International


International
Mercredi 7 Juin 2017 - 13:02

Soudan

L'Union africaine et les Nations unies ont proposé une réduction majeure de leur force conjointe de maintien de la paix au Darfour (Minuad), déployée il y a 10 ans et qui coûte 1 milliard de dollars par an. Un rapport conjoint envoyé au Conseil de sécurité le mois dernier recommande de baisser de 44% le plafond des effectifs militaires et de 30% ceux des policiers. Ces coupes claires, dans une force qui actuellement compte 17.000 hommes, l'une des plus importantes et des plus coûteuses, permettrait de soulager le budget de l'ONU pour le maintien de la paix. Les effectifs de militaires passeraient à 8.735 soldats et ceux de la police à 2.360 agents. La réduction d'effectifs se ferait en deux phases de six mois chacune. Le conflit a coûté la vie à 300.000 personnes, selon l'ONU, et en a forcé plus de 2,5 millions à fuir.

Centrafrique

Le chef militaire de la ... Lire la suite


International
Mercredi 7 Juin 2017 - 11:36

Ces assises se dérouleront en présence du président français Emmanuel Macron, ont annoncé le mardi 6 juin, les ministres des Affaires étrangères des pays membres du G5 (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), au terme d'une réunion dans la capitale malienne.

« Le 2 juillet, les chefs d'Etat du G5 Sahel ont décidé d'organiser un sommet spécial au cours duquel ils auront un dialogue direct avec le chef d'Etat français », a déclaré le ministre malien des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, rappelant qu’Emmanuel Macron en avait lui-même émis le souhait. « Ce sommet (en juillet) intervient à un moment où nous assistons à la concrétisation de cette force mixte, qui n'est pas antinomique à Barkhane, mais vient pour compléter », a-t-il ajouté.

De son côté le ministre tchadien des Affaires étrangères, Hissein Brahim Taha, a confirmé cette annonce. ... Lire la suite


International
Mercredi 7 Juin 2017 - 11:44

Un projet de résolution présenté au Conseil de sécurité par Paris le mardi 6 juin, et autorisant le déploiement d’une force militaire africaine chargée de combattre les djihadistes dans le Sahel pourrait être voté la semaine prochaine

 

Le texte souligne que cette force militaire pourrait « utiliser tous les moyens nécessaires » pour combattre le terrorisme, le trafic de drogue et de personnes. Et compte tenu de l’urgence du déploiement de cette force au Sahel, l’ambassadeur de France à l’ONU, François Delattre, espère que la résolution soumise au Conseil de sécurité sera adoptée la semaine prochaine. « Nous ne pouvons pas laisser le Sahel devenir un nouveau havre pour les terroristes de toute la région », a-t-il déclaré.

En mars dernier, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso, qui composent le G5 Sahel, avaient accepté de ... Lire la suite


International
Mardi 6 Juin 2017 - 13:58

Une étude de la FAO donne des directives politiques en vue d'associer au mieux la moitié des échanges du commerce transfrontalier aux objectifs de développement. 

Le commerce transfrontalier informel en Afrique pourrait contribuer à l’amélioration des moyens d’existence et à l’intégration régionale à travers le continent, selon l'étude de la FAO, intitulée "Formalisation du commerce informel en Afrique". L'étude bserve que le commerce transfrontalier informel- dont les transactions ne respectent pas la législation locale sur les taxes, ainsi que d’autres règles-représente une part importante des emplois en Afrique subsaharienne (entre 20 et 70%) et le régulariser pourrait stimuler la prospérité tout en améliorant les perspectives d’avenir pour les femmes.

La moitié du commerce transfrontalier considéré comme informel

En effet, près de la moitié du ... Lire la suite


International
Mardi 6 Juin 2017 - 12:36

A la faveur d’une rencontre annuelle entre l’Union européenne (UE) et les ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), organisée le lundi 5 juin à Bamako, la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, a annoncé une aide de 50 millions d'euros (32 milliards de F CFA) destinée à lutter contre la menace terroriste dans cette région.

« L’UE a exprimé son soutien à l’initiative et présenté l’ensemble des appuis qu’elle entend mobiliser. A travers la facilité de paix, 50 millions d’euros vont être alloués » à ce projet, selon un communiqué conjoint rendu public au terme des travaux. Les deux parties ont salué la décision adoptée au dernier sommet du G5, tenu le 6 février dans la capitale malienne, de « création immédiate d’une force conjointe de l’organisation dont le mandat ... Lire la suite


International
Mardi 6 Juin 2017 - 12:00

Le sommet de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) a été conclu par un passage de témoin entre la présidente sortante, Ellen Johnson Sirleaf, et son successeur togolais. L'organisation a par ailleurs donné son accord de principe à l'adhésion du Maroc.

