Environnement


Environnement
Samedi 11 Octobre 2014 - 15:00

La 4e réunion ordinaire du 3e trimestre 2014 du Réseau développement humain durable (RDHD) a eu lieu à son siège à Loandjili dans le 4e arrondissement de Pointe-Noire.

Majep Obama, coordonnateur dudit réseau a dirigé la séance au cours de laquelle a été passé en revue les activités menées pendant le trimestre,  de juillet à septembre. Ce sont entre autres : l’action  des femmes leaders RDHD du processus REDD+ dans le cadre de la sensibilisation sur les changements climatiques, la mise en pratique de l'adresse  du ministre du Tourisme et de l’environnement  à l’endroit des acteurs de l’environnement, la tenue de la 3e réunion ordinaire du 2e trimestre, la signature du protocole d’accord gouvernement-Ong Renatura sur l’aire marine protégée des tortues marines, le recensement des agriculteurs de Loango…

Ce satisfécit a été terni malheureusement par ... Lire la suite


Environnement
Mercredi 8 Octobre 2014 - 19:00

Afin de mettre en œuvre le plan de convergence pour la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers, la Commission des forêts du bassin du Congo (Comifac) demande une assistance financière rationnelle de tous les partenaires.

L’appel a été réitéré à l’ouverture de la 14e session du partenariat pour les forêts du bassin du Congo, tenue le 8 octobre à Brazzaville, sur le thème « Opportunités et défis, climat et utilisation des terres dans le bassin du Congo ». 

« La résolution des Nations unies n’étant pas suivie d’effets, j’exhorte donc tous les partenaires africains et internationaux à apporter leur contribution. Car, depuis 2003, le Fonds pour le partenariat des forêts du bassin du Congo est financé faiblement », a décrié Firmin Ayessa, à la cérémonie d’ouverture, au nom du président de la République du Congo.

... Lire la suite


Environnement
Lundi 6 Octobre 2014 - 19:30

Les coordonnateurs du processus Redd+, les négociateurs climat, les représentants de la société civile et les responsables des médias échangent sur les questions liées à l’aménagement durable des terres. L’objectif étant de mettre en œuvre des conclusions de la 19e conférence des Nations unies sur les changements climatiques.

Organisée par la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac), en partenariat avec l’ambassade des États-Unis, cette rencontre prélude la 14e session du partenariat pour les forêts du Bassin du Congo a lieu le 10 octobre prochain. « Le processus Redd+ a été retenu à la conférence de Bali sur le climat en 2007, comme un moyen efficace pour l’atténuation de l’effet de serre. Il a été pris en compte dans l’accord de Copenhague sur le nouveau régime climat et devrait permettre aux pays forestiers en développement de ... Lire la suite


Environnement
Samedi 4 Octobre 2014 - 12:00

La réunion se déroulera du 8 au 9 octobre sur le thème : « Opportunités et défis : climat et utilisation des terres dans le bassin du Congo ». L'enjeu porte sur les moyens de mise en œuvre du plan de convergence sous-régional à soumettre à l’appréciation des ministres.

Environ 300 participants issus de 75 pays et institutions/organisations partenaires du PFBC sont attendus. Autour de cette rencontre seront examinés la REDD+ (réduction des émissions issues de la déforestation et de la dégradation forestière) et le développement à faible émissions, notamment la protection des forêts, la restauration des terres et la productivité agricole durable sans oublier leurs implications sur les politiques, les stratégies nationales et régionales d’utilisation des terres.

La réunion réunira les ministres en charge des forêts et de l'environnement de ... Lire la suite


Environnement
Samedi 4 Octobre 2014 - 11:15

Les agences onusiennes au Congo sont déterminées à accompagner le Congo à poursuivre les efforts consentis depuis plusieurs années dans la gestion durable de ses forêts. 

La question a été examinée entre le coordonnateur du Système des Nations unies au Congo, représentant résident du Pnud, Anthony Ohameng Boamah et le ministre de l’Économie forestière et du développement durable, Henri Djombo, qui se sont entretenus le 3 octobre à Brazzaville. Les deux personnalités ont évoqué plusieurs aspects qui concourent à la bonne marche du secteur de l’économie forestière et du développement durable au Congo. Henri Djombo a confirmé les engagements et les accords que le gouvernement de la République a conclus récemment à New-York dans ce domaine. 

