International


International
Lundi 19 Août 2013 - 4:00

Le principal opposant en République démocratique du Congo (RDC) n’a pas effectué le 17 août le déplacement de Brazzaville comme prévu. Il devait évoquer avec le chef de l’État congolais des sujets liés aux concertations nationales dans son pays

« Étienne Tshisekedi ne viendra pas à Brazzaville, certainement pour plusieurs raisons », a annoncé un agent du département de la communication de la présidence de la République aux journalistes, sans plus de précision. Selon l’AFP, Étienne Tsisekedi, qui était attendu dans la capitale congolaise sur invitation du président Denis Sassou N’Guesso, n’a pas été en mesure de s’y rendre à cause d’un « empêchement sérieux d’ordre personnel ». « Je suis venu porter un message au président Denis Sassou Nguesso. Le président [de l’Union pour la démocratie et le progrès social, UDPS, NDLR] n’a pu ... Lire la suite


International
Lundi 19 Août 2013 - 3:55

Un émissaire du président Étienne Tshisekedi, principal opposant en République démocratique du Congo (RDC), a été reçu samedi soir par le chef de l’État congolais, Denis Sassou N’Guesso, qui s’était déclaré disponible pour assurer le rôle de facilitateur dans les concertations politiques nationales que la RDC envisage d’organiser dans les prochains jours

Porteur d’un message du président de l’Union pour la démocrate et le progrès social (UDPS), Albert Moleka était venu faire part au président Denis Sassou N’Guesso des détails de l’empêchement du chef de l’opposition congolaise, qui n’a pu faire le déplacement de Brazzaville où il était attendu. « Le président de l'UDPS n'a pu faire le déplacement à Brazzaville en raison d'un empêchement sérieux d'ordre personnel », a déclaré sans plus de précision Albert Moleka, directeur de ... Lire la suite


International
Samedi 17 Août 2013 - 16:03

En matière d’énergie, la coopération entre l’Italie et le Congo se porte à merveille

Les célébrations commémoratives de l’indépendance du Congo ont également été l’occasion, à Djambala, d’une importante rencontre entre le chef de l’État et l’administrateur délégué du géant pétrolier italien ENI, Paolo Scaroni. Côté italien, on précise que cette rencontre, advenue vendredi 16 août dans la capitale des Plateaux, a été l’occasion de « faire le point sur les activités et sur les projets d’ENI en cours. La rencontre s’est déroulée dans un climat de cordialité. » Scaroni était accompagné pour l’occasion de Claudio Descalzi, directeur général d’ENI E&P, a-t-on tenu à préciser à Rome.

Avec le président congolais, les experts italiens ont commenté la récente découverte d’importants gisements gaziers sur le permis maritime ... Lire la suite


International
Samedi 17 Août 2013 - 15:48

Le président congolais assistera dimanche à l'installation officielle du chef d'État de la Transition centrafricaine. Michel Djotodia prêtera serment au Palais de l'Assemblée nationale, à Bangui, à la suite des membres de la Cour constitutionnelle qui ont accompli le même acte jeudi

Arrivé au pouvoir le 24 mars par les armes à la tête de la rébellion de la Seleka,  Michel Djotodia n'avait pas été soutenu par les chefs d'État de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (Cééac) qui lui reprochaient d'avoir, entre autres, mis un coup d'arrêt au processus de réconciliation nationale organisé autour des Accords de Libreville, sa rébellion faisant partie des signataires, le 11 janvier 2013 dans la capitale gabonaise.

Depuis, l'Afrique centrale a mis un peu d'eau dans son vin, exigeant néanmoins du président autoproclamé le strict respect de ... Lire la suite


International
Samedi 17 Août 2013 - 15:13

Première économie d’Afrique du Nord, et la plus attractive en termes d’investissements directs étrangers (IDE) en 2012, et sixième d’Afrique, le Maroc est devenu le premier investisseur africain  de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cémac) et de la Communauté économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa), d’après la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement

Le Maroc négocie actuellement des accords de partenariat stratégique avec ces deux régions économiques d’Afrique, incluant une mise en place progressive de zones de libre-échange.

