International


International
Mercredi 16 Janvier 2019 - 12:34

Les récentes activités de la Fédération de Russie au Soudan et en Centrafrique font l'objet de nombreuses interrogations. Parallèlement au renouvellement des relations économiques, des hommes d'affaires russes sont actifs dans le secteur de la sécurité. Ce qui donne à penser que la Russie est de retour sur le continent.

Moscou a noué des relations officielles en matière de sécurité avec Bangui, un pays en proie à des troubles d'ordre sécuritaire et soutenu par l'ONU. C'est également le cas au Soudan. Mais la Russie a tendance à minimiser sa nouvelle influence en Afrique.

L'ex-Union soviétique a été un acteur important sur le continent africain, jusqu'à ce que son poids économique et politique diminue avec la fin de la guerre froide. Aujourd'hui, ce pays  "cherche à rétablir et à renforcer sa présence sur le continent africain", selon Inna Andronova, de ... Lire la suite


International
Mardi 15 Janvier 2019 - 20:30

L’ancien ministre des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo (RDC), Antoine Ghonda, a été dépêché, ce 15 janvier, par le président Joseph Kabila Kabange auprès de son homologue, le président Denis Sassou N’Guesso, président en exercice de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (Cirgl) avec qui il a évoqué la situation postélectorale dans ce pays.  

« J’ai transmis au président Denis Sassou N’Guesso un message personnel du président Joseph Kabila, qui a donné des explications sur le déroulement du processus électoral en RDC », a indiqué l’émissaire pour qui Kinshasa et Brazzaville ont intérêt à promouvoir la paix et la fraternité qui les lient de longue date.

Antoine Ghonda a souligné qu’en tant que président en exercice de la Cirgl, il est important qu’il appréhende et suive les tenants et ... Lire la suite


International
Mardi 15 Janvier 2019 - 17:58

La cérémonie de prestation de serment des trente-huit ministres s'est déroulée, le 15 janvier au palais présidentiel de Libreville, devant le président de la République, quelques heures après son retour de Rabat, et en présence des juges de la Cour constitutionnelle gabonaise et d’autres personnalités.

La prestation de serment de la nouvelle équipe gouvernementale lui a conféré la légitimité constitutionnelle. Juste après, le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekalé, a fait la  déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale, conformément à la Constitution.

Selon le Premier ministre, la cérémonie s’était très bien déroulée et que « le président de la République, Ali Bongo Ondimba, était toujours convalescent mais en pleine récupération ».

« C’est un ouf de soulagement pour l’économie gabonaise qu’il soit parmi nous. ... Lire la suite


International
Mardi 15 Janvier 2019 - 17:25

L'activité sera lancée par la Banque africaine de développement ( BAD ), le 17 janvier, en son siège à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Le thème retenu pour cette année est  « L'intégration régionale pour la prospérité économique de l'Afrique ». Selon les organisateurs, au terme de la rencontre, un rapport étayant l’état des lieux sur la prospérité du continent sera publié. Ce document de cadrage et d’orientation mettra en lumière les perspectives économiques et les projections de croissance de l’ensemble du continent et de chacun des cinquante-quatre pays issus du continent. Il offrira aussi les prévisions à court et moyen termes sur l’évolution des principaux facteurs socio-économiques tels que l’emploi, les défis à atteindre et les progrès enregistrés dans les pays. 

En effet, le rapport Perspectives économiques en Afrique est, selon la ... Lire la suite


International
Mardi 15 Janvier 2019 - 13:45

Laurent Gbagbo a été acquitté mardi des charges de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI), qui a ordonné la mise en liberté de l'ancien président de la Côte d'Ivoire, infligeant un nouveau revers à la justice internationale.

"La Chambre fait droit aux demandes d'acquittement présentées par Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé (ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes, fidèles à M. Gbagbo) concernant l'ensemble des charges" retenues contre eux et "ordonne la mise en liberté immédiate des deux accusés", a déclaré le juge président, Cuno Tarfusser.

Le juge  a ajouté que cette décision avait été prise à l'unanimité car "l'accusation ne s'est pas acquittée de la charge de la preuve conformément aux critères requis" par la justice internationale. 

La mise en liberté des deux accusés est cependant suspendue jusqu'à mercredi afin ... Lire la suite


International
Mardi 15 Janvier 2019 - 14:00

L’ancien président de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo (fondateur du Front populaire ivoirien), et son coaccusé, Charles Blé Goudé, (ex-chef du mouvement Jeunes patriotes), viennent d’être disculpés de toutes les charges de crimes contre l’humanité.