 Interrogé à sa sortie d'audience, le responsable onusien au Congo a déclaré : « Je suis venu  voir ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 2 Octobre 2014 - 13:58

Le réchauffement climatique ajouté à l’inconscience de l’homme fait proliférer des espèces animales et végétales loin de leur habitat. Risque,

L’affaire commence comme une banale conversation de salon. Deux membres de la diaspora devisent sur ce qu’il y aurait lieu de faire pour aider le pays. L’un propose : « je vais acheter des alevins de truites à Paris ;  j’irai les déverser dans une rivière comme le Djoué, à Brazzaville ». L’idée est généreuse, sauf que l’histoire fournit de nombreux exemples d’initiatives aussi bien intentionnées comme celle-là mais qui ont fini en véritable cauchemar écologique. Le plus souvent sans même que celui qui est allé au bout d’une telle lubie se sente coupable d’avoir causé un irréversible désastre environnemental !

 

Tout le monde se souvient du film « Cauchemar de Darwin » (1995) qui raconte ... Lire la suite


Environnement
Mardi 30 Septembre 2014 - 20:30

La problématique de la gestion des ordures a dominé la conférence de presse animée le lundi 30 septembre par William Tumawaku et Aurelia Mendes, respectivement directeur général et administratrice de la société SATAREM Congo.

« Plusieurs écueils ont jonché le parcours de SATAREM Congo. Le fait que notre partenaire étranger, SATAREM international, nous a versé un premier acompte de 25% au lieu de 40% convenus dans le contrat. Cette inflexibilité nous a causé beaucoup de difficultés qui sont à l’origine du sous équipement actuel de SATAREM Congo. En dépit de nos rappels pendant les réunions paritaires entre la mairie de Pointe-Noire et SATARTEM Congo, le champ d’action qui revient à SATAREM Congo durant la période d’assainissement d’urgence n’a jamais été défini selon l’entendement de cette entreprise. Les contrats confiés à la dite ... Lire la suite


Environnement
Lundi 29 Septembre 2014 - 19:45

C’est le samedi 27 septembre à 11 heures, donc à 24 heures du scrutin municipal et local, que la presse s’est promenée dans ce grand marché. L'état des leiux pousse à s'interroger sur l'opération de nettoyage qui s'organise tous les vendredis.

Au lieu d’être le lieu de s'approvisionnement en aliments sains, le marché tend à devenir un lieu où cohabitent aliments, microbes et tas d’immondices. ceci, à cause de l’incivisme des citoyens et de l’indifférence des pouvoirs publics. Où sont passés ceux qui ont en charge la gestion des marchés ?

Interrogé sur cet état de chose, une vendeuse des légumes à même le sol, déclare : « Nous sommes habituées à vendre dans cet environnement insalubre et ce n’est pas aujourd’hui que cela va prendre fin. Et pourtant, les responsables de ce marché sont là, ce sont eux qui doivent se gêner, car ils sont là ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 25 Septembre 2014 - 20:30

Ces autochtones, couramment appelés « les Babongo », vivent en profondeur dans la forêt de Sibiti. Ils sont aujourd’hui victimes d’une expropriation de la part de certaines sociétés opérant dans la zone. Le constat a été fait il y a quelques jours par Viviane Riou, fondatrice de l’ONG « les amis d’Owando », lors d’une visite sur le terrain.

« Cette expulsion est injuste, la forêt fait partie de leur vie quotidienne sans laquelle ils ne peuvent vivre, aujourd’hui ils sont abandonnés sans moyen de subsistance, ils ont froid et non plus le droit de chasser », a déploré Viviane Riou.

Pendant sa rencontre avec le peuple Babongo, Viviane Riou a été attristée de constater les conditions calamiteuses dans lesquelles vivent actuellement ces autochtones après cette expulsion. Elle dit avoir vu des enfants, les plus jeunes, sans habits et qui meurent de ... Lire la suite


Environnement
Samedi 27 Septembre 2014 - 7:45

La trente-sixième  édition de l’IFTM Top Resa (International French Travel Market) a été une véritable mine de renseignements sur le tourisme au Congo pendant quatre jours. Le stand du Congo était tenu par des collaborateurs du ministère du Tourisme et de l’Environnement du Congo en collaboration avec la compagnie aérienne nationale Ecair ainsi que les opérateurs du voyage Congo Travel and Hotels -CTH- et Hongora Voyages et des représentants des parcs et réserves nationaux (Nouabale Ndoki, Odzala Kokoua et Conkouati Douli)

Ouvert au public du mardi 23 au samedi 26 septembre, au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, le Salon professionnel du tourisme était une véritable mine d’or pour les voyageurs circulant à travers la planète. Toutes les destinations étaient expliquées, des circuits tracés aux moyens de transports suggérés et comparés.

... Lire la suite

Pages