Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Lundi 18 Novembre 2013 - 17:00

Fally Ipupa a offert des cadeaux aux pensionnaires de la Case des enfants de la Fondation « Children of Africa », structure créée et dirigée par la première dame ivoirienne Dominique Ouattara.

L’activité s’est déroulée le samedi 16 novembre dernier, au lendemain du concert de Fally Ipupa livré le 15 novembre au Palais de la Culture d’Abidjan. La star de la musique congolaise a offert deux babies foots, des cartons d’huile, des paquets de pâtes alimentaires ; des sacs de riz et des paquets de biscuits.  « Il y a de futurs stars à la Case des enfants », a déclaré Fally Ipupa en prodiguant des conseils aux enfants. Ces derniers ont manifesté leur joie en esquissant notamment des pas de danse au rythme de la musique de Fally Ipupa. Pour clôturer, le chanteur congolais a livré un match de Baby-foot avec l’un des pensionnaires de la Case.

Fally Ipupa ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 18 Novembre 2013 - 16:29

L’architecte français en visite officielle dans la ville océane a fait part de son intérêt pour la modernisation de la capitale économique à la sortie de son audience le 18 novembre avec l’adjoint au maire de Pointe-Noire, Pierre Justin Makosso

Accompagné du directeur général de la Culture du Congo, Luc Aka Evy, Jean-Michel Wilmotte, l’un des meilleurs architectes du monde, a indiqué que sa mission dans la ville économique consistait à faire l’état des lieux afin de proposer aux autorités congolaises les projets à réaliser.

« C’est intéressant de voir, d’une part, comment accompagner un pays sur le devenir et le futur d’une ville et, d’autre part, au niveau de l’urbanisme, du cadre de vie et de la culture. Je suis venu découvrir, faire un diagnostic pour voir ce qu’il est possible de développer et d’anticiper sur le futur de la ville », ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Lundi 18 Novembre 2013 - 15:29

Ces cours, qui débutent le mardi 19 novembre, concrétisent la coopération culturelle entre le Venezuela et le Congo. Le premier secrétaire de l’ambassade du Venezuela au Congo, Marcos Santiago, a patronné la cérémonie officielle de lancement la semaine dernière au siège de l’ambassade

Les hymnes du Congo et du Venezuela ont ouvert la cérémonie, avant le discours de Marcos Santiago.

En effet, l’agenda Afrique de la mission diplomatique prévoit non seulement la promotion de la langue espagnole, mais aussi de valoriser les racines africaines de la culture de la République bolivarienne du Venezuela qui ont produit un métissage fécond.

« Nous n’allons pas nous arrêter là, d’autres options viendront. Nous donnerons également des primes pour que les peuples congolais qui sont frères des peuples vénézuéliens participent à cette activité culturelle et ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 16 Novembre 2013 - 15:30

Le tutoriel, mis sur le marché sous forme de DVD, est intitulé Congolese Rumba Guitar Techniques

 Le but de ce DVD, apprend-on, est de contribuer à partager la richesse de la musique congolaise.  "En tant que guitaristes, nous devons partager les connaissances acquises auprès de nos aînés et mettre en lumière ce qu’ils ont apporté à la musique congolaise. Il s’agit aussi de montrer au monde entier que nous avons une richesse que beaucoup de gens ignorent », fait savoir le virtuose de la guitare. Ce dernier déclare que la formation doit être permanente car lui-même  continue d’apprendre tous les jours. Olivier Tshimanga tient ainsi à partager l’expérience acquise depuis qu’il a débuté sa carrière et côtoyé des maîtres de la guitare tel que Lutumba Simaro qu’il appelle « père spirituel ». En outre, il partage également son approche de la ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 16 Novembre 2013 - 15:00

L’Unesco, par la voix de sa directrice générale, Irina Bokova, a consacré la ville de Brazzaville première ville créative de musique au niveau continental. Jusque-là, les Brazzavillois, pour certains, ne comprenaient rien à ce concept. C’est pourquoi Les Dépêches de Brazzaville se sont rapprochées de Gervais-Hugues Ondaye, expert en la matière, qui a conduit la délégation congolaise à Pékin pour défendre le dossier de la ville de Brazzaville lors du sommet mondial des villes créatives de l’Unesco, a expliqué comment ce projet a été mené depuis trois et surtout l'apport de la Sape. Car l’articulation « Musique et Sape » a contribué à la désignation de Brazzaville

Les Dépêches de Brazzaville : Brazzaville a été consacrée première ville créative de musique de l’Unesco. Qu’est-ce que cela veut dire, ville créative ?
Gervais Hugues Ondaye :
... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 16 Novembre 2013 - 11:39

La star congolaise est impliquée dans une campagne de sensibilisation visant à conscientiser les jeunes délinquants aux fins de leur reconversion sociale.

