Économie


Économie
Jeudi 8 Mai 2014 - 18:11

L’ancien fleuron de l’économie congolaise en mal de financement aurait bénéficié, en 2013, d’un prêt de 196 millions de dollars américains de la part du groupe Fleurette à travers le fonds d’investissement du milliardaire Israélien Dan Gertler, selon une information rapportée par l’agence Blomberg citant la holding.

La même source a indiqué que ce prêt à court terme au taux d’intérêt de 6% (réalisé en janvier 2013) a permis à la Générale des carrières et des mines (Gécamines) de réaliser son projet minier phare. « La Gécamines a utilisé le prêt pour redevenir propriétaire dans tous les droits des concessions minières inexploitées de Deziwa et Ecaille C », a-t-elle renchéri. Ce « projet minier phare » a été évoqué publiquement l’année dernière par la Gécamines, au cours d'un point de presse. Il concerne des zones renfermant environ ... Lire la suite


Économie
Jeudi 8 Mai 2014 - 15:45

La société MTN Congo, un  des leaders de la téléphonie mobile au Congo avec un million neuf cent mille abonnés,  a organisé mercredi, à l’endroit de différents organes de presse,  une journée portes ouvertes dénommée « Y’ello Press » destinée à faire découvrir aux journalistes ses différents cycles de production et services.

 De la direction générale à la direction technique en passant par la direction commerciale, cette visite qui a débouché par un échange franc avec les responsables de cette société a été, pour la presse, une occasion d’en savoir davantage sur la marque MTN Congo.

Cet échange qui a porté sur plusieurs points a permis d’évoquer tout à la fois les aspects liés à sa politique de développement, son chiffre d’affaires, sa vision pour accompagner le Congo dans la digitalisation de son système des Télécommunications, puis ... Lire la suite


Économie
Jeudi 8 Mai 2014 - 16:19

 Moody’s Investors Services a adressé, le 7 mai, une note d’analyse au gouvernement de la RDC dans laquelle l’agence américaine a exprimé tout son optimisme sur les réformes économiques initiées depuis 2010 qui sont susceptibles, selon elle, de « porter leurs fruits à moyen terme »

 Les autorités congolaises attachent une grande importance à ce genre d’analyse positive qui permet au pays de recouvrer une crédibilité à l’échelle internationale. Cela permet également à la RDC d’être de nouveau éligible au crédit international.

Depuis plusieurs années, le pays aligne une croissance positive, et ses paramètres macro-économiques affichent une longue stabilité, sans doute la première de son histoire récente. Au nombre des réformes plutôt bien cotées par l’agence d’évaluation financière, il y a la loi sur l’obligation de publier les marchés ... Lire la suite


Économie
Mercredi 7 Mai 2014 - 18:08

Le comité chargé de l’organisation de la réforme et le secrétariat permanent de la direction générale des Douanes sont conviés à proposer au Fonds monétaire international (FMI) leurs besoins en assistance technique

« C’est à vous de nous dire, en fonction de vos besoins, stratégies et priorités, ce sur quoi vous devez investir. Nous mettrons à votre disposition les moyens pour vous accompagner », a déclaré en substance Jules Parent, expert du FMI, lors de la restitution, le 7 mai, de la mission de dix jours qu’il a effectuée dans les administrations douanières des villes de Brazzaville et de Pointe-Noire.

Pour aider le Congo à avancer dans son projet de modernisation, la direction générale des Douanes est également appelée à modifier sa gestion des ressources humaines en réalisant un audit interne.

Regrettant la sélectivité des conteneurs qui se ... Lire la suite


Économie
Mercredi 7 Mai 2014 - 17:44

Le forum national de la Conférence sur les écosystèmes des forêts denses et humides d'Afrique centrale (CEFDHAC), cadre de concertation de la société civile dans le processus de gestion durable des écosystèmes forestiers du Congo, souhaite mettre à jour ses textes organiques en tenant compte des réalités locales

Plusieurs acteurs de la société civile et de la communauté scientifique participent, du 7 au 9 mai, à un atelier de revitalisation et de contribution du forum national CEFDHAC du Congo au processus REDD+ (réduction des émissions des gaz à effet de serre dues à la déforestation et dégradation).

Dans le cadre de la gestion forestière, plusieurs pays parlent de forêts communautaires, concept pas encore vulgarisé au Congo, où l’accent est mis sur la certification forestière, un domaine sur lequel le pays est très avancé. Par ailleurs, l’Union ... Lire la suite


Économie
Mercredi 7 Mai 2014 - 16:00

L’État angolais exploiterait encore aujourd’hui à son propre compte  une partie de la Zone économique exclusive (ZEE) congolaise de même que celle qui s’étend sur sa mer territoriale au grand dam des autorités de Kinshasa décidées de recouvrer leurs droits maritimes.

