Enquêtes


Enquêtes
Lundi 18 Février 2019 - 15:15

L'événement organisé en février 1919 était censé promouvoir la paix après la Première Guerre mondiale (1914-1918).

L'objectif du congrès était de tenter de faire exister les idées anti-coloniales au moment où se tenait la conférence de paix de Versailles. La France avait donné son feu vert à travers le député du Sénégal, Blaise Diagne, en charge de recruter des tirailleurs africains (1914-1918). Alors que les leaders des pays victorieux venaient fixer les nouvelles règles internationales, les nationalistes et anticolonialistes du monde entier y trouvèrent là une occasion pour s’exprimer et faire avancer leurs droits.

En 1919, le congrès qui s’inscrivait dans un bouillonnement d’initiatives panafricaines, voulait profiter de la période qui avait vu la défaite de l'Allemagne pour tenter de décoloniser les ex-terres de ce pays en Afrique. Et au-delà, ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 14 Février 2019 - 21:06

Le député Hervé Berville a présenté son rapport sur la modernisation de l'aide publique au développement, qui prend plus en compte l'apport des sociétés civiles et la jeunesse.

Ce rapport est le fruit de plusieurs échanges avec les décideurs politiques et la société civile. Il remet la politique de développement au cœur du débat politique. Il propose des avancées pour la politique d’aide au développement et s’inspire de plusieurs recommandations des ONG : le renouvellement d’une loi d’orientation et de programmation de la politique de partenariats et de solidarité internationale, l’introduction de la notion de ''pays partenaires'', la budgétisation d’une part affectée de la taxe sur la transaction financière aux projets de développement pour répondre aux défis politiques, humanitaires, climatiques, sanitaires et migratoires communs. Un projet de loi ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 11 Février 2019 - 14:00

Les résultats de l'institut Immar placent l'Allemagne en tête du classement des pays ayant la meilleure image en Afrique, avant la France.

Le sondage est une commande du conseil français des investisseurs en Afrique, un baromètre des leaders d'opinion dans huit pays d'Afrique francophone. Le produit intérieur brut de l'Afrique a triplé depuis 2000. Le sondage révèle que pour 45% des décideurs politiques, religieux, économistes, représentants des médias et de la société civile dans huit pays (Tunisie, Algérie, Maroc, Sénégal, Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Cameroun et République démocratique du Congo), l'Allemagne est l'État dont ils ont la meilleure image. Elle devance de loin la France, qui occupe le 5e rang avec 21% des suffrages.

Sur les mille deux cent quarante-quatre influenceurs interrogés, 70% placent l'Allemagne au troisième rang après la Chine et le ... Lire la suite


Enquêtes
Vendredi 8 Février 2019 - 12:20

L'Allemagne porte un intérêt économique croissant au continent noir, selon un article du Monde Afrique, notant que ''Les clichés ont la vie dure''.

« La France regarde vers le Sud, l’Allemagne vers l’Est. Cette image à propos des priorités stratégiques et des champs d’action diplomatique des deux Etats est bien ancrée dans les esprits », décrit Claire Demesmay, chercheuse à la DGAP, un cercle de réflexion berlinois spécialisé dans les relations internationales. « Cela étant, l’image d’une Allemagne indifférente à l’Afrique mérite d’être corrigée. Si ce n’est toujours pas la priorité de la diplomatie allemande, du moins le gouvernement développe-t-il un intérêt croissant pour la région », ajoute-t-elle.

Le premier tournant date des années 2000, sous la présidence d'Horst Köhler, et le second de la crise des réfugiés, en 2015. Alors ... Lire la suite


Enquêtes
Mardi 5 Février 2019 - 11:18

Après le Tchad, c'est le tour du Mali. Benjamin Netanyahu​ se prépare à accueillir le Premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maiga, juste avant les élections générales anticipées du pays, le 9 avril.

 

 

Le Tchad, le Mali sont des pays à majorité musulmane. La visite du président tchadien, Idriss Déby, en Israël en novembre 2018, a été présentée comme une percée technique du Premier ministre Benjamin Netanyahu. Celle de ce dernier à N'Djamena avait des allures d'une reprise des relations diplomatiques. Des accords ont été signés entre les Etats mais aucun détail n'a été fourni. Aujourd'hui Tel-Aviv se prépare à recevoir le Premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maiga, peu avant les élections générales anticipées du pays.

Mais qu'est-ce qui pousse les pays africains à normaliser leurs relations avec Israël ? Quelle offre peut-il faire au ... Lire la suite


Enquêtes
Samedi 26 Janvier 2019 - 12:45

En plein retour sur la scène africaine, le premier sommet russo-africain aura lieu, cette année, en octobre, a-t-on appris.