Le journal marocain Les Échos classe le royaume chérifien deuxième pays le plus performant en Afrique en matière de facilitation du commerce, après l’Afrique du Sud. Ce qui serait dû aux projets réalisés par ses opérateurs économiques, notamment dans les secteurs ... Lire la suite


International
Vendredi 16 Août 2013 - 16:55

Partir en Afrique ou ailleurs pour aider ceux qui souffrent peut s’apprendre. Une université italienne va en faire une matière à enseigner

Cela peut sembler bizarre, mais il n’existait à ce jour aucune formation au niveau d’université sur le volontariat. Du moins en Italie aucun établissement supérieur ne proposait de formation de base préparant au « métier » de volontaire. Tout au plus, des organisations humanitaires donnaient-elles quelques rudiments de connaissance à ceux qu’elles voulaient sur le terrain. La lacune est désormais comblée avec le master de volontariat que proposera l’université de Teramo, dans la région des Abruzzes (centre de l’Italie) à partir de l’année scolaire prochaine. Et l’initiative revient à une association catholique italienne de transport de malades vers le sanctuaire de Lourdes, en France, Unitalsi.

Son ... Lire la suite


International
Vendredi 16 Août 2013 - 17:30

À l’occasion de la célébration de la fête nationale du Congo le 15 août à Djambala, dans le département des Plateaux, le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, et celui de la République algérienne démocratique et populaire, Abdelaziz Bouteflika, ont présenté leurs compliments à leur homologue de la République du Congo, Denis Sassou N'Guesso

Dans le premier message, Vladimir Poutine apprécie les relations « amicales et constructives » qu’entretiennent le Congo et la Russie. « Cela s’est confirmé au cours de la visite officielle du président congolais et la rencontre des deux chefs d’État à Moscou l’année dernière », a précisé le chef de l’État russe. Pour lui, le développement ultérieur de la coopération bilatérale dans différents domaines répond aux intérêts fondamentaux des peuples des deux pays et se poursuit ... Lire la suite


International
Vendredi 16 Août 2013 - 17:03

Si la communauté internationale a condamné les violences qui se sont soldées par la perte de nombreuses vies humaines et craint la guerre civile dans ce pays, les monarchies et autres pays de cette région sont au contraire déterminés à apporter leur soutien plus ou moins voilé aux autorités intérimaires égyptiennes

Plusieurs observateurs estiment que la plupart des dirigeants du monde arabe ont pris une telle position parce qu’ils voient dans le coup de force ayant permis de déloger les sit-in des Frères musulmans un coup d’arrêt à la menace que représente cette confrérie pour leur pouvoir. « Toutes les monarchies du Golfe, à l’exception du Qatar, ainsi que la Jordanie et d’autres pays arabes craignaient l’exportation de la révolution des Frères musulmans chez eux. C’est pour cela qu’elles ont misé sur un retour au schéma classique d’un pouvoir ... Lire la suite


International
Vendredi 16 Août 2013 - 14:45

Le Conseil de sécurité de l’ONU a apprécié le 15 août la résolution pacifique du conflit frontalier qui a opposé le Cameroun et le Nigeria dans un différend frontalier sur la péninsule de Bakassi, une région côtière et marécageuse de 1 000 kilomètres carrés, potentiellement riche en pétrole, en gaz et en ressources halieutiques

Au terme d'une longue bataille juridique, la CIJ avait décidé en octobre 2002 que la péninsule de Bakassi devait être rétrocédée au Cameroun. Le Nigeria avait reconnu la souveraineté du Cameroun sur Bakassi. S'était ensuivie une signature, en 2006, sous l’égide du secrétaire général de l’ONU de l’époque, Kofi Annan.

En vertu de l’accord de Greentree, le Cameroun bénéficiait d’une période de transition de cinq ans à partir d’août 2008. Cette période de transition administrative s’est achevée le 14 août, ... Lire la suite


International
Vendredi 16 Août 2013 - 14:19

Le Conseil de sécurité s’est toujours montré préoccupé par la menace que font peser les actes de piraterie et des vols à main armée commis en mer dans le golfe de Guinée sur la navigation internationale, sur la sécurité et le développement économique des États de la région, mais aussi sur la sécurité et le bien-être des gens de mer et d’autres personnes, ainsi que sur la sécurité des routes maritimes commerciales, a déclaré la présidence du Conseil, assurée par l’Argentine, dans un communiqué

Le Conseil s’est félicité des initiatives prises en coopération avec l’Union africaine (UA) par les États de la région et les organisations régionales, notamment la  Communauté économique des États d’Afrique centrale (Cééac), la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), la Commission du golfe du de Guinée (CGG) et ... Lire la suite

Pages