International


International
Jeudi 21 Novembre 2013 - 13:00

Les autorités centrafricaines ont annoncé, le 20 novembre, au représentant spécial des Nations unies pour l’Afrique centrale, Abou Moussa, être entrées en contact avec le chef de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), qui souhaiterait sortir de la clandestinité

« Le gouvernement de Bangui pense qu’il est en République centrafricaine. Le président Michel Djotodia nous a dit qu’il était en contact avec Kony, qu’il était peut-être malade, et qu’il lui avait fourni des sacs de nourriture à sa demande », a déclaré Abou Moussa, ajoutant que le chef rebelle ougandais aurait demandé, selon le chef de l’État centrafricain, un endroit où s’installer en Centrafrique.

Les dirigeants centrafricains estiment que c’est « une chance pour la paix et la stabilité » dans la région que Joseph Kony et ses hommes aient l’intention de déposer les armes et ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Novembre 2013 - 17:41

Mali : bras de fer entre la justice et le général Amadou Sanogo

Alors qu’il était convoqué le 19 novembre devant la justice pour répondre des violences accusées par ses hommes, le chef de l’ancienne junte a refusé de se présenter. Le général Amadou Sanogo est soupçonné d’avoir joué un rôle primordial dans la disparition de plus d’une vingtaine de soldats. Pour justifier sa non-comparution devant le juge, il a évoqué son statut d’ancien président de la République. Cependant, les organisations de défense des droits de l’homme, précisément Human Rights Watch, restent inflexibles sur le cas de Sanogo.

Dans un communiqué rendu public le 1er novembre, Human Rights Watch appelle les autorités maliennes à prendre d’urgence des mesures pour assurer la sécurité de ce juge et d’autres membres de la profession judiciaire impliqués dans les enquêtes sur ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Novembre 2013 - 18:38

La Force d’Afrique centrale en Centrafrique (Fomac) passera officiellement le témoin, le 19 décembre, à la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca), une nouvelle force de 3.600 hommes

À travers la résolution 2121, le Conseil de sécurité est disposé à soutenir cette nouvelle force et envisage cinq scénarios qu’il proposera le 25 novembre en vue d’un règlement de la crise centrafricaine. Dans le premier scénario, il est question de faire appel à des aides bilatérales ou multilatérales visant à permettre le bon fonctionnement de la Misca. Les Nations unies vont mobiliser cette assistance, assurer une forme de coordination entre les États membre de l’ONU et l’Union africaine (UA) et fournir un soutien en matière de planification, à la Misca.

Dans le deuxième scénario, le Secrétaire général de l’ONU propose d’ajouter à ces aides ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Novembre 2013 - 16:45

Le Souverain pontife veut voir davantage de prêtres dans les paroisses, et moins dans les bureaux au Vatican

La décision n’est pas pour surprendre : le pape souhaite dégrossir l’administration vaticane. Fidèle à ses convictions de sobriété, le pape argentin passe la torche sur tous les recoins de l’administration qui est à la tête de l’Église catholique et qui coûte cher. Ainsi, une trentaine de prêtres pourraient bientôt être invités à rentrer chez eux, en paroisses dans leurs diocèses de provenance, en Italie ou ailleurs. Le Souverain pontife estime que le Vatican n’a pas besoin d’une cohorte de bureaucrates en soutane dans les bureaux alors que les fidèles dans le monde entier manquent de prêtres.

Les décisions du pape dans ce domaine vont être exécutées (ou amplifiées ?) par un ancien du Congo : Mgr Beniamino Stella fut dans les années ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Novembre 2013 - 15:14

Égypte : quatre policiers blessés par une bombe au Caire

Quatre policiers ont été blessés ce mercredi au Caire par une bombe lancée par des inconnus sur un poste de contrôle routier, nouvel épisode du regain des attaques visant les forces de l'ordre égyptiennes depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée.

Un major de la police figure parmi les blessés dans cet attentat survenu dans un quartier du nord de la capitale, quelques instants avant que l'explosion d'une voiture piégée ne tue au moins dix soldats dans la péninsule du Sinaï, ont annoncé à l'AFP des responsables des services de sécurité, sous couvert d'anonymat.

