International


International
Mercredi 20 Février 2019 - 13:15

La vieille polémique sur le franc CFA n’en finit pas de défrayer la chronique. Aussi bien du côté des techniciens que des politiques, le sujet est au centre des discussions et les avis, plus que jamais, sont inconciliables. Les opposants à cette monnaie partagée par quatorze Etats africains et garantie par le Trésor français, redoublent d’ardeur sur les réseaux sociaux.

Régulièrement critiqué dans les pays africains qui l’utilisent, le franc CFA compte des ennemis jusqu’en Europe où la charge la plus spectaculaire a été récemment lancée par le vice-président antisystème du Conseil italien, Luigi di Maio, qui a accusé la France d’utiliser « le franc des colonies » pour « financer la dette publique française ». Il affirmait que le franc CFA appauvrissait l’Afrique.

Mais les avis sont toujours tranchés. Après avoir été reçu par Emmanuel ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Février 2019 - 11:12

Pierre Nkurunziza et Mohamed Abdullahi Mohamed, respectivement président du Burundi et de Somalie, ont demandé, le 19 février, le tenue en "urgence" d’un sommet des chefs d’Etat des pays contributeurs de troupes de la force africaine dans le pays (Amisom), afin de réexaminer la question du retrait annoncé de mille soldats du contingent burundais.

Les deux chefs d’Etat ont évoqué le sujet lors de leur rencontre à Bujumbura, la capitale burundaise. « Nous avons discuté de la contribution des soldats burundais en Somalie (...) ainsi que d’une décision prise par le Conseil paix et sécurité de l’Union africaine (CPS) qui n’a pas satisfait les Burundais » et les Somaliens, a annoncé Pierre Nkurunziza, après un tête-à-tête avec son homologue somalien.

Mohamed Abdullahi Mohamed a, au cours de sa visite officielle de deux jours à Bujumbura, loué le sacrifice ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Février 2019 - 12:00

L'envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour le pays a lancé son appel, le 19 février, lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée à la situation burundaise.

Le dialogue inclusif inter-burundais demeure la seule option viable pour un règlement durable de la crise politique, selon l’envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU, qui a pris part à la réunion stratégique du Conseil de sécurité. Cette concertation, estime-t-il, permettra la tenue des élections en 2020 dans un environnement apaisé.

Parlant de l’atmosphère politique du Burundi, Michel Kafando a rappelé que le président Pierre Nkurunziza avait déjà réitéré, le 22 décembre 2018, sa décision de ne pas solliciter un nouveau mandat en 2020. Et que, la demande de reconnaissance officielle du nouveau parti de l’opposition, notamment le Congrès national pour ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Février 2019 - 12:15

Le comité pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes a ouvert, le 18 février dans la capitale suisse, sa 72e session au cours de laquelle seront examinés, jusqu'au 8 mars, les rapports et recommandations émis par les différents pays membres, en vue d’enclencher des procédures de plainte contre les auteurs des violations des droits de la femme.

La rencontre de Genève marque, selon les organisateurs, le 40e anniversaire de l'adoption de la convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes.

Rappelant l’objectif de la création du comité pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes, la présidente sortante, Dalia Leinarte, a rappelé que le nombre d’États faisant partie de cette organisation est de cent quatre-vingt. A ce jour, cent neuf États avaient ratifié le protocole facultatif ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Février 2019 - 11:32

Moscou a assis son influence à Bangui grâce à la présence ''d’instructeurs militaires civils'', dont certains auraient été assimilés, à tort ou à raison, comme appartenant à la Société militaire privée [SMP] de Wagner.

La présence de la SMP en Centrafrique, notamment dans certaines regions, a été dénoncée par le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian.

Un rapport des Nations unies indique, au conditionnel, que des militaires ou des mercenaires russes auraient commis des actes de torture sur Mahamat Nour Mamadou, un civil arrêté sur le marché de Bambari car soupçonné d’appartenir à l’un des groupes armées issus de l’ex-coalition rebelle de la Séléka.

Des photographies publiées dans le rapport des Nations unies confirmeraient les blessures reçues par ce civil. D’après l’ONU, qui a ouvert une enquête sur ce cas de torture, il y ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Février 2019 - 12:30

Le point d'achoppement  serait la mise aux enchères par Mogadiscio des gisements pétrolifères et gaziers situés dans une zone maritime que les deux pays se disputent. Nairobi a rappelé  son ambassadeur pour "consultation urgente".

