International


International
Vendredi 14 Décembre 2018 - 19:13

Le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a reçu, le 14 décembre au Palais du peuple à Brazzaville, les  nouveaux ambassadeurs de Cuba, Jose Antonio Garcia Ganzalez; de Suède; Carina Maria Hakanson; du Burundi; Jean Baptiste Biherengende; et de l’Ouganda, James Mbahimba.

Après avoir présenté leurs documents d’accréditation, les représentants diplomatiques des quatre pays ont exprimé, dans le livre d’or, leur volonté de développer la coopération entre la République du Congo et leurs pays respectifs.

« Nous sommes ici pour honorer nos relations bilatérales qui visent la fraternité, la solidarité. Nous sommes unis par l’histoire et la culture. Nous continuerons à approfondir notre amitié, notre coopération… », a écrit le diplomate cubain.

Pays d’Amérique latine, Cuba entretient de bonnes relations avec le Congo depuis plusieurs ... Lire la suite


International
Vendredi 14 Décembre 2018 - 13:20

Le nouvel ambassadeur de Bujumbura à Brazzaville a présenté, le 14 décembre, les copies figurées de ses lettres de créance au ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l'étranger, Jean-Claude Gakosso.

 

Face au patron de la diplomatie congolaise, Jean-Baptiste Biherengende a, d'emblée, souligné l’excellence des relations bilatérales que les deux pays entretiennent depuis trente-huit ans, avant de révéler les différents axes prioritaires à mettre en œuvre durant son mandat.

Si les relations politico-diplomatiques sont au beau fixe entre le Burundi et le Congo, il va falloir tout inventer sur le plan économique, a-t-il souhaité. Les échanges commerciaux, par exemple, sont inexistants, tout comme les liaisons terrestres, aériennes ou maritimes directes entre les deux pays. Malgré leurs bonnes relations diplomatiques, ... Lire la suite


International
Vendredi 14 Décembre 2018 - 13:57

L'Assemblée interparlementaire de la région a plaidé à Paris, en France, en faveur d’un contrôle démocratique des partenariats civils et militaires dans la zone.

Avec le soutien du président du parlement européen, des recommandations ont été adoptées autour d’une meilleure gouvernance du partenariat qui passe par un véritable contrôle parlementaire de l’utilisation de l’aide internationale. Les attentes de la population de la région sahélienne ont été rappelées aux bailleurs de fonds, chargés de répondre à ces attentes et de s’engager concrètement en faveur d’un contrôle parlementaire renforcé. Il a été décidé la reprise des opérations dès le début de l'année 2019.

Les pays du G5 ont relancé un vibrant appel à la communauté internationale pour que les quatre cent vingt millions d'euros de dons promis à la force soient versés. ... Lire la suite


International
Vendredi 14 Décembre 2018 - 10:29

Les Etats-Unis vont plaider pour "mettre fin" aux missions de l'ONU en Afrique qui ne favorisent pas "une paix durable", a prévenu jeudi le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton.

En présentant la "nouvelle stratégie" de l'administration de Donald Trump pour le continent africain, il a plus largement affirmé que l'aide économique américaine serait revue pour faire en sorte qu'elle apporte des résultats.

Au Soudan du Sud en proie à une guerre civile après avoir reçu une importante assistance américaine, notamment, "nous ne fournirons plus de prêts ou de ressources américaines supplémentaires à un gouvernement sud-soudanais dirigé par les mêmes dirigeants en faillite morale qui perpétuent cette horrible violence", a insisté le conseiller du président des Etats-Unis.


International
Vendredi 14 Décembre 2018 - 11:05

Sous l'autorité du président de l'Assemblée nationale française, Richard Ferrand, les parlementaires de la sous-région et ceux de l'Alliance Sahel se sont réunis au Palais Bourbon.

Les parlementaires ont présenté aux bailleurs de fonds et aux forces de sécurité internationale leur contribution en vue de la réussite du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad) qui patine à réunir des sommes conséquentes. 

