International


International
Jeudi 27 Décembre 2018 - 12:16

Gabon

Le président Ali Bongo Ondimba s'adressera à la nation lors d'un discours du Nouvel an depuis Rabat, au Maroc, où il se trouve en convalescence, en attendant son retour au Gabon à une date qui n’a pas été précisée. Ce sera la première prise de parole du président Bongo depuis qu'il a été hospitalisé, le 24 octobre dernier, en Arabie saoudite à la suite d'un accident vasculaire cérébral. Il a été soigné pendant plus d'un mois dans un hôpital de Ryad avant d'être transféré à Rabat, d'abord dans un hôpital militaire, puis dans une résidence privée où il se trouve toujours en convalescence et en rééducation. Depuis deux mois, la communication officielle a été rare et partielle quant à la santé du chef de l'Etat. Si Ali Bongo n’est plus en mesure d’assumer ses fonctions, la présidente du sénat, Lucie Milebou Mboussou, devrait assurer ... Lire la suite


International
Jeudi 27 Décembre 2018 - 13:25

Le conseil des gouverneurs de l'institution financière multilatérale créée par la Chine en 2015, a approuvé l’adhésion de cinq nouveaux pays africains et d’un pays européen.

L’Algérie, le Ghana, la Libye, le Maroc, le Togo et la Serbie ont rejoint la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB). « En l'espace de trois ans, le nombre de membres de l'AIIB est passé de cinquante-sept fondateurs à quatre-vingt-treize membres. Cela montre l'engagement de nos membres pour la coopération multilatérale et renforce le rôle d'AIIB dans la communauté financière internationale », a déclaré le vice-président et secrétaire général de l'AIIB, Danny Alexander.

L’AIIB représente une tentative de Pékin et ses alliés de briser la domination occidentale sur la gouvernance des différents bailleurs de fonds multilatéraux déjà existants. Elle ... Lire la suite


International
Jeudi 27 Décembre 2018 - 13:18

Les juges d'instruction en charge de l'enquête sur l'attentat contre le président rwandais, Juvénal Habyarimana, ont rendu une ordonnance de non-lieu, écartant la perspective d'un procès sur ce douloureux épisode.

Les enquêteurs ont ainsi suivi les réquisitions du parquet de Paris, réclamant en octobre l'abandon des poursuites contre des proches de l'actuel président rwandais, Paul Kagame, qui risquaient d'être renvoyés devant une cour d'assises.

Dans cette ordonnance rendue le 21 décembre, les magistrats expliquent prendre cette décision « en l'absence de charges suffisantes », a précisé la source judiciaire. L'information judiciaire avait initialement été ouverte pour « assassinat et complicité d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste » ainsi que pour « association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme ».

Me ... Lire la suite


International
Mercredi 26 Décembre 2018 - 21:45

Des chefs d’Etat des deux organisations sous-régionales se sont réunis, le 26 décembre à Brazzaville, sur initiative du président congolais, Denis Sassou N’Guesso, et de son homologue namibien, Hage G. Geingob, pour tenter d’atténuer la tension qui prévaut actuellement dans le pays voisin, à trois jours des scrutins reportés au 30 décembre.

Après avoir échangé sur la situation politique et sécuritaire dans les régions des Grands Lacs et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), les chefs d’Etat ont « réaffirmé l’importance de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans ces régions ».

Evoquant l’épineux problème du processus électoral en République démocratique du Congo (RDC), les dirigeants des deux sous-régions ont exprimé leurs préoccupations face aux actes de violence qui ont émaillé la campagne ... Lire la suite


International
Mercredi 26 Décembre 2018 - 20:23

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (Cirgl) et de la Commission de développement d’Afrique australe (SADC), réunis à Brazzaville, mercredi, ont décidé de dépêcher, le 27 décembre, auprès du président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila, absent et non représenté, deux envoyés spéciaux afin de lui rendre compte des conclusions de leurs travaux.

La délégation sera composée des ministres des Affaires étrangères du Congo pour le compte de la Cirgl et de son homologue de la Zambie pour le compte de la SADC.  

Le sommet convoqué mercredi, à l’initiative des dirigeants des deux ensembles sous-régionaux dont la RDC est membre, avait à son ordre du jour le difficile processus électoral dans ce pays. Les chefs d’Etat et de gouvernement ont notamment exprimé leur ... Lire la suite


International
Mercredi 26 Décembre 2018 - 12:29

L'affirmation est de Arnold Sosthene Meboma, doctorant à l'Université de Génève, dans The Conversation.