Crise centrafricaine : la diplomatie américaine qualifie la situation de pré génocide

La Centrafrique est dans « une situation pré-génocidaire », a déclaré mardi Robert Jackson, un directeur du bureau Afrique du ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Novembre 2013 - 14:00

Un véritable bras de fer est engagé entre l’auteur du coup d’État ayant renversé le président Amadou Toumani Touré le 22 mars 2012 et la justice malienne qui veut l’entendre sur les faits qui lui sont reprochés

L’ex-homme fort de Bamako qui, une nouvelle fois, n’a pas répondu à la convocation de la justice le 20 novembre, a justifié son refus en invoquant son « statut d’ancien président de la République », qui lui donne droit à des égards, a-t-on appris de sources proches de son entourage.

Le général Amadou Sanogo devait être entendu par la justice malienne concernant le contre-coup d’État du 30 avril, soit un mois seulement après sa prise de pouvoir par les armes. Ce jour-là, et jusqu’au 1er mai, plusieurs personnes, dont des bérets rouges fidèles à l’ancien chef de l’Etat, ont été arrêtées, certaines torturées et d’autres ont ... Lire la suite


International
Mercredi 20 Novembre 2013 - 12:00

Monseigneur Mathias Ngarteri s’est éteint le 19 novembre dans l’avion médicalisé qui assurait son évacuation à Lyon, en France. Âgé de 71 ans, le prélat avait été victime, le 12 novembre, d’un accident vasculaire cérébral

La nouvelle de sa mort a surpris la population tchadienne : elle se demande si son décès a été précipité par une évacuation tardive ou s'il est lié à la lenteur administrative de la procédure.

Né en 1942, Mathias Ngarteri Mayadi assurait depuis 2003 la charge d’archevêque de l’Église catholique romaine de l’archidiocèse de N’Djamena. Ordonné prêtre le 30 décembre 1978, il avait été nommé évêque de Sarh en 1987. De 1990 à 2003, il a assumé les fonctions d’évêque de Moundou. Le 31 juillet 2003, il succédait à Charles Louis Joseph Vandame comme archevêque de N’Djamena.


International
Mercredi 20 Novembre 2013 - 11:02

Selon le rapport de la série Global Development Horizons, intitulé Les capitaux de demain : épargne et investissement dans un monde interdépendant et publié par la Banque mondiale, les pays en développement devraient capter la moitié des capitaux mondiaux, soit 158 000 milliards de dollars, contre environ un tiers aujourd’hui. 

L’Asie de l’Est et l’Amérique latine devraient être les régions les plus dynamiques. La Chine représentera à elle seule 30% des investissements mondiaux.

Pour la Banque mondiale, une augmentation de la productivité, une plus grande intégration dans les marchés internationaux, l’amélioration de l’éducation et de la santé et l’énorme potentiel que représente la jeunesse de la population des pays en développement expliquent ces perspectives.


International
Mardi 19 Novembre 2013 - 18:41

Les dirigeants africains et arabes se sont retrouvés le 19 novembre à Koweït-City, pour un troisième sommet arabo-africain, après la deuxième édition qui s'était tenue il y a trois ans à Syrte en Libye, afin de passer en revue les progrès enregistrés dans leur partenariat, et de définir les voies et moyens susceptibles de le renforcer davantage

La cérémonie d’ouverture était placée sous les auspices de Sheik Sabah al Ahmad al Jaber al Sabah, émir du Koweït, en présence de nombreux chefs d’État de ces deux régions du monde, dont le président congolais, Denis Sassou N’Guesso. Pour situer ses pairs sur le contexte assez difficile dans lequel se tiennent ces assises, l’émir du Koweït a indiqué : « Les travaux de notre troisième sommet se déroulent dans des circonstances politiques et économiques délicates et instables ».

Il a, en outre, affiché ... Lire la suite


International
Mardi 19 Novembre 2013 - 17:30

Depuis le coup d’État du 24 mars dernier et le renversement de François Bozizé par Michel Djotodia, la situation est devenue préoccupante dans la capitale centrafricaine. La ville est le théâtre depuis plus d’une semaine d’une recrudescence de la violence, marquée par des vols à main armée et des exécutions sommaires et extrajudiciaires

Devant l’insécurité qui règne à Bangui et dans d’autres parties du pays, le Conseil de sécurité de l’ONU envisage de déployer 6.000 à 9.000 Casques bleus sur place, au cas où les violences se poursuivraient. C’est ce qui ressort du rapport présenté par le Secrétaire général de l’ONU. Dans ce texte, le chef des Nations unies estime que le déploiement d’une telle force s’avère nécessaire d’autant que la Centrafrique n’a pas les moyens d’assurer seule la sécurité de la population sans un soutien ... Lire la suite

Pages