International


International
Jeudi 17 Août 2017 - 14:16

En prélude à la rencontre des femmes prévue pour le 26 août, des femmes du 6e arrondissement de Bangui viennent d’être sensibilisées à la consolidation de la paix.

L’implication des femmes dans le processus de consolidation de la paix intervient dans un contexte de violences armées dans plusieurs villes à l’intérieur du pays. Ces femmes s’engagent à consolider la paix alors que l’Union africaine (UA) a adopté à Libreville au Gabon une feuille de route  en faveur de la paix dans le pays.
Depuis cinq ans, la Centrafrique connaît une « guerre fratricide », "beaucoup d’actions ont été menées pour la paix, mais celle-ci  ne se consolide pas. Chaque fois qu’il y a de regain de violences, c’est pourquoi nous voulons mobiliser les femmes du 2e, 6e arrondissement et Bimbo pour que ces femmes puissent se lever dans une pleine solidarité pour pouvoir faire des ... Lire la suite


International
Mercredi 16 Août 2017 - 19:00

Alors que le Tchad a accepté de supprimer, le 8 août dernier, l’obligation de visa pour les ressortissants des pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cémac), la Guinée Equatoriale avait réitéré la veille son refus à la libre circulation des personnes dans cet espace communautaire.

L’Afrique centrale, il est vrai, continue de marcher à petits pas vers la libre circulation avec l’accord du Tchad annoncé la semaine dernière, mais elle est encore confrontée à des hésitations comme c’est le cas de la nouvelle mesure énoncée par une note ministérielle équato-guinéenne. Malabo, en effet, souligne qu’il n’est pas favorable à cette libre circulation sauf pour les détenteurs de « passeports diplomatiques, officiels et de service (...) si le séjour a une durée de moins de trois mois ».

En 2013, les six membres de la Cémac ... Lire la suite


International
Mercredi 16 Août 2017 - 17:04

Les centrafricains ont une nouvelle fois commémoré les 57 ans de leur indépendance, ce 13 août, dans la sobriété. À cette occasion, le chef de l’Etat, Faustin Archange Touadera, a adressé un discours à ses compatriotes en mettant en garde les groupes armés et les internautes.

La violence emboite le pas au dialogue en Centrafrique et les groupes armés s’imposent par leurs canons pour profiter de l’économie de guerre. Dans cette boîte à crabes, la population est exigeante. Profitant de son discours de circonstance, le président Faustin Archange Touadera a exhorté ses compatriotes à ce que « la solidarité autour des questions d’intérêt national soit pérennisée et renforcée en vue de la consolidation de la démocratie ». Il a encouragé la classe politique au « sens patriotique ». À la presse, « je les exhorte à recentrer le débat sur ce qui peut ... Lire la suite


International
Mercredi 16 Août 2017 - 16:45

Environ 10 comités de la Croix-Rouge de l’intérieur du pays et de Bangui apprennent la gestion de risques et de catastrophes. Une initiative du comité national à travers le pays après les pertes en vies humaines enregistrées par la CRCA.

Cette formation intervient au moment où plusieurs volontaires de la Croix-Rouge ont trouvé la mort à Gambo alors qu’ils étaient à un enterrement. L’instruction en matière de gestion de catastrophes est indispensable pour chaque volontaire dans sa mission humanitaire. « Lorsqu’un volontaire n’est pas formé, le problème commence à se présenter. C’est avec douleur au cœur que je viens vous exprimer la mort des vaillants volontaires qui n’étaient même pas armés. Concernant les informations sur les volontaires qui ont perdu la vie, nous avons eu des chiffres qui n’étaient pas certains, le chiffre exact est 9. Chaque ... Lire la suite


International
Mercredi 16 Août 2017 - 19:15

Le procureur spécial près la Cour pénale spéciale (CPS), Toussaint Muntazini Mukimapa, a, au cours d’une audience avec le président de la République Faustin Archange le 12 août, présenté les obstacles qui retardent la mise en branle de son institution.

Il s’agit, entre autres, de la mise à disposition des bâtiments, la formation des officiers de police judiciaire. Ces difficultés sont liées, selon le procureur de la CPS, à la mise à la disposition définitive des bâtiments affectés à servir de siège de cette cour. « Un autre défi aujourd’hui de la Cour, est la formation des 20 Officiers de police judicaire pour démarrer les enquêtes dans le pays avec l’appui de la Minusca », a-t-il poursuivi.

