Environnement


Environnement
Mercredi 12 Février 2014 - 16:30

Dans le cadre de la mise en œuvre de l’APV-Flegt avec la perspective de l’octroi des premiers certificats de légalité et des autorisations FLEGT, le projet « Observation indépendante de l’application de la légalité forestière et de la gouvernance en appui au système de vérification de la légalité en République du Congo » (OI-APV FLEGT) a vu le jour

Le Cercle d’appui à la gestion durable des forêts (CAGDF) pilote cette activité. Il a acquis la maturité et l’expertise nécessaires pour commencer l’effort de pérennisation de cette activité dévolue à la société civile par l’Accord de partenariat volontaire (APV).

Il entend mener ses activités en collaboration avec le ministère de l’Économie forestière et du Développement durable (MEFDD) sur la base d’un protocole d’accord lui garantissant son indépendance et un libre accès aux sources ... Lire la suite


Environnement
Mardi 11 Février 2014 - 16:00

Dans le 3e arrondissement de la ville océane, le site de la gare de Fond Tié-Tié est gagné par un tas d'immondices en tous genres et des flaques d’eau

La gare de Fond Tié-Tié a été dans le passé, l’une des plus belles gares du Chemin de fer Congo-Océan (CFCO). Première gare reliant le centre-ville à la cité, non seulement cette gare est aujourd’hui devenue archaïque, mais son entourage est d'une insalubrité inquiétante. La proximité d’un dépôt d’ordures abîme la façade de l'édifice. L’air est chargé des relents des immondices. Fumée et humidité se relaient jour et nuit, attirant puces, cafards, mouches et moustiques.

Pourtant située entre l'avenue Marien Ngouabi et l'avenue de l’Indépendance, la gare de Fond Tié-Tié devrait refléter l’importance du 3e arrondissement en tant que centre commercial à part entière. En outre, avec un ... Lire la suite


Environnement
Lundi 3 Février 2014 - 17:45

Considérée comme le premier site touristique de la ville océane, la Côte sauvage présente un tableau peu favorable sur le plan environnemental, car jour après jour, le sable du littoral se jonche d'herbes sauvages qui poussent ça et là, mais également de sacs en plastique et de bouteilles

« Il faut une équipe appropriée pour nettoyer tout le long de la Côte sauvage afin de permettre aux usagers de ce site de disposer d'un cadre propre, car les herbes qui poussent, comme les sacs en plastique et les bouteilles, ternissent l’image de ce beau bijou », ont témoigné quelques personnes qui se trouvaient sur la plage de Pointe-Noire en ce lundi 3 février. La plage est un espace de loisirs et de détente, c’est également un lieu d’activités, synonyme de farniente. Un milieu naturel fourmillant de vie, permettant aux visiteurs de passer des moments inoubliables. ... Lire la suite


Environnement
Mercredi 29 Janvier 2014 - 17:00

Créé par le décret présidentiel n° 99-136 bis du 14 août 1999, ce Parc national représente un véritable problème pour les habitants des villages de la sous-préfecture de Nzambi, dont les activités principales sont la chasse, l’agriculture et la pêche

Depuis sa création dans le département du Kouilou, à une centaine de kilomètres au nord de Pointe-Noire sur la côte atlantique du Kouilou, en bordure de la frontière gabonaise, sur une superficie de 504.950 ha, les habitants des villages situés le long du parc parmi lesquels, Mpélla, Sia-Louvakou et Tchibota, vivent dans la misère et l’angoisse. Le chef du village Sia-Louvakou, Antoine Boulou, et celui de Mpélla, Gilbert Magnoungou, ont fait entendre la détresse de ces populations lors d’un entretien avec les Dépêches de Brazzaville.

« Nous ne chassons plus depuis quelques années à cause du parc qui ... Lire la suite


Environnement
Vendredi 24 Janvier 2014 - 18:55

La lutte contre le changement climatique et la certification forestière sont, entre autres, les paramètres qui seront insérés dans le nouveau Code forestier

« Vieux de plus d’une dizaine d’années, le cadre législatif et réglementaire forestier congolais était devenu caduque au regard de l’intensification et de la diversification des évolutions, pratiques et problématiques liées au secteur forestier », a déclaré le directeur général de l’Économie forestière, Joachim Kondi, le 23 janvier, lors de la première réunion du comité de suivi de ce projet.