La transmission de l'histoire africaine aux jeunes générations passe par l'école. Elle doit se faire "contre les préjugés et les assignations mais aussi contre les contre-discours qui parfois n’en sont pas moins prescriptifs. Déconstruire les stéréotypes d’une Afrique sans histoire ne devrait pas mener à construire d’autres préjugés dits afrocentristes", a soutenu Arnold Sosthene Meboma.

Dans ses réflexions qui ont animé l'histoire des idées pendant deux siècles, Friedrich Hegel a propagé l'idée selon laquelle '' l’Afrique n’a pas d’histoire et qu'elle n'avait non plus de conscience extérieure objective donnant lieu à l’universalité''. Ce qui a donné lieu à ce que Cheikh Anta Diop a appelé la '' falsification consciente de ... Lire la suite


International
Lundi 24 Décembre 2018 - 16:45

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Cirgl (Conférence internationale sur la région des Grands lacs) et de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique australe) se réuniront à Brazzaville, le 26 décembre, pour se pencher sur le processus électoral en République démocratique du Congo (RDC). La réunion sera présidée par le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’Guesso, président en exercice de la Cirgl.

Les dirigeants des deux ensembles sous-régionaux auxquels la RDC est membre sont préoccupés par l’évolution du processus électoral dans ce pays après le report décidé jeudi dernier, par la la Commission électorale nationale indépendante (Céni), qui invoquait l’insécurité dans l’ouest du pays, l’incendie du matériel électoral à Kinshasa ainsi que l’évolution encore non-maîtrisée de la maladie à virus Ebola qui y sévit.

La ... Lire la suite


International
Vendredi 21 Décembre 2018 - 13:48

Rome semble de plus en plus soucieuse de revenir sur le continent car elle paie le prix de sa longue absence, face  à l'installation rassurante de la Chine.

Le directeur de l'Institut d'études internationales de Rome, Nicola Pedde, spécialiste de l'Afrique, explique que la politique italienne dans le continent a toujours manqué de stabilité et d'approche systémique des intérêts nationaux de l'Italie tant sur les questions économiques que politiques. Selon lui, '' l'Italie paie le prix de sa longue absence en Afrique, elle essaie de revenir dans la région mais, elle n'est plus le partenaire privilégié qu'elle était dans les années 1960-1970. Aujourd'hui, le pays doit rivaliser avec des acteurs beaucoup plus compétitifs''.

Nicola Pedde ajoute que les intérêts de la France et de l'Italie risquaient d'entrer en concurrence en Afrique du nord. ''Nous y avons aussi des ... Lire la suite


International
Jeudi 20 Décembre 2018 - 21:06

« Le développement de la situation électorale en République démocratique du Congo préoccupe les présidents Denis Sassou N’Guesso du Congo et Joao Lourenço de l'Angola », a déclaré le ministre de l’Intérieur de l’Angola, Angelo Da Veiga Tavares, reçu en audience par le président Denis Sassou N’Guesso, le 20 décembre.

La situation sécuritaire dans la région des Grands lacs, de façon générale, a été également au menu de l’entrevue entre les deux personnalités. Selon le ministre, les deux chefs d’Etat suivent avec attention le développement de la situation en République démocratique du Congo (RDC) et souhaitent que le scrutin se passe dans la paix et la quiétude.    


International
Samedi 22 Décembre 2018 - 9:52

Campagne électorale émaillée de violences, incendie à Kinshasa d’une bonne partie du matériel destiné aux scrutins, conflit intercommunautaire dans l’ouest du pays où des dizaines de personnes ont perdu la vie et des milliers d’autres réfugiées au Congo voisin, persistance de la maladie à virus Ebola dans le Nord-Kivu, incertitudes sur la maîtrise du processus dans son ensemble : tout concourrait à peu-près vers la non-tenue des élections générales reportées déjà plusieurs fois en République démocratique du Congo.  

Hier, 20 décembre, le président de la Commission électorale nationale indépendante, Corneille Naanga, a ainsi fait l’annonce officielle du report des opérations de vote à la présidence de la République et aux assemblées législatives et provinciales sans fixer une date précise pour la tenue de ces consultations censées sortir le ... Lire la suite

Pages