International


International
Vendredi 10 Novembre 2017 - 0:30

Réunis dans la capitale burkinabè, depuis le 9 novembre,  dans le cadre de la 40e conférence de l'Union parlementaire africaine (UPA), les présidents des Parlements du continent pour réfléchir sur le renforcement de la paix et la sécurité face à la sécheresse, la famine et au terrorisme.

Dès l'entame des assises, le président de l'Assemblée nationale du pays hôte, Bala Alassane Sakandé, a déclaré : "Nous savons de par la proximité que nous avons, avec les populations, joué un rôle de premier plan dans l’information, la sensibilisation et le plaidoyer, axés sur la culture de la paix et de la tolérance". 
Ajoutant : "Cette problématique nous interpelle sur les politiques publiques de sécurité alimentaire en lien avec des critères clés de disponibilité, d’accessibilité et d’utilisation rationnelle des ressources alimentaires. Elle nous interpelle ... Lire la suite


International
Jeudi 9 Novembre 2017 - 18:28

L'aide des pays riches aux pays en développement pour financer des énergies propres, contribution indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique, est encore insuffisante.

Si, l'an dernier, les pays en développement (Chine, Afrique sub-saharienne, etc.) ont investi plus de 111 milliards de dollars dans les énergies propres, seulement 10 milliards sont venus des pays les plus riches, relève une étude d'experts menée par Bloomberg New Energy Finance (BNEF). Ce chiffre est aussi en baisse par rapport à 2015, quand les pays développés avaient financé pour 13,5 milliards de dollars de projets.

"Les pays les plus riches ont été plus lents à investir que prévu, compte tenu des promesses faites il y a huit ans à Copenhague, ce qui illustre l'écart entre les paroles et l'action", pointe le BNEF. De fait au sommet de Copenhague en 2009, les pays riches s'étaient ... Lire la suite


International
Jeudi 9 Novembre 2017 - 18:30

Syrie. Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a perdu, le 9 novembre, Boukamal la dernière ville encore sous son contrôle en Syrie, après avoir été chassé par le régime et ses alliés lors d'une opération éclair. L'EI ne possède plus que des poches de territoires des deux côtés de la frontière poreuse entre la Syrie et l'Irak.

Etats-Unis. Le président américain, Donald Trump, a loué jeudi à Pékin sa "bonne alchimie" avec Xi Jinping, qu'il a exhorté à faire monter la pression sur le régime nord-coréen et son programme nucléaire. Déterminés à isoler la Corée du Nord pour qu'elle renonce à ses ambitions nucléaires, les Etats-Unis pourraient prochainement l'inscrire sur leur liste noire des "Etats soutenant le terrorisme", une mise au ban symbolique réservée à leurs pires ennemis.

Donald Trump et son homologue chinois ont dévoilé à Pékin une ... Lire la suite


International
Jeudi 9 Novembre 2017 - 19:10

Les juges ont autorisé l’ouverture d’une enquête sur des crimes contre l’humanité supposés au Burundi, a-t-on appris, le jeudi 9 novembre, dans un communiqué.

Le tribunal précise que dans une décision rendue "sous scellés", le 25 octobre, il a « autorisé le procureur (...) à ouvrir une enquête sur des crimes relevant de la compétence de la Cour qui auraient été commis au Burundi ou par des ressortissants burundais à l’extérieur de leur pays depuis le 26 avril 2015 et jusqu’au 26 octobre 2017 ». Cette autorisation concerne plus précisément « le meurtre et la tentative de meurtre, l’emprisonnement ou la privation grave de liberté, la torture, le viol, la disparition forcée et la persécution » de personnes durant la crise post-électorale au Burundi.

Selon les estimations de la Cour pénale internationale (CPI), ces violences qui ont accompagné ... Lire la suite


International
Jeudi 9 Novembre 2017 - 14:22

Cent députés et soixante-quinze sénateurs seront choisis par quelque 300 000 électeurs du pays d’1,2 million d’habitants, à la faveur des élections législatives, sénatoriales et municipales, notamment pour les maires des deux principales villes : Malabo, capitale politique, et Bata, capitale économique.

Malgré le fait que le parti au pouvoir - Parti démocratique de Guinée Equatoriale (PDGE, au pouvoir depuis 1987) - est donné favori pour le scrutin, l’opposition garde l’espoir de gagner des sièges au Parlement. Le PDGE devrait rester seul maître à bord dans l’hémicycle, dont il occupe aujourd’hui 99% des sièges et sur lequel il a exercé un contrôle sans partage depuis la fin du monopartisme en 1991.

