International


International
Jeudi 21 Février 2019 - 18:39

Le président sortant sera opposé, le 24 février, notamment à deux vieux routiers de la politique sénégalaise et deux nouveaux venus sur la scène nationale qui ont franchi le double obstacle du parrainage et de la justice pour le défier. Voici leurs portraits.

Sur vingt-sept candidats au départ, seuls sept ont recueilli le nombre nécessaire de parrainages. Mais celles de Karim Wade, fils de l’ex-président Abdoulaye Wade (2000-2012) et Khalifa Sall, maire déchu de Dakar, tous deux frappés par des condamnations judiciaires, ont été invalidées par le Conseil constitutionnel.

Idrissa Seck, l’éternel prétendant

L’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, 59 ans, déjà candidat malheureux en 2007 et 2012, apparaît comme un sérieux challenger de Macky Sall, qu’il a promis de « soulever et jeter à terre », dans une métaphore inspirée de la lutte, sport roi au ... Lire la suite


International
Jeudi 21 Février 2019 - 18:17

L’envoyé spécial des Etats-Unis pour la région des Grands Lacs et le nouvel ambassadeur du Tchad au Congo ont été reçus, tour à tour, le 21 février à Brazzaville, par le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger.

L’émissaire américain, Peter Pham, était venu à Brazzaville pour une visite de travail revue pour la situation dans la région des Grands Lacs. Quant au diplomate tchadien, Seid Mbodou, il a rencontré le chef de la diplomatie congolaise pour présenter les copies figurées de ses lettres de créance. Les deux personnalités ont exprimé la volonté de renforcer la coopération entre leurs pays respectifs et le Congo dans des domaines variés.

« Je tiens beaucoup à être ici (…). Et j’ai commencé ma tournée à Brazzaville, au Congo, pour la simple raison que le président Denis Sassou N’Guesso est ... Lire la suite


International
Jeudi 21 Février 2019 - 17:23

Le chef de l’Etat congolais, président en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (Cirgl), a échangé, le 21 février à Brazzaville, avec Peter Pham.

« J’ai tenu à commencer ma première tournée dans la région par Brazzaville pour rencontrer le président en exercice de la Cirgl, afin de se faire une idée de sa vision pour la sous-région », a déclaré Peter Pham, à l’issue de l’audience.

Il a, en outre, signifié que les États-Unis étaient disposés à accompagner les efforts de paix et de stabilité en Afrique.

Hormis les questions de paix et de sécurité dans la sous-région, les deux personnalités ont évoqué les sujets liés à la coopération bilatérale entre la République du Congo et les Etats-Unis d’Amérique.  


International
Jeudi 21 Février 2019 - 16:15

Les cent quatorze présidents de conférences épiscopales du monde entier vont réfléchir, du 21 au 24 février à Rome, à la prévention des abus sexuels sur les mineurs  et les adultes vulnérables.

 

Les hauts prélats du Vatican, les chefs des Églises catholiques orientales et les responsables de congrégations religieuses  prennent part à la rencontre convoquée par le pape François. Quelques victimes des abus sexuels des prélats sont aussi invitées. Au total, quelque cent quatre-vingt-dix participants prennent part à ce rendez-vous historique, le tout premier de l'histoire de l'Eglise catholique.

La réunion porte sur la « prévention des abus contre les mineurs et les adultes vulnérables » et va permettre à l'Eglise de donner une réponse concertée et coordonnée à la crise qui dure maintenant depuis plus de deux décennies et même plus encore.

Le ... Lire la suite


International
Jeudi 21 Février 2019 - 13:50

Centrafrique

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé qu'elle joignait les affaires du procureur contre deux ex-chefs de milice en Centrafrique, Alfred Yekatom et Patrice-Edouard Ngaïssona. Ce dernier, président de la Fédération centrafricaine de football, est soupçonné d'avoir commis ou aidé à commettre des crimes de guerre et crimes contre l'humanité dans l'ouest du pays, entre septembre 2013 et décembre 2014. Et Alfred Yekatom, député centrafricain et ex-chef de milice antibalaka, a été remis à la Cour pour sa responsabilité pénale présumée dans des crimes de guerre et crimes contre l'humanité qui auraient été commis dans la même zone entre décembre 2013 et décembre 2014. La CPI estime que des procédures communes à l'encontre des deux hommes contribueront à « accroître l'équité et la rapidité de la procédure », en évitant notamment le «... Lire la suite


International
Jeudi 21 Février 2019 - 13:30

Les chefs d'Etat et de gouvernement de la région se réuniront, le 25 février dans la capitale nigérienne, pour valider un « plan d'investissement climatique » de quatre cents milliards de dollars sur douze ans.

