International


International
Jeudi 31 Janvier 2019 - 14:24

Le représentant résident de l'institution financière dans le pays, Marcos Poplawski-Ribeiro, a eu une séance de travail avec la directrice générale de l'Agence gabonaise de développement et de promotion du tourisme et de l'hôtellerie (Agatour), Karine Arissani.

L'objectif de la rencontre était de présenter à la directrice de l’Agatour l’offre d’accompagnement du développement du secteur touristique au Gabon. Celle-ci va de la mise en place d'un fichier statistique sur le tourisme en territoire gabonais à la facilitation de l'octroi des visas, la révision des différentes conventions dans le secteur des transports, la libéralisation du ciel gabonais, etc.

Malgré de nombreux atouts, le secteur touristique est encore embryonnaire au Gabon, a reconnu Karine Arissani.

Selon les statistiques de 2017, l’industrie touristique gabonaise représente moins de 3% du ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Janvier 2019 - 17:22

Bruxelles a rapidement fait obstruction face aux velléités de la Première ministre britannique, ragaillardie par l’appui de son parlement de rouvrir les négociations sur l’accord de divorce.

Les vingt-sept partenaires du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne (UE) s’arc-boutent sur leur ligne martelée depuis plusieurs semaines : hors de question de rouvrir les discussions sur le texte de l’accord de retrait, qui contient notamment la description du « filet de sécurité » sur l’Irlande, ce « backstop » controversé dans les rangs des députés britanniques.

Le porte-parole du président du Conseil européen, Donald Tusk, avec lequel Theresa May devait s’entretenir en fin d’après-midi du 30 janvier, a fait preuve de cette même fermeté juste après le vote du parlement britannique en faveur de nouvelles négociations, appuyé par les deux poids-lourds ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Janvier 2019 - 18:29

Le mouvement de contestation contre le président Omar el-Béchir continue de gagner du terrain puisque trois cents enseignants et conférenciers de l’université de Khartoum s’en sont joints et ont manifesté, le 30 janvier, sur le campus pour protester contre le régime.

« Plus de trois cents professeurs et conférenciers de l’université (de Khartoum) ont organisé un rassemblement aujourd’hui sur le campus », a indiqué le porte-parole du groupe de manifestants, Mamduh el-Hassan. « Cinq cent trente et un employés de l’établissement avaient signé une pétition intitulée "Initiative des professeurs de l’Université de Khartoum », qui présente une série de demandes, a-t-il ajouté, précisant que « la principale demande est qu’un gouvernement de transition soit formé au Soudan ». De nombreux manifestants exigent la même chose, appelant depuis plus ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Janvier 2019 - 15:59

Commencées le 24 janvier entre les quatorze groupes armés opérant sur le territoire centrafricain et les autorités de Bangui, les discussions achoppent actuellement sur de nombreux points, dont celui d’une amnistie, a-t-on appris.

D’après des sources proches du gouvernement soudanais, les négociations se sont concentrées à partir de cette semaine sur « les revendications des groupes armés, notamment l’épineuse question d’amnistie et de la formation d’un gouvernement d’union nationale ». Et jusqu’au 29 janvier, ces revendications n’avaient pas trouvé de réponse du côté des autorités qui ont toujours refusé l’amnistie des chefs de guerre dont plusieurs sont sous sanctions onusiennes ou cités pour violations des droits de l’homme dans des rapports d’ONG.

Le pouvoir maintient sa position au sujet de l’amnistie alors que les groupes armés ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Janvier 2019 - 15:30

Le secrétaire général des Nations unies et le ministère français des Affaires étrangères ont réagi, le 30 janvier, à l’interpellation de l’opposant Maurice Kamto et ses partisans.

Près de quarante-huit heures après leur arrestation, l’opposant Maurice Kamto et ses partisans restent en détention à Yaoundé, la capitale camerounaise. Après une journée passée dans les locaux de la direction de la police judiciaire, le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a été conduit au secrétariat d’Etat à la défense, qui abrite une prison secondaire.
La situation attire l'attention au-delà des frontières nationales. «L’ONU est préoccupée par les informations selon lesquelles Maurice Kamto et certains membres de son parti auraient été arrêtés», a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du secrétaire général des Nations unies, António ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Janvier 2019 - 16:58

Un grand rassemblement a eu lieu le 28 janvier à Bangui, pour demander l'abrogation du blocus sur les armes qui pèse sur le pays depuis 2013 et qui  arrive à son terme  ce 31 janvier, à la suite de quoi le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies se prononcera de nouveau sur le sujet.

