International


International
Vendredi 10 Mai 2019 - 12:55

Emmanuel Macron a encouragé un cessez-le-feu sans conditions, lors d’une rencontre le 8 mai à l’Elysée avec Fayez el-Sarraj, chef du gouvernement libyen d’union nationale (GNA).

Après l’offensive lancée début avril par le maréchal Haftar, l’homme fort de l’est du pays, le président français a proposé une « délimitation de la ligne de cessez-le-feu, sous supervision internationale, pour définir le cadre précis », a précisé le palais présidentiel.

Fayez el-Sarraj et le GNA ont jusque-là rejeté tout accord de cessez-le-feu avant le retrait des troupes de Haftar vers les positions qu'elles occupaient avant l'attaque, dans l'est et le sud du pays. Le Premier ministre libyen estime qu’en lançant son offensive sur Tripoli, « le maréchal Haftar a mis fin à tout espoir d’accord politique ».

Sur cette lancée, ce responsable dit toute sa réticence à ... Lire la suite


International
Vendredi 10 Mai 2019 - 12:52

A la suite du conflit armé qui sévit aux alentours de Tripoli, depuis début avril, la Cour pénale internationale (CPI) se dit prête à enquêter et poursuivre toute personne ou partie qui se livre à un comportement constituant un crime relevant de sa compétence.

« A mon grand regret, les combats en Libye se poursuivent sans relâche. La violence s'est intensifiée et que des affrontements armés ont lieu dans plusieurs régions de Libye, notamment à Derna à l'est, Murzuq au sud et à l'ouest de Tripoli », s’est lamentée la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, le 8 mai devant le Conseil de sécurité portant sur la Libye.

Elle a souligné que plus de quatre cent trente-deux vies avaient déjà été perdues, dont au moins vingt-trois civils, et plus de cinquante mille personnes avaient été contraintes de quitter leurs foyers, alors que la sécurité des migrants et ... Lire la suite


International
Jeudi 9 Mai 2019 - 13:08

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a dit avoir « bon espoir » que la République du Congo aurait trouvé un accord avec Pékin afin de lui permettre d’accéder à un programme avec l’institution financière.

« Après de très longs mois de discussions et de négociations avec les autorités, nous avons bon espoir qu’un accord aura été trouvé entre les autorités chinoises et congolaises pour une restructuration de la dette », a affirmé, le 7 mai, Christine Lagarde, lors d’un point presse en marge du Forum de Paris consacré à l’endettement des pays en développement.

Pour la directrice du FMI, si Brazzaville et Pékin ont conclu un accord à ce sujet, il y a donc lieu d’être optimiste sur la situation de la dette congolaise. Ce qui « nous permettra d’avoir à ce moment-là la possibilité de mettre en ... Lire la suite


International
Mercredi 8 Mai 2019 - 18:22

Les Sud-Africains ont voté, le 8 mai, pour des scrutins législatifs et régionaux  dont le principal enjeu réside dans l’ampleur du recul annoncé du Congrès national africain (ANC), au pouvoir depuis 1994, qui a vu son image ternir sous le règne rythmé de scandales de 2009 à 2018.

Les enquêtes d’opinion promettent au parti de Nelson Mandela  la conservation d'une majorité absolue des sièges à l’Assemblée nationale, synonyme de nouveau mandat à la présidence pour son chef, Cyril Ramaphosa. Aux élections locales de 2016, l’ANC avait réalisé son plus mauvais score national en recueillant 54% des voix, cédant, en outre, le contrôle des villes emblématiques comme Johannesburg et Pretoria.

Les sondages le créditent de 51 à 60% des intentions de vote, moins que les 62,5% recueillis aux législatives de 2014. Depuis qu’il a pris la tête du parti et du ... Lire la suite


International
Mercredi 8 Mai 2019 - 18:33

À l’initiative des Etats-Unis, les membres de l'organe exécutif des Nations unies tiendront le 13 mai leur première réunion sur le pays, secoué depuis 2017 par un conflit armé entre les séparatistes anglophones et les autorités centrales.

La rencontre permettra au Conseil de sécurité d’examiner au plus près la crise camerouaise qui présente de nombreuses violations des droits de l’homme. Aucun compte rendu ne sera publié au terme de cette réunion ni même un communiqué. En réalité, elle se tiendra de façon informelle où aucune décision ne sera rendue publique.

Le Conseil de sécurité pourrait inspirer des décisions contre les acteurs à l’origine de cette crise. Cette occasion, a espéré la mission américaine à l’ONU, donnera un souffle nouveau dans l’idée de proposer une solution durable à celle-ci.