Cette initiative inédite a vu la présence de près de quatre-vingts parlementaires du Sahel et d’Europe, dont sept présidents d’Assemblée nationale. Ils ont soumis des recommandations aux représentants des forces de sécurité et des bailleurs de fonds représentés au plus haut niveau, présidents des Assemblées nationales du G5 Sahel, de France et d’Italie ; le chef d’état-major des armées françaises ; le chef d’État-major de la ... Lire la suite


International
Jeudi 13 Décembre 2018 - 19:30

L'information a été livrée,  le 13 décembre, par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, selon un communiqué rendu public le même jour. Le document indique que le ministre Reynders avait fait part de ce souhait au président Denis Sassou N'Guesso, lors de sa visite à Brazzaville à la mi-septembre, dans le cadre d’une mission en Afrique qui l’avait mené également au Bénin, en Afrique du Sud et en Angola.« Cette présence diplomatique, effective avec l’arrivée cette semaine d’un chargé d’affaires en pied, permettra de renforcer le dialogue avec la République du Congo sur les questions bilatérales, régionales et internationales », souligne le communiqué. 

L’ambassade, qui sera intégrée au sein des bureaux de la Délégation de l’Union européenne, n’exercera dans un premier temps aucune compétence ... Lire la suite


International
Jeudi 13 Décembre 2018 - 17:02

La décision de libérer l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, et Charles Blé Goudé, ancien leader des Jeunes patriotes, sera rendue ce 14 décembre. La Cour pénale internationale (CPI) a repris l’examen du dossier ivoirien le 13 décembre.

La chambre d’instruction de la CPI veut toutefois évaluer les risques que représenterait une éventuelle remise en liberté provisoire des deux responsables politiques ivoiriens. En effet, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont en détention dans la prison de Scheveningen, depuis 2011 pour l’ancien chef de l’Etat, et mars 2014 pour Charles Blé Goudé. Les deux sont poursuivis pour crimes contre l’humanité concernant les violences postélectorales de 2010-2011 en Côte d'Ivoire.

Pendant l’audience, Éric Mc Donald, le substitut du procureur, est resté ferme. « Les deux prévenus doivent rester en détention le temps de ... Lire la suite


International
Jeudi 13 Décembre 2018 - 15:39

La Journée mondiale de l’alimentation reportée

Il n’est plus possible pour le gouvernement centrafricain de tenir la date du 15 décembre, retenue pour les festivités de la Journée mondiale de l’alimentation version 2018 à Bambari. Des informations font état d’un nouveau report et ce serait du 10 au 11 janvier 2019. Ce changement de calendrier est lié à la situation sécuritaire encore fragile dans la Ouaka et les opérations de stabilisation de la localité engagées depuis quelques semaines par les autorités de Bangui.

Célébrée le 16 octobre de chaque année, la Journée mondiale de l’alimentation souligne l'importance d'intensifier les efforts visant à éradiquer la famine dans le monde, alors que les derniers chiffres indiquent que les cas de faim chronique et de malnutrition sont de nouveau en hausse. La FAO et ses partenaires appellent à un effort ... Lire la suite


International
Jeudi 13 Décembre 2018 - 14:21

L'invite a été lancée par le secrétaire général, António Guterres, à l'occasion de la célébration, le 12 décembre, de la première journée mondiale de couverture santé universelle.    

 

 

« Être en bonne santé est un droit fondamental qui est indispensable à la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 », a indiqué António Guterres, insistant que toute personne dans le monde devrait avoir accès à des services de santé physique et mentale de qualité.    

Regrettant cependant le fait que la moitié de la population mondiale n’a pas accès à des services de santé de qualité, le secrétaire général de l'ONU a signifié qu’une centaine de millions de personnes dans le monde sombrent dans la pauvreté chaque année. Ceci, à cause du fait que leurs frais médicaux dépassent de loin leurs moyens, alors que ... Lire la suite


International
Vendredi 14 Décembre 2018 - 14:11

C'est une australopithèque, Little foot, qui a vécu il y a 3.6 millions d’années dans le pays et qui a pu être la première à marcher sur ses deux jambes.

Ce nouveau type d'hominidé, Little foot, pourrait être un nouvel ancêtre de l'Homme, selon des études publiées dans la revue bioRxiv. Il a été découvert, il y a plus de vingt ans. C'est une femme ayant vécu en Afrique du Sud il y a 3.6 millions d'années et qui pourrait être à l'origine de la station debout, à en croire les travaux publiés dans la revue bioRxiv. Cette nouvelle espèce a été découverte lors de l'analyse de ses restes. Sa taille n'était que de 1,3 m, ses jambes plus longues que ses bras et son régime alimentaire était exclusivement végétal.

Les scientifiques soulignent la différence de longueur entre les bras et les jambes: ces longues jambes pourraient être la première étape ayant ... Lire la suite

Pages