Économie


Économie
Lundi 11 Novembre 2013 - 14:27

L’0rganisation mondiale des douanes (OMD), en partenariat avec Eurodouanes organisent du 11 au 16 novembre à Brazzaville un séminaire de formation sur le système harmonisé de codification des marchandises

L’objectif poursuivi est de former les spécialistes à même de s’adapter aux évolutions entrainées par les versions de 2007 et de 2012. « Les migrations du système harmonisé se font tous les cinq ans. Or l’administration des douanes congolaises a manqué le rendez-vous de 2007. Ainsi, le Congo est passé de la version harmonisée de 2002 à celle de 2012, en avril dernier. Les cadres doivent s’approprier de manière effective les évolutions entraînées par ces deux versions », a déclaré le  directeur des enquêtes douanières, Emmanuel Ndinga, représentant le directeur général de cette structure. Selon le directeur des enquêtes douanières, ... Lire la suite


Économie
Samedi 9 Novembre 2013 - 16:47

Les autorités congolaises, toute tendance confondue, ainsi que les diplomates et hommes d’affaires, ont participé nombreux à cet ultime moment de prière pour la RDC, placé, par certains acteurs politiques, sous le signe de la victoire militaire sur le M23.

 L’on était de la politique de tous les jours et des querelles intestines. En effet, les personnalités de haut rang se sont succédé à la chaire pour dire un mot sur le pays. Du vice-président honoraire de la République, Azarias Ruberwa, en passant par le représentant personnel du président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, les parlementaires et le Premier ministre Matata Ponyo; tous ont fait le déplacement du Grand hôtel Kinshasa, et ils ont même participé activement au culte à travers des témoignages, des lectures bibliques et même des chants.

En effet, beaucoup garderont dans leur mémoire l’image du ... Lire la suite


Économie
Samedi 9 Novembre 2013 - 16:18

La Dynamique pour le développement du Congo (DDC) a condamné la répression des forces de l’ordre envers le Collectif des opérateurs économiques du Congo (Copéco), qui avait manifesté devant le ministère des Finances pour réclamer un dû de plus de 15 milliards FCFA

Ce parti politique, qui se dit de gauche, a réagi à l’humiliation dont le Copéco a été victime tout en épinglant le droit syndical repris dans la Constitution. À cet effet, il a rappelé que la République du Congo avait signé des conventions internationales interdisant la torture. « Nous ne pouvons pas accepter que chaque fois qu’un syndicat veut manifester pacifiquement, celui-ci soit maltraité ou terrorisé », a réprimé le président de la DDC, Armand Mpourou, et d’ajouter : « La police ne doit pas participer à garantir l’impunité dans le pays mais sécuriser la population. Nous ... Lire la suite


Économie
Samedi 9 Novembre 2013 - 16:30

2015 est considérée année butoir pour l’aménagement de l’ensemble des concessions forestières et des aires protégées. Face à ce délai, le gouvernement se mobilise pour accélérer l’aménagement forestier durable

Le comité de pilotage du Projet d'appui à la gestion durable des forêts du Congo (Pagef) a recommandé la tenue d’une réunion, avant la fin du mois à Pointe-Noire, pour faire avancer le processus qui traîne le pas. Cette disposition a été prise au terme de leur septième session, après avoir constaté le retard pris dans le processus d’aménagement et le risque de ne pas atteindre l’objectif du Congo de terminer l’aménagement de l’ensemble des conventions d’aménagement et de transformation.

Au cours des sessions précédentes, il était question que les sociétés forestières s’attèlent à élaborer les plans d’aménagement, ... Lire la suite


Économie
Samedi 9 Novembre 2013 - 14:51

Le ministre de l’Agriculture et développement rural, représentant personnel du Premier ministre empêché, Jean chrysostome Vahamwuiti, est arrivé à cette estimation globale au terme des déclarations d’engagements d’une dizaine de bailleurs, en l’occurrence la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD), l’Usaid (coopération américaine), l’Union européenne (UE), le Fida, la Belgique, la Koika (coopération sud-coréenne), le Groupe Fleurette et la Fédération des entreprises du Congo.

La plupart de ces bailleurs mènent déjà des programmes dans le monde agricole congolais. Le cas du plus gros partenaire de la RDC, la Banque mondiale. Elle dispose d'un portefeuille agricole estimé à 390 millions de dollars US, répartis dans plusieurs projets. L’Usaid, très présente aussi dans le secteur agricole en RDC, attend plus de détails avant de se ... Lire la suite


Économie
Samedi 9 Novembre 2013 - 15:27

Des représentants de cinquante-sept sociétés belges séjourneront en RDC du 10 au 20 novembre dans l'objectif d’inspecter les secteurs des transports, des logistiques et sous secteurs connexes pour un éventuel investissement.