La montée en puissance des magistrats internationaux est autant de fait majeur pour l’accomplissement de sa mission. « Il y a encore quelques défis qui se ... Lire la suite


International
Mercredi 16 Août 2017 - 16:45

Comme de nombreux passionnés d’art africain, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Congo, Hiroshi Karube a mis à profit son séjour à Brazzaville ce mercredi 16 août pour aller découvrir les œuvres du musée Galerie du Congo située dans les locaux du quotidien, « Les Dépêches de Brazzaville ».

En compagnie du directeur des rédactions, Emile Gankama, l’ambassadeur a visité tour à tour la grande salle de rédaction du quotidien, puis la salle de réunion où les journalistes tiennent chaque matin la Conférence de Rédaction pour organiser le traitement de l’actualité. En effet, dans cette salle, les rédacteurs se réunissent chaque matin pour organiser le contenu du journal à paraître le lendemain. Ils se répartissent le travail entre eux afin d’établir un menu général qui devient le menu définitif.

Au musée Galerie du Bassin ... Lire la suite


International
Jeudi 17 Août 2017 - 17:22

L’objectif visé par cette institution sous-régionale est de préserver l’environnement de l’ensemble du bassin, mais surtout du Congo, de la RCA, la RDC et du Cameroun.

Cette mesure vise à avoir une meilleure connaissance de la situation de la qualité des eaux, des menaces qui pèsent sur elle, et à en assurer un suivi plus objectif et rapproché, à travers de multiples activités, comme l’adoption des normes uniformes entre les pays membres de la Commission internationale du bassin Congo-Oubangui-Sangha (CICOS), la collecte de données et leur visualisation cartographique, la formulation de plans pour réduire la pollution.

Par ailleurs, au cours de cet exercice d’identification, il s’agira de définir des normes concernant la qualité des eaux et de les faire adopter par les Etats membres de la CICOS ; établir un cadastre et une caractérisation des sites de ... Lire la suite


International
Mercredi 16 Août 2017 - 12:35

Dans une lettre ouverte adressée au secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, les six organisations humanitaires dont Action contre la Faim et Première urgence, l’« implorent » d’agir immédiatement pour faire face à la situation sécuritaire et humanitaire en Centrafrique.

Estimant que le conflit dans ce pays a atteint « le même niveau » de violences qu’en 2013 au plus fort des massacres de masse entre milices Séléka défendant les musulmans et anti-Balaka, majoritairement animistes et pro-chrétiens, les ONG indiquent qu’il y a « au moins 821 tués depuis le début de l’année »

« À cette époque, les Nations unies avaient déclaré un niveau d’urgence 3 (…). Nous vous implorons de prêter la même attention à la crise subie par des millions de personnes qui souffrent dans ce pays », écrivent les signataires de la lettre. Ils ... Lire la suite


International
Mercredi 16 Août 2017 - 12:45

Après l’attaque perpétrée par les djihadistes présumés dans le centre de la capitale du Burkina Faso, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a affirmé mardi à Ouagadougou que les pays du G5 Sahel étaient « unis » face au terrorisme.

« Le G5 Sahel est uni dans ces circonstances, nous ne baisserons pas les bras, on ne nous effraiera pas », a-t-il dit dans une déclaration à la presse. « Ils (les assaillants NDLR) ne réussiront pas à nous terrer dans nos maisons (…). Le G5 Sahel est uni face au terrorisme », a martelé le président en exercice de cette force conjointe, qui s’exprimait aux côtés de son homologue burkinabè Rock Marc Christian Kaboré. Venu « témoigner sa solidarité », Ibrahim Boubacar Keïta s’était rendu avec le chef de l’Etat burkinabé sur les lieux de l’attentat.  

Dans le but de faire face à la dégradation de la ... Lire la suite


International
Mercredi 16 Août 2017 - 11:28

Avec son nouveau président Adama Barrow, la Gambie veut tourner la page de l'ère Jammeh.

Le gouvernement a annoncé une révision constitutionnelle. L'information a été donnée par le ministre de la Justice, Abubacarr Tambadou, qui a  présenté les dispositions visant à rédiger une nouvelle Constitution, en remplacement de l'actuel texte qui date de 1997, trois ans après le coup d’Etat militaire qui a renversé le président en place Dawda Jawara, et propulsé Yahya Jammeh à la tête du pays. 
La " Nouvelle Gambie"  est prête à tourner la page. À en croire de nombreux juristes, le nouveau texte accorde trop de pouvoir au président et lui octroie une trop grande immunité. Actuellement, le chef de l’Etat n’a pas de limite de mandat, ce qui a permis à Yahya Jammeh d’être élu quatre fois de suite. 
On espère que la nouvelle Constitution sera également ... Lire la suite

Pages