Le conflit camerounais, rappelons, résulte des ... Lire la suite


International
Vendredi 10 Mai 2019 - 13:11

L’accord de paix entre les groupes armés et l'exécutif, signé en février dernier, était au centre des discussions du Conseil de cabinet, le 7 mai, à Bangui.

« Nous n’allons pas nous précipiter à chaque incident pour donner des réponses fortes. Nous voulons donner une chance à l’accord, donc il faut passer par toutes les dispositions qui sont dans l’accord et par la suite s’il n’y a pas d’évolution, alors il faut aller vers une réaction telle que l’attend la population », a expliqué le porte-parole du gouvernement, Ange-Maxime Kazagui.

En outre, il a insisté sur la nécessité de communiquer sur l’accord, de l’expliquer à la population, alors que des impatiences se font déjà sentir.

Selon les observateurs en Centrafrique, les violations de l’accord sont nombreuses (routes coupées, violences, non levée des barrières…). Un constat qui fait ... Lire la suite


International
Mercredi 8 Mai 2019 - 12:00

La Belgique, le Danemark, l’Espagne, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas, le Portugal et la Suède ont lancé un appel commun avant le sommet européen de Sibiu (Roumanie), insistant sur la nécessité d’« agir maintenant » contre le réchauffement climatique, a indiqué l’Elysée.

« Du fait de son importance fondamentale pour l’avenir de l’Europe, comme défi et comme opportunité, la lutte contre le changement climatique doit être la clef de voute de l’agenda stratégique européen pour la période 2019-2024 », affirme le texte signé le 7 mai par les huit pays. « Les dirigeants européens doivent agir maintenant » pour que « la transition vers une société climatiquement neutre » soit « juste et socialement équilibrée pour tous », ajoute le document qui appelle l’Union européenne (UE) à respecter l’objectif « d’atteindre zéro ... Lire la suite


International
Mercredi 8 Mai 2019 - 12:00

Dans un rapport remis en début de semaine au Conseil de sécurité, le secrétaire général appelle à l’appui du G5 Sahel et exprime sa « profonde préoccupation devant la détérioration de la situation sécuritaire » au Mali ainsi que dans la région sahélienne.

Estimant que la force multinationale formée de troupes du Niger, du Mali, de Mauritanie, du Tchad et du Burkina Faso, « ne peut pas seule sécuriser le Sahel », Antonio Guterres insiste sur la nécessité de donner plus de moyens à son commandement. « Une pleine opérationnalisation de la Force conjointe G5-Sahel ne sera possible que si elle reçoit un soutien constant et prévisible », souligne-t-il. « Je recommande au Conseil de sécurité d’étudier la possibilité d’apporter un tel soutien à tous les bataillons opérant dans le cadre de la Force conjointe sous la condition que cette dernière ou ... Lire la suite


International
Mercredi 8 Mai 2019 - 12:30

Le chiffre représente les pertes totales annuelles que subiraient les économies africaines en raison des maladies qui y sévissent. De quoi méditer sur les ordres de priorité dans l’investissement, public ou privé.

 Avec une population prévue pour doubler d’ici à 2050 (2,5 milliards d’habitants), le continent noir avance vers une étape décisive de sa transition pour le développement économique. Ce boom démographique accentue la nécessité pour les pays africains d’améliorer leurs systèmes sanitaires afin de bénéficier du dividende démographique que l’augmentation de sa main d’œuvre potentielle pourrait engendrer.

D’après les données de la Banque mondiale, la densité de médecins africains est de deux pour dix mille habitants, très en dessous de la moyenne mondiale (quatorze médecins pour dix mille habitants). D’ici à 2030, les jeunes seront ... Lire la suite


International
Mardi 7 Mai 2019 - 18:29

Bouzekri Rmili a remis les copies figurées de ses lettres de créance, le 7 mai à Brazzaville, au ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l'étranger, Jean-Claude Gakosso.

Au menu des échanges entre les deux personnalités, l’état de la coopération entre les deux pays ainsi que les différents secteurs à exploiter. L'objectif étant de booster davantage la coopération dans les secteurs du tourisme, de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle.

Au sortir de ce tête-à-tête, le diplomate tunisien s’est engagé à « travailler dur » pour, a-t-il dit, augmenter le quota de bourse qu’accorde le gouvernement de son pays au Congo. « Actuellement, nous donnons onze places. J’aimerais bien doubler ce nombre. Pour la formation professionnelle, nous donnons au Congo une dizaine de places. Je vais doubler cela et ... Lire la suite

Pages