Le ministère de l’Intérieur a accueilli, jeudi 14 novembre, un visiteur tout particulier qui n’a pas l’habitude d’arpenter les allées menant vers les services publics. Il s’agit de l’artiste musicien NGiama Makanda Werrason venu répondre à l’invitation du ministre de l’Intérieur, Sécurité et Décentralisation, Richard Mujey. L’entretien entre les deux personnalités a duré quelques bonnes heures attestant l’importance du sujet abordé. Renseignement pris, il ressort que le gouvernement, par le biais du ministre Richard Mujey tenait à impliquer la star congolaise dans une campagne de sensibilisation et de conscientisation des délinquants communément appelés « Kuluna » aux fins de leur ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 16 Novembre 2013 - 8:41

L’album a conforté la place de l’artiste dans le registre rumba de la musique congolaise, mais il ne raisonne pas assez en raison d’une promotion mitigée

Plusieurs mois après sa sortie, Menu, qui concocte des saveurs musicales variées doublées de textes bien élaborés et d'un arrangement irréprochable ne se fait pas assez entendre. Salué par les chroniqueurs et les mélomanes amoureux de la rumba typique, l’album de 13 titres mis en route par Letiok Productions, laisse un écart considérable entre sa qualité et la promotion qui lui est réservée.

Plusieurs titres attendaient d’être « clipés » au regard du bruit fait autour de l’opus avant sa sortie par la maison productrice. Des entrées en Mossaka, Bouillon, Ofoula, Pondu ya Libondo, Liboké, en passant par des plats de résistance comme Ntoba Mbori, Tiep Bou Diem, Madesu, Ngoulou mou manko et un bon ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 16 Novembre 2013 - 8:41

La plupart des opérateurs qui œuvrent dans ce secteur revendiquent un legs ancestral. C’est là que réside tout le mystère de cette médecine basée sur l’utilisation de plantes naturelles. Un  mystère qui tient à la fois au secret dont ces derniers l’entourent, et finalement aussi, aux appréhensions sur la certification des potions proposées aux patients.

Venue des temps anciens, la médecine traditionnelle a certainement perdu de son influence, mais elle est loin de disparaître totalement. Au contraire, dans plusieurs localités du Congo, des hommes et des femmes dépositaires de cette culture s’exercent à la préserver jalousement.  A Brazzaville par exemple, ou à Kinshasa, les officines où sont exposées toutes sortes de produits tirés des prospections en la matière se multiplient.

Malgré tout, il serait difficile de comparer médecine traditionnelle et ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 15 Novembre 2013 - 16:11

Après « L’Afrique dans les tranchées » pour sa première édition, en 2012, le festival Images et Histoire, qu’accueille l’Institut français du Congo du 17 au 22 novembre, porte cette année son attention sur Brazzaville, capitale de la France libre entre 1940 et 1944

Le soixante-dixième anniversaire de la conférence de Brazzaville (janvier 1944) et la commémoration du décès de Félix Éboué (mai 1944) ont amené les organisateurs à revisiter le rôle joué par Brazzaville pendant la Seconde Guerre mondiale tant du point de vue de la mobilisation des hommes et du matériel que de la symbolique qu’elle a représentée dans le conflit.

Trois axes seront abordés pour présenter cette histoire : comment les Africains ont été appelés à se battre pour la France alors qu’ils n’étaient pas encore citoyens mais sujets de l’empire français ; Brazzaville, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 16 Novembre 2013 - 8:44

Parmi les six comédiens présents sur scène, figure le Congolais Criss Niangouna. Nous l’avons rencontré à l’issue de la représentation, il a accepté de répondre à nos questions

Les Damnés de la terre

Les Dépêches de Brazzaville : Comment est née votre collaboration avec Jacques Allaire ?
Criss Niangouna :
J’avais déjà travaillé avec Jacques Allaire sur un projet en 2008. Ensemble, nous étions allés au Burkina Faso, c’était le premier contact de Jacques avec l’Afrique. Un soir, nous avons parlé de Fanon, et il s’est complètement plongé dans son œuvre au retour. Quand le projet s’est concrétisé, il m’a proposé tout naturellement d’en faire partie. Et j’en suis très content, car la parole de Fanon n’avait à ma connaissance jamais été mise en spectacle. Pour moi, sa pensée, c’est « la vérité vraie ». C’est une parole importante à donner, je me ... Lire la suite

Pages