International


International
Lundi 30 Juillet 2018 - 18:30

Huit millions d’électeurs ont été appelés aux urnes, le 29 juillet, pour le premier tour d’une élection calme à Bamako, la capitale, mais entachée d’altercations dans le centre et le nord du pays.

 

Vingt-quatre candidats briguent la magistrature suprême dont le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta, en lice pour un second mandat. Elu en 2013 au second tour avec 77,6 % des suffrages, il devait cette fois-ci défendre son bilan devant les électeurs. Porté par le Rassemblement pour le Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, 73 ans, place la sécurisation du territoire en tête de ses priorités.
Si à Bamako l’élection s’est déroulée dans le calme, dans le nord et le centre du Mali, des incidents sécuritaires ont été signalés, perturbant du coup le scrutin. Selon un communiqué du ministère de l’Administration territoriale publié le 29 juillet au soir, le ... Lire la suite


International
Lundi 30 Juillet 2018 - 12:30

Le président français a félicité son homologue éthiopien, Malatu Teshome, pour la "déclaration conjointe de paix et d'amitié" signée par ce dernier avec son voisin érythréen, Isaias Afwerki, le 16 juillet. 

L'Ethiopie et l'Erythrée étaient en conflit depuis près d'un demi-siècle. Le président érythréen, Isaias Afeworki, a rouvert son ambassade à Addis-Abeba, en Ethiopie, où un vol commercial a relié les capitales des deux pays pour la première fois.
Emmanuel Macron a qualifié cette réconciliation de "geste historique" et d'une "nouvelle page" qui s'ouvre dans les relations entre l'Ethiopie et l'Erythrée. Il en a profité pour marquer l'intérêt  de la France pour l'Ethiopie,  un pays prometteur, deux fois plus grand que la france, comptant cent millions d'habitants et assurant un taux de croissance annuel de 9%, ayant doublé son produit intérieur brut ... Lire la suite


International
Samedi 28 Juillet 2018 - 15:12

Une rencontre conjointe se tient, du 30 au 31 juillet à Lomé, au Togo, en présence des chefs d'Etat et de gouvernement des deux communautés sous-régionales, dont le président congolais, Denis Sassou NG'uesso, qui a quitté Brazzaville, le 27 juillet, pour la capitale togolaise.

 

À Lomé, les dirigeants des États d'Afrique de l'ouest et du centre se retrouvent pour examiner, en profondeur, la situation sécuritaire et définir une approche commune sur la paix, la sécurité, la stabilité, le terrorisme et l'extrémisme violent dans les deux espaces sous-régionaux. Sous les auspices des Nations unies et des partenaires occidentaux, les chefs d'Etat et de gouvernement feront l'évaluation, cinq ans après la dernière conférence bipartite tenue à Yaoundé, en juin 2013, au Cameroun, des avancées dans la lutte contre le terrorisme et définir de nouveaux axes de ... Lire la suite


International
Samedi 28 Juillet 2018 - 13:00

A Brazzaville, l’ambassadeur Ma Fulin a organisé, le 26 juillet, une cérémonie commémorative au cours de laquelle il a salué les grandes réussites de l’Armée populaire de libération depuis sa naissance, le 1er août 1927, jusqu’à ce jour.

 

Devant un parterre d’invités, des autorités civiles et militaires ainsi que des membres du gouvernement conduits par le ministre de l’intérieur, Raymond Zéphirin Mboulou, l'ambassadeur de Chine au Congo a déclaré: « Aujourd’hui, cette armée est debout sur un nouveau point de départ, à savoir la réalisation pour l’essentiel de la modernisation de la défense nationale d’ici à 2035, afin de construire une armée du plus haut niveau du monde, dans le but non seulement de mieux garantir la sécurité de la Chine mais aussi de défendre la paix et la stabilité du monde ».

En effet, l’Armée populaire de ... Lire la suite


International
Samedi 28 Juillet 2018 - 12:14

Chaque année, à travers le monde, des millions de personnes souffrent de toxi-infections alimentaires de toutes sortes dues au manque d’hygiène. Le phénomène se vit quotidiennement dans des marchés informels où des vivres sont vendus à ciel ouvert, sans aucun respect des normes d’hygiène les plus élémentaires.