Le plan « très ambitieux », élaboré pour la période 2018-2030, concerne dix-sept Etats de la bande sahélienne, allant de l'océan Atlantique à la Corne de l'Afrique. Il reflète « la traduction des engagements de nos Etats à travers l'Accord de Paris sur le réchauffement climatique », a déclaré le ministre nigérien de l'Environnement, Almoustapha Garba, lors d'une conférence de presse tenue le 20 février.

Ce programme « prioritaire » est axé sur six projets visant diverses actions sur le terrain pour limiter les émissions des gaz à effet de serre et pour permettre à la population de s'adapter aux changements climatiques. Il doit « être ... Lire la suite


International
Jeudi 21 Février 2019 - 15:45

Londres envisage de décaisser quarante-sept millions de livres britanniques pour la mise en place d’un nouveau programme de lutte contre l’évasion fiscale. Ce programme permettra aux pays africains d’être moins dépendants de l’aide étrangère.

La nouvelle enveloppe financière devrait permettre de consacrer treize millions de livres (16,9 millions de dollars) aux centres régionaux d'assistance technique du Fonds monétaire international pour l'Afrique, dont 2,6 millions (3,3 millions de dollars) spécifiquement affectés à l’accroissement des recettes fiscales. 4,2 millions de livres sterling devraient également être alloués au Forum sur l'administration fiscale africaine.

« Ce nouveau soutien britannique aidera les pays à percevoir davantage d'impôts et les rendra moins dépendants de l'aide. Il va turbo-charger leur développement », soulignait, à cet ... Lire la suite


International
Jeudi 21 Février 2019 - 13:30

Le don, composé, entre autres, d’une gamme de colposcopes, a été remis au centre hospitalier pour renforcer la capacité de dépistage du cancer du col de l’utérus chez les jeunes filles.

La cérémonie de remise officielle du matériel destiné au service de cancérologie s’est déroulée, le 20 février, en présence des ministres Bruno Jean-Richard Itoua de l’Enseignement supérieur et président de la Fondation Noevy-Itoua, et Jacqueline Lydia Mikolo de la Santé et de la population.

En plus des deux colposcopes, ce don comprend deux caméras digitales avec logiciel de capture colposcope ; deux logiciels de gestion d’image ; une vidéo, deux ordinateurs, un onduleur, un élévateur et autres appareils, sans oublier les médicaments de première nécessité. La fondation a également aménagé la salle de dépistage.

« Le cancer constitue la première cause de ... Lire la suite


International
Jeudi 21 Février 2019 - 14:15

Les négociateurs font du sur-place, alors que l’accord entre l’Union européenne (UE) et les soixante-dix-neuf pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) expire en mai 2020.

L’Union africaine (UA) est arrivée '' à maturité, avec la détermination de parler d’une seule et même voix sur la scène internationale'', a déclaré le chef de la diplomatie rwandaise, Richard Sezibera. Mais le processus reste lent. Le président de la Commission européenne (CE) s’est engagé à conclure un accord d’égal à égal, avec une implication plus forte de l’UE en Afrique, où l’influence de la Chine se répand très vite.

Grâce à l'ancien président en exercice, Paul Kagame, l’UA avait avancé vers l’autofinancement (impôt de 2 % sur les importations) par le biais d’un accord de libre-échange continental africain, qui est en train d’être ratifié par ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Février 2019 - 18:36

Le ministre centrafricain de la Communication, Ange-Maxime Kazagui, a indiqué, le 20 février, lors d’une conférence de presse à Bangui, que le texte signé le 6 février par le gouvernement et les groupes armés a connu un début d’exécution.

« Dès que l’accord a été signé, nous avons pris toutes les dispositions pour faire ce qui était demandé ou requis. L’accord de paix est en train d’être mis en œuvre », a assuré le ministre de la Communication. Avec cette déclaration, le gouvernement centrafricain s’est voulu rassurant quant à l’application du texte qui prévoit notamment qu’un gouvernement inclusif soit nommé « immédiatement après signature de l’accord », ce qui n’a pas encore été fait.

Pour Ange Maxime Kazagui, « il n’y a pas de soucis concernant le remaniement » ministériel à venir. Afin de hâter la mise en œuvre de ... Lire la suite

Pages