La décision a été prise en clôture du 51e sommet des chefs d’Etat de la Cédéao à Monrovia. Faure Gnassingbé a appelé à plus d'intégration et encouragé un peu plus encore la mobilité économique dans cet espace régional d'Afrique de l'Ouest, alors que l'une des décisions de ce sommet est de construire une autoroute entre Abidjan et Dakar.

« Il nous faut maintenant opérer des sauts qualitatifs vers notre objectif unique, qui est de faire de notre organisation une Cédéao des peuples. Il nous faudra sans plus tarder enlever les dernières barrières au brassage et à l'imbrication de ... Lire la suite


International
Mardi 6 Juin 2017 - 12:05

Les ministres des Affaires étrangères de ces pays ont insisté le mardi 6 juin à Alger, à l’issue d’une réunion sur la Libye, pour une solution politique à la crise libyenne. Ils ont également réitéré leur rejet à toute « ingérence » et de « l’opinion militaire » dans ce pays.

Dans une déclaration dite d’Alger, les ministres se sont prononcés « en faveur d’un règlement inclusif en Libye ». Ses trois voisins ont souligné l’impératif de rejeter « le recours à la violence » et l’interdiction de prendre toute mesure de nature à entraver le processus de règlement politique à la crise libyenne qui prolongerait la souffrance du peuple libyen, particulièrement au niveau économique et humanitaire.

Estimant que la solution politique est « le seul moyen pour résoudre la crise en Libye à travers un dialogue inclusif », Alger, le Caire et ... Lire la suite


International
Lundi 5 Juin 2017 - 17:15

En point d’orgue de la célébration de la fête nationale de l’Italie, la directrice générale du mémorial Pierre-Savorgnan-de Brazza, Bélinda Ayessa, a remis un chèque de 4 millions cinq cent mille FCFA à la coordinatrice de l'école spéciale, « La Case Saint-Dominique », la sœur Ida Pélagie Louvouando.  

Implantée depuis 1999, à Poto-Poto dans le troisième arrondissement, l’école spéciale « La Case Saint-Dominique » qui accueille près de 300 enfants est un cadre d’éducation et d’alphabétisation qui reçoit des enfants autistes et pour certains portant quelques infirmités visibles ou imperceptibles. Les animateurs de cette école sont également impliqués dans de nombreux projets caritatifs.

S’adressant à la coordinatrice de cette école, Bélinda Ayessa s’est exprimée en ces termes : « À travers ce geste, l’ambassadeur Andrea Mazzella et ... Lire la suite


International
Lundi 5 Juin 2017 - 16:57

A l’approche des élections législatives au Congo, l’ambassadeur de la République d’Italie, Andrea Mazzella, qui s’exprimait le 2 juin au cours d’une cérémonie liée à la célébration de la fête nationale de son pays, a saisi cette opportunité pour souhaiter que « cette fête et les valeurs qui l’animent puissent servir d’exemple et de référence au peuple congolais ».

Devant un parterre d’invités, le diplomate Italien a évoqué, dans son discours, les élections législatives qui pointent à l’horizon, la situation dans le département du Pool, sans oublier les liens d’amitié et de coopération entre l’Italie et le Congo.

Sur les législatives prévues au mois de juillet, son souhait serait que « la confiance entre l’électorat et les institutions politiques soit redoublée » et que cette consultation politique puisse être, selon lui, un ... Lire la suite


International
Lundi 5 Juin 2017 - 14:00

La note est positive pour la mission diplomatique dite « d’information et de sensibilisation » que vient de conduire, en Libye, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Jean-Claude Gakosso.

Une mission souhaitée par l’Union africaine et les Nations unies à partir d’une feuille de route soumise par Denis Sassou N’Guesso, président du Comité de haut niveau de l’UA pour la Libye.

La délégation conduite par Jean-Claude Gakosso comprenait les ministres des Affaires étrangères des pays membres de ce comité à savoir : la Guinée-Conakry, la Mauritanie, l’Afrique du Sud, le Niger, l’Algérie, la Tunisie et le Commissaire Paix et sécurité de l’organisation continentale, Smail Chergui.

Du 29 mai au 3 juin, à bord d’un avion onusien, ministres et diplomates se sont rendus à Tripoli, Tobrouk et Benghazi pour y ... Lire la suite

Pages