Outre ces préoccupations majeures aujourd’hui mondiales, la loi et les textes subséquents devraient prendre en compte le Programme national d’afforestation et de reboisement (Pronar), spécialisé dans le développement des plantations forestières. Le but est d’assurer une meilleure gestion et de ... Lire la suite


Environnement
Vendredi 24 Janvier 2014 - 17:00

La Banque mondiale (BM) élabore un programme concernant les quartiers précaires. Il sera financé à hauteur de quatre cents millions de dollars sur une période de dix ans, a révélé le directeur des opérations de la BM des deux Congo, Eustache Ouayoro, à la suite d’une séance de travail avec le ministre de l’Équipement et des Travaux publics, Émile Ouosso, le 24 janvier

La réunion a porté sur l’évaluation du Projet eau, électricité, développement urbain (Peedu) et des financements additionnels dont bénéficiera ce projet cette année. Une bonne nouvelle pour le Congo qui est passé au statut de pays à revenu intermédiaire et peut désormais bénéficier d’un volume de financement beaucoup plus important.

« Il faut faire plus. Nous avons donc décidé, à la suite des discussions avec les autorités et sur leurs instructions, de préparer une nouvelle ... Lire la suite


Environnement
Jeudi 23 Janvier 2014 - 15:45

La mission conduite par Jean Luc Ansel, directeur général de la Cosmetic Valley, va séjourner du 27 janvier au 2 février dans la ville océane où sont prévues des rencontres avec des chercheurs, industriels, tradi-praticiens et autres intervenants dans la filière cosmétique en République du Congo

Au cours de cette mission, dont le but est de favoriser le développement de la filière cosmétique à partir du potentiel de la cosmétopée congolaise, Cosmétic Valley va signer un partenariat avec la Chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers de Pointe-Noire.

Cet accord vise la sauvegarde de la biodiversité, les savoirs et savoir-faire traditionnels en procédant à un recensement au Congo des plantes ayant des allégations cosmétiques. Le développement des activités économiques locales, basées sur l’utilisation traditionnelle en cosmétique ... Lire la suite


Environnement
Mardi 21 Janvier 2014 - 11:30

Le ministre des Affaires foncières et du Domaine public, Pierre Mabiala, a visité, le 20 janvier, les sites d’érosions dans les quartiers du nord de Brazzaville avec l’objectif de relancer une nouvelle politique de lutte contre ce phénomène

À Brazzaville, le ministère en charge de l’aménagement foncier envisage d'interdire par décret toute occupation afin de protéger les bassins versants. Il va devoir également créer une cartographie des lieux ; construire une corniche ; mettre en place sur ces zones accidentées des plantes de couverture (forêts de protection) pour empêcher l’évolution des ravines ; renforcer le système de protection du couvert végétal et créer un comité d’éveil.

« De 1983 à 1987, il n’y avait aucune maison et la zone avait été déclarée non conforme à la construction. L’érosion de Casis avait été traitée à la suite des ... Lire la suite


Environnement
Lundi 20 Janvier 2014 - 19:15

Le projet intitulé « Gestion intégrée des mangroves et zones humides associées et des écosystèmes forestiers côtiers » a été lancé le 20 janvier à Brazzaville, visant à réduire de façon significative, la dégradation des mangroves et des zones humides associées en République du Congo

Ce nouveau projet a été lancé au cours de la première réunion du comité de pilotage, co-présidée par le directeur de cabinet du ministre de l’Économie forestière et du Développement durable, Michel Elenga, et par le représentant de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) au Congo, Dieudonné Kiguiyagda.

Ce projet, en effet, vise à réduire tant soit peu, la dégradation des mangroves, y compris celles des zones humides associées, ainsi que des écosystèmes forestiers côtiers, à travers le renforcement d’une collaboration ... Lire la suite


Environnement
Lundi 20 Janvier 2014 - 16:45

La viande de brousse est sujette à une exploitation anarchique avec la croissance de son marché. Or elle occupe une place de choix dans le quotidien des populations, d’où l’importance de changer de considération quant à la manière d’exploiter cette ressource 

Le directeur de cabinet du ministre de l’Économie forestière et du Développement durable, Michel Elenga, l’a souligné lors des travaux de la première session du comité de direction du projet sur la gestion durable du secteur de la faune sauvage et de la viande de brousse en Afrique centrale.

Quelques menaces ont été constatées sur la faune sauvage, telles que : la chasse illimitée ; l’effondrement des systèmes de propriété traditionnelle et les règles locales ; la croissance des marchés de la viande de brousse ; la disponibilité généralisée des armes à feu et des pièges en métal ; la ... Lire la suite

Pages