L’exploitation pétrolière transfrontalière entre la RDC et l’Angola continue de poser problème. Depuis que les deux pays ont pris l’option de se référer à la justice internationale pour régler leur différend pétrolier, tout tourne en rond. En attendant le verdict censé provenir, soit de la commission onusienne des limites du plateau continental des Nations-nies vers laquelle s’est tourné l’Angola, soit du Tribunal du droit de la mer saisi par la partie congolaise, les deux pays sont pour ainsi dire réduits à l’expectative. Le nouveau rebondissement de ce différend pétrolier ... Lire la suite


Économie
Mardi 6 Mai 2014 - 20:21

Le Burundi, pays frontalier avec le Congo démocratique, lancera au courant du mois de mai un projet de renforcement de la traçabilité sur certains produits miniers, notamment le coltan, le wolframite et la cassitérite.

Cela a donné lieu à la signature d’une convention entre ce pays et une ONG internationale expérimentée pour une valeur estimée à 850 000 dollars américains (US). Le Burundi qui a bénéficié, en avril dernier, de la levée de l’embargo frappant la vente de ces minerais, après deux ans d’application, vient ainsi de rejoindre les autres pays de la sous-région dans la lutte contre l’exploitation illégale des minerais. En effet, les onze pays de la sous-région des Grands lacs ont arrêté une résolution historique à ce sujet.

Depuis peu, la RDC s’efforce de relancer l’activité minière dans la partie orientale jadis meurtrie mais riche en ... Lire la suite


Économie
Mardi 6 Mai 2014 - 17:59

La décision a été prise à l’issue de cinq jours des travaux intenses ayant réuni à Kinshasa du 28 avril au 2 mai les experts des deux pays.

Réunis à Kinshasa, les experts de l’administration douanière de la RDC et de la Tanzanie ont échangé sur les questions liées à des procédures du territoire unique de la communauté est-africaine, l'harmonisation des réglementations relatives aux transporteurs et aux commissionnaires en douane ainsi que la reconnaissance mutuelle des agréments. En outre, ils ont aussi centré leurs discussions sur l'interconnexion des systèmes informatiques et l'échange des données, les aspects juridiques de la mise en œuvre du projet du territoire douanier unique et la révision de l'accord d'assistance mutuelle en matière administrative signé entre la Tanzania Revenue Authority et la DGDA à Dar-es-Salaam au mois d'août 2012, ainsi ... Lire la suite


Économie
Mardi 6 Mai 2014 - 18:03

Le syndicat patronal des boulangers et pâtissiers du Congo veut rassurer la population de Brazzaville : il n'y a pas de danger à consommer du pain comme d’habitude, car le produit est de bonne qualité et n’est pas nuisible à la santé 

Le deuxième vice-président du bureau national du syndicat, Jean Cyr Mayala, demande à la population de garder son calme et de ne pas prêter attention aux rumeurs qui défraient et rendent les consommateurs méfiants à l'égard du pain.

Au niveau du syndicat, des investigations ont été menées auprès des boulangeries incriminées. Suite à l’enquête menée, aucune boulangerie ne reconnaît avoir utilisé au cours de la panification, un produit dangereux, susceptible de provoquer l’intoxication ou le décès d’un consommateur. « Des informations recueillies auprès du Centre hospitalier universitaire de Brazzaville et de ... Lire la suite


Économie
Mardi 6 Mai 2014 - 17:24

Le ministre délégué aux Finances est appelé à répondre, ce 7 mai, aux préoccupations des sénateurs en rapport avec l’ouverture de près d’une dizaine de comptes du ministère des Finances dans des banques étrangères dont Access Bank.

Depuis que Radio France internationale (RFI) a révélé l’existence des comptes illégaux du ministère des Finances gardés dans une banque nigériane Access Bank, les milieux financiers nationaux sont en effervescence. Tout le monde veut connaître les dessous des cartes de cette affaire de nature à éclabousser le gouvernement Matata Ponyo dont l’approche de gestion des milieux. Toute la trame de cette affaire réside dans la préoccupation exprimée lundi dans une question orale adressée par le sénateur Polycarpe Mongulu au ministre délégué aux Finances, Patrice Kitebi, sur la propension de son ministère à ouvrir des comptes ... Lire la suite

Pages