Le 15 janvier, la Cour pénale internationale (CPI) a, en effet, ordonné leur mise en liberté immédiate. Les deux étaient, depuis le 30 novembre 2011, poursuivis et jugés pour des crimes commis pendant la crise post-électorale de 2010-2011. Les violences avaient fait trois mille morts en cinq mois. La première chambre de la CPI a estimé que les charges réunies par le procureur et les multiples témoignages n’ont pas été suffisants.

Pendant leur séjour carcéral, les deux acquittés ont fait parler leurs plumes. Laurent Gbagbo a écrit : ''Libre : pour la vérité et la justice''. Ouvrage dans lequel il épingle ... Lire la suite


International
Mardi 15 Janvier 2019 - 13:15

Sur les vingt-sept dossiers initialement déposés en décembre dernier, le Conseil constitutionnel en a finalement validé cinq seulement. Karim Wade et Khalifa Ababacar Sall seront les grands absents de ce rendez-vous politique.

Le Conseil constitutionnel du Sénégal a publié la liste provisoire des candidats à l’élection présidentielle du 24 février. Le président sortant Macky Sall (coalition Benno Bokk Yakaar), Issa Sall (PUR), Ousmane Sonko (Pastef), Madické Niang (dissident du PDS) et Idrissa Seck (Rewmi) sont les figures de proue en lice pour la course à la présidence.

Un bien triste sort pour Khalifa Ababacar Sall, ancien maire de Dakar, et Karim Wade, ancien ministre et fils de l’ancien président, qui ont vu leurs candidatures invalidées. Les motifs invoqués sont différents mais, ce sont bien les déboires judiciaires de ces opposants qui ont bloqué leurs ... Lire la suite


International
Mardi 15 Janvier 2019 - 13:33

La Haut-commissaire aux droits humains, Michelle Bachelet, a regretté que tous les États parties ne garantissent pas, autant qu’il le faudrait, la survie et le développement des enfants, malgré les progrès enregistrés au cours de ces vingt dernières années.

« Il y a trois ans, les États du monde ont promis un avenir bien meilleur pour leurs enfants. Mais nous ne sommes pas encore sur la bonne voie pour atteindre les aspects essentiels de l’Agenda 2030. Dans pratiquement tous les pays, les opinions des enfants ne sont pas prises en compte ou ignorées, les mineurs étant toujours considérés comme "bénéficiaires passifs de soins" », a déclaré, le 14 janvier à Genève à l’ouverture de la 80e session du Comité des droits de l’enfant, la cheffe des droits de l’homme de l’ONU avant d’appeler à donner la parole aux enfants.

Depuis 2000, a affirmé Michelle ... Lire la suite


International
Mercredi 16 Janvier 2019 - 14:05

A l'approche des pourparlers de paix, les parties prenantes ont été invitées à se retenir pour "parvenir sans délai à une résolution pacifique et définitive de la crise" qui affecte le pays, selon un communiqué.

L'annonce est faite dans un contexte de récurrence de violences des groupes armés à Ouaka au centre et Mbomou au sud-est. A Bambari en particulier, la population civile ainsi que les forces de défense et de sécurité nationale, dont la cible des violences causant la mort de deux officiers de police et blessant de nombreux civils, selon le G5.

Celui-ci est un groupe partenaire de la Centrafrique, composé de l'Union européenne, de l'Union africaine, de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale, de la France et des Etats-Unis.

Les pourparlers de paix entre le gouvernement centrafricain et les groupes armés se tiendront à Khartoum au ... Lire la suite


International
Mardi 15 Janvier 2019 - 12:00

Le nouveau dollar zimbabwéen va être réintroduit d’ici à la fin de l’année, "pour pallier le manque de dollars américains qui étrangle son économie", a déclaré le ministre des Finances, Mtuli Ncube. 

Le gouvernement avait abandonné en 2009 sa devise nationale en chute libre, victime de l’hyperinflation. Incapable d’enrayer la valse des étiquettes par les dévaluations, le régime de Robert Mugabe lui a substitué le dollar américain et un panier d’autres monnaies dont le rand sud-africain. Mais les précieux billets verts se sont faits de plus en plus rares, au point de causer l’arrêt de l’économie tout entière. ''Sur nos efforts pour rassembler suffisamment de devises étrangères pour lancer notre propre devise, je dirais que nous avons déjà bien avancé'', a déclaré Mtuli Ncube, cité par le quotidien gouvernemental The Herald. ''Vous pouvez ... Lire la suite

Pages