada.

La trente-sixième conférence ministérielle de la Francophonie va se tenir dans un lieu unique, le Grimaldi Forum, Centre de conférence emblématique de la principauté de 35 000 m², certifié depuis 2008, à la norme de certification environnementale ISO 14001.

... Lire la suite


International
Mardi 29 Octobre 2019 - 11:45

La  rencontre de haut niveau, la quatorzième du genre, se tiendra dans la ville égyptienne de Charm El-Cheikh, du 2 au 4 décembre.

Les assises connaîtront la participation active d’environ cinq cents experts économistes africains et porteront sur le thème « Emplois, entrepreneuriat et développement des capacités pour la jeunesse africaine ». Elles sont co-organisées par la Banque africaine de développement(BAD), la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique et le Programme des Nations unies pour le développement.  

Justifiant le bien-fondé du choix porté sur ce thème, les organisateurs ont précisé qu’il s'aligne sur les Objectifs de développement durable (ODD) pour une croissance économique inclusive et durable.  
En effet, la Conférence économique africaine (CEA) est la principale plate-forme de mise en réseau, de dialogue et de ... Lire la suite


International
Mardi 29 Octobre 2019 - 11:00

Pour le gouvernement russe, il s'agit de s'assurer des parts de marché dans la bataille commerciale engagée par les géants de l'énergie qui se bousculent pour éclairer le continent noir. Un marché juteux.

Au premier forum économique Russie-Afrique de Sotchi, le nucléaire russe a attisé la curiosité des délégations africaines. Et pour cause. En 2019, l'Afrique subsaharienne reste à la traîne dans l’accès à l’électricité. La technologie nucléaire russe, à des fins civiles, a retenu l'attention des pays africains.

Aussi, Moscou a mobilisé les experts de Rosatom, son agence nucléaire pour proposer aux Etats africains le choix de leur technologie à des fins civiles pour booster leur développement.

Le président Vladimir Poutine a assuré que les projets proposés se font sans la moindre ingérence politique. Le dernier accord portant sur le nucléaire remonte au ... Lire la suite


International
Lundi 28 Octobre 2019 - 18:45

"Il appartient maintenant aux chefs d’Etat africains, comme je le pense, de renégocier cette convention qui nous lie à une monnaie qui n’est pas la nôtre avec une parité fixe ", a déclaré le président tchadien. " Le seul intérêt du franc CFA, c’est d’avoir quatorze pays avec une monnaie commune. Il faut que les quatorze pays restent regroupés et qu’ils renégocient pour que le Trésor français ne nous gère plus", a-t-il poursuivi.

"C’est à nous de gérer notre monnaie avec notre banque centrale. Au niveau du conseil d’administration de notre banque centrale, nous avons trois Français qui siègent avec le droit de véto. Où est alors la souveraineté monétaire ? Comment voulez-vous que l’Afrique se construise ? ", s'est interrogé Idriss Deby.


International
Lundi 28 Octobre 2019 - 13:30

A quelques jours de l’expiration de l'exercice de la Minusca, Mankeur Ndiaye a demandé, le 25 octobre, devant le Conseil de sécurité, un mandat « approprié » pour accompagner les élections de 2020 dans le pays.

« Je sollicite donc du Conseil de sécurité, tel que recommandé par le secrétaire général dans son rapport, un mandat approprié pour la Minusca, afin qu’elle puisse fournir le soutien technique, logistique, sécuritaire et opérationnel nécessaire à la tenue des élections dans le respect des délais constitutionnels », a plaidé le chef de la mission de paix. Il a lancé un appel aux pays de la région afin qu'ils  apportent leur appui indispensable « pour traduire le rêve de paix, de prospérité et de développement des Centrafricains en une réalité durable ».

Ainsi, le représentant spécial des Nations unies pour la Centrafrique a souligné que ... Lire la suite


International
Lundi 28 Octobre 2019 - 12:30

En visite dans le pays, le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a indiqué, le 27 octobre, que l’objectif de la rencontre qui se tiendra  dans la capitale allemande, en vertu d’un plan d’action de l’ONU, sera de mettre fin aux interférences étrangères dans le conflit libyen.

Les « influences étrangères » sont un « problème fondamental » de la crise libyenne et y mettre « fin sera l’un des objectifs de la conférence de Berlin », a déclaré le chef de la diplomatie allemande à la presse, ajoutant que la rencontre pourrait se tenir entre fin novembre et début décembre. Il s’exprimait ainsi aux côtés de son homologue libyen, Mohamad Tahar Siala, ainsi que de l’émissaire de l’ONU, Ghassan Salamé, dans la ville de Zouara, à 100 km à l’ouest de Tripoli.

Durant son bref séjour, Heiko Maas a eu une réunion avec le Premier ... Lire la suite


International
Lundi 28 Octobre 2019 - 11:30

Après que le président des Etats-Unis, Donald Trump, a annoncé, le 27 octobre, le décès d' Abou Bakr al-Baghdadi, lors d’une opération militaire américaine dans le nord-ouest de la Syrie, des voix se sont élevées pour saluer la bravoure des forces américaines et appeler à poursuivre la lutte contre les djihadistes où ils mènent des actions terroristes.

Si pour le chef de la Maison-Blanche, le leader de l’Etat islamique (EI) « n’est pas mort comme un héros » mais « comme un lâche », le secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan), Jens Stoltenberg, s’en est félicité. « L’annonce américaine concernant l’opération contre Abou Bakr al-Baghdadi était une étape importante dans nos efforts contre le terrorisme international. L’Otan reste engagée dans le combat contre notre ennemi commun de l’EI », a-t-il ... Lire la suite

Pages