Dans les rues, les trottoirs, les quartiers, aux abords et à l’intérieur des marchés, à la sortie des restaurants ou des hôpitaux, aux arrêts de bus, des vendeurs se sont installés pour proposer aux passants toutes sortes de denrées alimentaires sensibles. On y trouve du pain, du poisson, de la viande ou du poulet braisé, du manioc en mini morceaux, des sandwichs, des beignets, des confiseries, etc. Des denrées présentées parfois au milieu d’une nuée de mouches… Pas étonnant, dans ces conditions, que les cas d'intoxications alimentaires ... Lire la suite


International
Samedi 28 Juillet 2018 - 14:29

Les dirigeants des pays dits émergents, réunis en sommet à Johannesburg, ont dénoncé, le 26 juillet, « les défis sans précédent » qui menacent le multilatéralisme, en réponse au conflit commercial lancé par les Etats-Unis.

Dans une déclaration commune, les présidents russe, Vladimir Poutine; chinois, Xi Jinping; sud-africain, Cyril Ramaphosa; brésilien, Michel Temer; et le Premier ministre indien, Narendra Modi, ont fait part de « leur inquiétude concernant les effets des mesures de politique macro-économique prises dans certaines grandes économies avancées ».

Ces mesures « peuvent causer une volatilité économique et financière dans les économies émergentes et avoir un impact sur leur perspective de croissance », ont-ils prévenu.

« Le système de commerce multilatéral fait face à des défis sans précédent », ont-ils encore relevé, ... Lire la suite


International
Jeudi 26 Juillet 2018 - 19:30

En séjour de travail à Brazzaville, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est entretenu, le 26 juillet, avec l’épouse du chef de l’Etat, Antoinette Sassou N'Guesso, présidente de la Fondation Congo-Assistance (FCA) avant d’effectuer une visite guidée au Centre national de la drépanocytose.

Appelé Sismex 350, l’appareil donne une formule complète au niveau des globules blancs et permet de détecter des infections bactériennes, le taux d’hémoglobine, etc.

Construit dans l’enceinte du Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville, le Centre national de référence de la drépanocytose "Maman Antoinette-Sassou-N’Guesso" a coûté à l’Etat congolais environ 6,6 milliards FCFA. Il a été rendu possible grâce au partenariat gouvernement/FCA, notamment à travers le plaidoyer de ... Lire la suite


International
Jeudi 26 Juillet 2018 - 18:45

Le chef de l’Etat congolais a échangé, le 25 juillet à Brazzaville, avec l’envoyé spécial de l’Union africaine (UA) pour la région des Grands Lacs qui l'a informé de la participation de cette organisation aux réunions tenues récemment dans la capitale congolaise sur la sécurité dans cette partie du continent.

Basile Ikouébé s’est dit édifié à l’issue des entretiens avec le président Denis Sassou N’Guesso qui assure, depuis octobre 2017, la présidence en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL).

« Nous avons échangé avec le président Denis Sassou N’Guesso sur les récents développements de la situation dans cette région. Depuis ma nomination, je n’ai pas eu le temps de venir le rencontrer pour lui exprimer les points de vue de l’UA sur les situations dont il est chargé de gérer », a-t-il déclaré.

... Lire la suite


International
Jeudi 26 Juillet 2018 - 18:30

Les Maliens iront aux urnes, le 29, juillet pour reconduire l’actuel chef de l’Etat, élu en 2013, ou accorder leur faveur à l’un des challengers en lice dont le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé.

À l’instar des huit millions de Maliens qui vont voter dans leur pays, ceux de l’étranger, comme en République du Congo, accompliront également leur devoir civique pour départager les candidats à la magistrature suprême.

À l’ambassade du Mali, à Brazzaville, tout est fin prêt pour le scrutin et les représentants des partis politiques s’activent depuis longtemps en vue de sa réussite.

Fousseny Keïta, représentant au Congo du Rassemblement pour le développement du Mali, parti de Cheick Modibo Diarra, pense que la difficulté majeure pour cette élection réside dans le manque de distribution adéquate des cartes d’électeurs. « Ces cartes sont ... Lire la suite


International
Jeudi 26 Juillet 2018 - 16:30

Après la signature du texte le 26 juillet, les deux parties vont parapher un document définitif le 5 août, en présence du président soudanais, Omar al-Béchir, et d’autres dirigeants africains.

D’après le ministre soudanais des Affaires étrangères, Al-Dirdiry Ahmed, l'accord permettra le retour du dirigeant rebelle, Riek Machar, au poste de premier vice-président. « Le document sur le partage du pouvoir a été signé et porte sur toutes les questions relatives à la période de transition. Salva Kiir restera le président du Soudan du Sud et Riek Machar sera le premier vice-président (…). Il y aura quatre autres vice-présidents répartis parmi les autres groupes politiques », a indiqué le chef de la diplomatie soudanaise.

Malgré cette volonté affichée, une question reste encore à régler : le partage du pouvoir au niveau des régions et des départements. ... Lire la suite

Pages