Le Premier ministre centrafricain, Mathieu Simplice Sarandji, a dirigé un rassemblement d'environ trois mille personnes appelant à la levée de l'embargo mondial sur les armes avant la réunion des Nations unies qui se tiendra ce jeudi.

«C'est un verrou qui mérite d'être ouvert, c'est un embargo qui frappe nos forces de défense et de sécurité», a déclaré Mathieu Simplice Sarandji.
S'exprimant depuis la place des Martyrs, dans le centre de Bangui, le Premier ministre a également dénoncé une mesure qui favorise les groupes armés. «Le gouvernement respecte l'embargo ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Janvier 2019 - 11:15

Ghassam Salamé est accusé par le camp du général Khalifa Haftar de soutenir une partie des Libyens contre une autre.

Le général Khalifa Haftar est à la tête de l'armée nationale libyenne qui contrôle le croissant pétrolier dans l’est du pays et une bonne partie de la ville de Sebha, dans le centre-sud. Selon Radio France internationale (RFI), son porte-parole, Ahmad al-Mismari, a accusé l'envoyé spécial de l'ONU de soutenir une partie des Libyens contre l’autre.

Cette accusation vient s’ajouter à la vague d’attaques dont Ghassan Salamé est la cible depuis la mi-janvier. Une partie des Libyens l’accuseraient d’avoir échoué à résoudre la crise, d’être à la fois juge et partie et de prendre la défense des islamistes. Ils réclament désormais son départ, rapporte la radio française.

Le président du parlement, Aguila Saleh, l’accuse, par ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Janvier 2019 - 11:30

Parue en Inde, la maladie est stigmatisante, invalidante et contagieuse mais parfaitement traitable. Elle existe toujours dans quatorze pays d'Afrique, d’Asie et d’Amérique latine.

 Deux pays d'Afrique  font partie des six nations les plus touchées au monde. L'affection se transmet au contact de gouttelettes nasales. Toucher ces petites projections suffit à propager la bactérie. Le temps d'incubation de la maladie varie de cinq à vingt ans. Elle se révèle par l'apparition de tâches cutanées accompagnées d'une insensibilité de la zone concernée.

Jusqu'à la moitié du XXe siècle, avoir la lèpre rimait avec bannissement de la famille et exclusion définitive de la société. La maladie a concerné deux cent dix mille nouveaux cas dans le monde en 2017. Une personne est touchée toutes les deux minutes par l'infection, dont 20% d’enfants de moins de 15 ans.

L'on ... Lire la suite


International
Mercredi 30 Janvier 2019 - 11:30

Un accord a été signé pour construire un oléoduc entre les deux pays en vue d'exporter le pétrole nigérien.

Le document a été paraphé à Niamey par les ministres nigérien du Pétrole, Foumakoye Gado, et béninois des Mines, Samou Séidou Adambi. Les travaux démarreront cette année. L'infrastructure acheminerait du brut au port de Cotonou à partir des champs d'Agadem (sud-est nigérien) où la China national Petroleum corporation extrait le pétrole depuis 2011. Mais le Niger ne dit pas s'il abandonne l'option de l'oléoduc vers le Cameroun via le Tchad. Les travaux de la "voie camerounaise", chiffrés entre cinq cents et mille milliards de francs CFA et qui devaient débuter en 2018, n'ont toujours pas démarré. Aucune précision n'a été donnée sur les coûts et les caractéristiques techniques de l'oléoduc.


International
Mercredi 30 Janvier 2019 - 11:45

Après Pékin, New Delhi vient de lancer à son tour des exercices militaires conjoints avec des pays africains. Il s'agit des manœuvres India-Africa Field Training.

Douze pays africains (Afrique du Sud, Egypte, Ghana, Kenya, Mozambique, Namibie, Nigeria, Ouganda, Sénégal, Soudan, Tanzanie et Zambie) prendront part aux manœuvres India-Africa Field Training qui se dérouleront en Inde, du 18 au 27 mars. Ce sera sur le polygone de la base militaire d'Aundh, à l'ouest du pays.

Ces exercices ont pour objectif de ''coordonner l'action humanitaire avec les opérations de maintien de la paix'', indique un communiqué. L'Inde suit ainsi la Chine, qui a déjà réalisé des exercices militaires conjoints avec plusieurs pays africains. Au niveau économique, le volume total des investissements indiens en Afrique s'élève à quarante milliards de dollars, tandis que la Chine y a investi ... Lire la suite

Pages