Mogadiscio a dû calmer le jeu en affirmant que "la Somalie n'offre pas maintenant et n'envisage pas d'offrir un quelconque gisement dans la zone maritime disputée, avant que la frontière maritime entre les parties soit décidée par la CIJ (Cour internationale de justice)".

La CIJ entend, depuis 2016, les arguments de la Somalie et du Kenya au sujet de la délimitation de leur frontière maritime, au sein d'une zone potentiellement riche en pétrole et en gaz dans l'oOcéan indien. Les deux parties se disputent un secteur maritime de plus de 100 000 km², au sein duquel Nairobi a déjà accordé trois permis d'exploitation pétrolière aux ... Lire la suite


International
Mardi 19 Février 2019 - 18:29

Le pays, en pleine crise électorale après le report in extremis du scrutin, a vu le ton encore monté d’un cran, le 18 février, l’opposition accusant le président Muhammadu Buhari de rappeler « les heures sombres des dictatures militaires ».

« Le général Buhari n’est pas un démocrate. Il ne croit pas en la démocratie. C’est une façade », a affirmé le principal candidat de l’opposition, Atiku Abubakar, lors d’une réunion d’urgence de son parti (PDP, Parti populaire démocratique), réagissant aux déclarations du chef de l’Etat qui avait exhorté, le 18 février, l’armée à être « sans pitié » envers les éventuels fraudeurs.

« Il est choquant de voir un chef d’Etat prononcer des propos pareils en démocratie », a ajouté Atiku Abubakar. « Nous ne l’accepterons pas de la part du général Buhari. Nous avons combattu des dictatures ... Lire la suite


International
Mardi 19 Février 2019 - 18:13

En plein marasme économique, le pays est secoué par un mouvement de contestation qui est entré, le 19 février, dans son troisième mois, suite à la décision du gouvernement de tripler le prix du pain. Il est loin de renouer avec la paix en raison de la résistance du président Omar el-Béchir mais aussi des manifestants.

Si dès le départ, les manifestations avaient pour but de protester contre la décision du gouvernement de tripler le prix du pain, il faut noter qu’elles se sont rapidement transformées en revendications quasi-quotidiennes contre l’actuel président soudanais, au pouvoir depuis trente ans. Et à la frustration de longue date de la population, s’ajoute dorénavant la volonté des manifestants de se rassembler au nom des protestataires détenus ou morts en « martyrs » depuis le début du mouvement qui rassemble étudiants et professionnels, femmes et ... Lire la suite


International
Mardi 19 Février 2019 - 15:43

L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne en poste à Brazzaville, Klaus Peter Schick, au nom du président de ce pays, a attribué à Sabine Plattner, le 18 février, l’insigne de la croix du mérite au ruban de l’ordre du mérite, en guise de reconnaissance des activités menées au Congo ainsi que sa contribution dans le Bassin du Congo.

La cérémonie de reconnaissance des mérites de  Sabine Plattner s'est déroulée en présence des ministres Arlette Soudan-Nonault du Tourisme et de l’environnement et de Rosalie Matondo de l’Économie forestière et du développement durable. L’ambassadeur Klaus Peter Schick a expliqué que par cette décoration, le président  allemand, Frank Walter Steinmeier, rend hommage non seulement à cette « grande dame discrète », mais également aux nombreuses personnalités congolaises qui se sont engagées depuis ... Lire la suite


International
Mardi 19 Février 2019 - 13:30

La question relative au remplissage du réservoir du Grand barrage de la renaissance éthiopienne (Gerd) continue à diviser Ethiopiens et Egyptiens.

Le 32e sommet de l’Union africaine, tenu récemment à Addis-Abeba, en Ethiopie, a été l’occasion pour les chefs d’Etat égyptien, éthiopien et soudanais d'arrondir les angles sur la situation du barrage de la Renaissance. Ce qui n'a pas été le cas. Les trois parties n'étant pas parvenues à une vision unifiée en matière de remplissage et d’exploitation du réservoir.

Une nouvelle rencontre tripartite (Egypte, Ethiopie et Soudan) se tiendra ce 20 février au Caire, en Egypte, dans le but de dépasser ce point d’achoppement entre les deux pays. Celle-ci intervient au moment où le raïs égyptien vient de prendre la présidence de l'Union africaine. 

Les discussions porteront sur la durée du remplissage du réservoir ... Lire la suite

Pages