L’opposition compte plusieurs partis tels que l’Union du centre droit (UCD), une coalition de quelques formations politiques emmenée par le parti ... Lire la suite


International
Jeudi 9 Novembre 2017 - 12:00

Dans un exposé devant le Conseil de sécurité, le 8 novembre, Fatou Bensouda a déploré le manque de collaboration des autorités libyennes pour la remise du fils de Mouammar Kadhafi,  du commandant de la brigade Al-Saiqa et de l’ancien chef de l’Agence de sécurité interne libyenne, accusés de crimes dans leur pays.

« La justice est une composante essentielle d’une paix durable » en Libye, a rappelé la procureure, qui a indiqué qu’un mandat d’arrêt avait été émis, le 15 août dernier, par la Cour pénale internationale (CPI) contre le commandant de la brigade Al-Saiqa, Mahmoud Mustafa Busayf al-Werfalli. Ce dernier est poursuivi pour sa participation directe à sept exécutions, qui auraient été filmées et publiées sur les réseaux sociaux. Selon un rapport de la procureure, au total 33 personnes auraient été tuées dans ces circonstances, entre le 3 ... Lire la suite


International
Jeudi 9 Novembre 2017 - 11:42

L'enveloppe était destinée à la lutte contre l'épidémie d'Ebola entre 2014 et 2016, a-t-on appris.

Les détournements proviennent de la Guinée, de la Sierra Leone et du Liberia, avec la complicité des employés de la Croix-Rouge, à partir des fonds versés. La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR)  s'est dit "outragée par la découverte de ces fraudes ", indique un communiqué. 
Selon les derniers recensements, l’épidémie d’Ebola a fait plus de 11300 morts et contaminé près de 29 000 personnes, principalement en Guinée, en Sierre Leone et au Liberia. Les opérations lancées pour juguler cette pandémie ont été "parmi les plus complexes dans l’histoire humanitaire récente", selon la FICR. 
La Croix-Rouge affirme avoir versé des dizaines de millions d’euros aux sociétés de Croix-Rouge et Croissant-Rouge ... Lire la suite


International
Mercredi 8 Novembre 2017 - 18:15

Zimbabwe. Le vice-président zimbabwéen limogé, Emmerson Mnangagwa, a annoncé, le 8 novembre, avoir quitté son pays en raison des "menaces incessantes" qui pesaient sur lui et promis de continuer le combat contre les dérives du président Robert Mugabe et de son épouse Grace. Le parti au pouvoir de la Zanu-PF "n'est pas votre propriété personnelle ni celle de votre épouse, comme bon vous semble", a-t-il ajouté dans un communiqué à l'adresse de M. Mugabe. M. Mnangagwa, longtemps pressenti comme un possible successeur de M. Mugabe, 93 ans, a été démis de ses fonctions le 6 novembre pour "manque de loyauté" envers le chef de l'État.

Mali-jihadistes. Des soldats maliens capturés par les jihadistes font bien partie des quinze tués par un raid de la force française Barkhane, en octobre, ont affirmé, le 7 novembre à l'AFP, un responsable du ministère malien de la ... Lire la suite


International
Mercredi 8 Novembre 2017 - 17:15

La Commission européenne a dévoilé sa stratégie le 8 novembre, promettant d'imposer de nouvelles limites de rejet de gaz carbonique (CO2), à la fois pour répondre à ses objectifs climatiques et faire face à la concurrence asiatique et américaine.

La mesure phare est la définition de nouveaux seuils d’émissions de CO2 pour les voitures et utilitaires légers neufs entre 2021 et 2030. La Commission veut que la moyenne des émissions de CO2 produites par ces véhicules recule de 30% en dix ans, avec un objectif intermédiaire de -15% en 2025. Ces propositions doivent encore être négociées par les Etats membres et le Parlement européen avant d’être adoptées. 

Contrairement à la tendance générale de baisse des émissions de CO2 dans l’Union européenne (UE), celles liées au transport routier ont augmenté, d’environ 20%, depuis 1990. « Cela va clairement ... Lire la suite


International
Mercredi 8 Novembre 2017 - 14:00

Les anciens combattants de l’ex-rébellion, qui occupent trois casernes dans Bangui, sont contraints de libérer les sites de cantonnement au profit des Forces armées centrafricaines.

En décembre 2013, près de 3 000 rebelles de l'ex-Séléka - mouvement qui avait renversé en 2013 le président François Bozizé avant une contre-offensive des anti-Balaka et l'intervention militaire francaise Sangaris - s'étaient installés dans des casernes militaires à Bangui. Certains de ces combattants sont rentrés chez eux après la perte du pouvoir de leur mouvement dans la capitale, mais environ 1200 refusent d’obtempérer.

La plupart de ces ex-rebelles viennent de régions éloignées du nord de la Centrafrique. « On est en train de relancer l'armée, donc c'est important de retrouver les casernes », a indiqué à l’AFP la ministre de la Défense, Marie-Noëlle Koyara, jointe par ... Lire la suite

Pages