Organisée par la représentation économique et commerciale des régions bruxelloise, flamande et wallonne en RDC, la mission économique d’hommes d’affaires belges va être centrée sur le thème « Transports, logistiques et sous secteurs connexes ». En commençant par la ville de Kinshasa, cette mission se rendra par la suite à Kisangani, à Boma et Matadi et va atterrir à Lubumbashi, capitale cuprifère.

D’après le programme établi par l’organisateur, la journée du 11 novembre sera consacrée à l’ouverture, à Kinshasa, de la mission économique belge qui sera introduite par le secteur des transports. Il s’en suivra des entretiens ... Lire la suite


Économie
Jeudi 7 Novembre 2013 - 18:11

Le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Jean Chrysostome Vahamwiti Mukesyayira, l’a annoncé aux partenaires au développement et milieux des affaires dès le début du Business meeting qui se tient du 7 au 8 novembre au Grand hôtel Kinshasa.

 L’autorité a rappelé les potentialités agricoles de la RDC, encore à l’état intact. Invitées à prendre part à cette première grande réunion du genre dans l’histoire du pays, les délégations des onze provinces conduites, pour certaines, au plus haut niveau, par les gouverneurs de province, sont en train d’exposer leurs spécificités agricoles et les opportunités offertes aux exploitants agricoles. « La RDC va vous offrir près de 2000 opportunités d’investissements dans le secteur agricole que vous, chers investisseurs, allez découvrir à travers la diversité des onze provinces. Ces opportunités ... Lire la suite


Économie
Jeudi 7 Novembre 2013 - 19:00

Les organisations de la société civile ont formulé le vœu de protection de toutes les concessions forestières au Congo le 6 novembre, à l’issue des travaux du projet final de renforcement des capacités des associations et organisations non gouvernementales pour le suivi de la mise en œuvre du processus d'Accord de partenariat volontaire-Flegt (APV-FLEGT)

La doléance est l’une des priorités prises par les organisations après la mise en œuvre du projet par l’association Azur Développement pendant deux ans. Le coût global est de près de 170 millions FCFA, financé par l’Union Européenne, avec une contrepartie de 9% d’Azur Développement et 2% de Well Grounded.

L’atelier avait pour objectifs : de partager les expériences et résultats obtenus durant la mise en œuvre du projet ; de proposer les stratégies de pérennisation ; et de partager les expériences ... Lire la suite


Économie
Vendredi 8 Novembre 2013 - 13:00

Thomas Lambert, gérant et conseiller international de la célèbre banque d’affaires Lazard Frères, décrypte pour Les Dépêches de Brazzaville les raisons du mauvais classement du Congo dans le rapport Doing Business de la Banque mondiale. Destiné à mesurer « la facilité à faire des affaires », ce classement place le Congo à la 185e place sur 189, en progression d’une place par rapport à 2012

Thomas Lambert, Gérant, Conseil International, Lazard Frères (crédits DR)

Les Dépêches de Brazzaville (LDB) : Comment peut-on expliquer le mauvais classement du Congo ?

Thomas Lambert (TL) : D’une façon générale, les pays francophones sont mal notés pour des raisons objectives et des raisons plus subjectives. Il y a un certain scepticisme à l’encontre des pays de droit latin à Washington, siège de la Banque mondiale (BM). L’environnement juridique est très important dans le rapport Doing business. Or les fonctionnaires ... Lire la suite


Économie
Jeudi 7 Novembre 2013 - 17:15

La septième mission permettra à l'institution de revoir avec le gouvernement congolais et la Société national de chemin de fer du Congo (SNCC) la mise en œuvre de son plan de redressement.

Pendant vingt jours, soit du 6 au 26 novembre, une délégation de la Banque mondiale vient pour la septième fois superviser le projet de transport  multimodal à Kinshasa et à Lubumbashi. L’objectif de cette mission se résume particulièrement en la réhabilitation et la modernisation des installations et du matériel roulant, des besoins en matière de soutien opérationnel ainsi que la préparation de la troisième phase du plan social du gouvernement et de la SNCC. Cette mission consistera également à revoir, avec les autres entreprises publiques de transport et les organismes concernés, l’état d’avancement de leurs activités relatives au projet. Il s’agit notamment de la ... Lire la suite

Pages