Des chefs d’État et représentants du monde des affaires russes et africains assisteront à l'événement pour dégager des pistes de coopération bilatérale. La reprise de relations entre la Russie et de multiples pays africains a été qualifiée de " grand retour de la Russie en Afrique'' par plusieurs médias occidentaux, particulièrement en Centrafrique.

La première visite officielle du président zimbabwéen, ce mois-ci, est venue renforcer ce constat. Dans ce contexte, un forum économique dédié aux relations russo-africaines vient d'être annoncé.

Le premier forum économique russo-africain se tiendra à Sotchi, en octobre. L'accord sur l'organisation de cet événement a été obtenu lors d'un rendez-vous entre Anton Kobyakov, conseiller ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 21 Janvier 2019 - 16:56

Le directeur général de l’agence onusienne, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a ordonné une étude interne sur des accusations de racisme, de sexisme et de corruption après une série de mails anonymes accusateurs, a-t-on appris.

"Discriminations raciales systématiques", "mauvaise gestion des fonds", "fraude", "corruption", "abus de pouvoir"…, telles sont less accusations figurant dans les mails anonymes transmis à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Trois mails ont été envoyés à l’OMS entre avril et décembre 2018, indiquant que des membres du personnel africain sont  "maltraités"  et  "méprisés" par leur collègues de Genève, en Suisse. 

Les mails dénoncent également une mauvaise gestion des fonds alloués à la lutte contre l'épidémie Ebola en République démocratique du Congo (RDC) dont certains hauts responsables "tentent d’étouffer toute ... Lire la suite


Enquêtes
Mercredi 16 Janvier 2019 - 13:00

La Libye et le Nigeria figurent parmi les dix pays disposant des plus grandes réserves pétrolières du monde, d'après une étude sur les réserves des grands producteurs de pétrole dans le monde, publiée dans le journal ''L'Economique'' d'Arabie saoudite.

Les volumes de pétrole récupérables dans des gisements exploités ou pouvant l’être au vu des critères techniques et économiques actuels ont été estimés à 1,48 trillion de barils à fin 2017.

Dans le Top 10 des plus grandes réserves pétrolières du monde, on compte deux pays africains. La Libye dispose des premières réserves prouvées du continent africain avec un volume estimé à 48,4 milliards de barils, ce qui la positionne au 8e rang mondial en pesant 3,3% des réserves prouvées du monde. Le Nigeria, quant à lui, est le premier producteur de pétrole du continent, avec des réserves évaluées à 37,5 ... Lire la suite


Enquêtes
Lundi 14 Janvier 2019 - 17:08

La Banque africaine de développement (BAD) vient de rendre public un accord avec la Commission européenne pour l'interconnexion électrique Cameroun-Tchad et pour la dorsale Transsaharienne à fibre optique.

Les accords ont été cosignés par le directeur général de la BAD pour l’Afrique centrale, Ousmane Doré, et le chef de l’unité Afrique centrale et australe et océan Indien de la direction générale à la Coopération internationale au développement de la Commission européenne,  Francesca Di Mauro. Le montant est de soixante millions d’euros sous forme de dons. L'on apprend que ''la Banque africaine de développement avait donné son feu vert, en décembre 2017, pour financer à hauteur de 65 % le projet d’interconnexion électrique Cameroun-Tchad d’un coût de trois cent quatre-vingt-dix-neuf millions d’euros''.

Le don consenti par la Commission européenne ... Lire la suite


Enquêtes
Jeudi 10 Janvier 2019 - 7:30

Le gouvernement ivoirien envisage d’émettre au moins un milliard de dollars d’eurobonds cette année, à en croire l’agence de presse américaine Bloomberg. C'est la quatrième opération d’emprunt sur les marchés internationaux.

L'objectif est de financer le déficit budgétaire de la Côte d’Ivoire. Dans le cadre de son budget 2019, un prêt d’au moins un milliard de dollars d’euro-obligations est envisagée. Il s'agit de combler en partie un déficit budgétaire évalué à 1 428,9 milliards de FCFA, soit 2,2 milliards d’euros.

Le gouvernement ivoirien a programmé plusieurs sorties, à la fois sur le marché financier local qu'à l'international. Les dépenses 2019 définies dans la Loi de finances s'établissent à 7 334 milliards de FCFA, soit 11,2 milliards d’euros.  L'opération devrait s’effectuer cette année dans un contexte économique qui reste ... Lire la suite

Pages