International


International
Jeudi 6 Juillet 2017 - 14:58

Le maréchal Khalifa Haftar a annoncé la « libération totale » de Benghazi des djihadistes, après plus de trois ans de combats meurtriers.

« Après une lutte continue contre le terrorisme et ses agents, qui a duré plus de trois ans (...) nous vous annonçons la libération de Benghazi du terrorisme. Une libération totale... », a déclaré l’homme fort de l’est libyen, qui a rendu hommage « aux caravanes de martyrs » tués dans les combats contre les djihadistes, ajoutant que Benghazi entrait aujourd'hui « dans une nouvelle ère de paix, de sécurité, de réconciliation (...) et de reconstruction ».

Les forces loyales à Haftar avaient annoncé plus tôt dans la journée une importante percée dans les derniers bastions des djihadistes à Benghazi. L'armée nationale libyenne (ANL) auto-proclamée, par le maréchal Haftar, avait ainsi annoncé la fin des ... Lire la suite


International
Jeudi 6 Juillet 2017 - 11:50

Le montant peut atteindre 52 milliards d’euros, du fait de l’explosion de cette maladie liée aux changements de mode de vie sur le continent, prévoit un rapport rendu public le jeudi 6 juillet par la revue médicale britannique The Lancet Diabetes & Endocrinology

Estimant que ce coût du diabète constitue une véritable bombe de retardement pour les systèmes de santé en Afrique, ce rapport élaboré par 70 experts relève que ce montant inclut le coût des traitements et des hospitalisations – dont la moitié est assumée par les patients eux-mêmes. Il inclut aussi la perte de productivité estimée du fait des arrêts de travail et des décès prématurés.

Le document indique qu’en 2015, le fardeau économique du diabète représentait 19,5 milliards de dollars (environ 17 milliards d’euros), soit 1,2% du Produit intérieur brut (PIB) de la région. « Nous ... Lire la suite


International
Jeudi 6 Juillet 2017 - 11:47

Le Fonds monétaire international a rendu public mercredi un nouveau rapport sur l’économie mondiale. Le texte indique que si la reprise économique demeure sur une bonne voie, elle fait face, à terme, à des risques de ralentissement dus aux incertitudes politiques dans les pays riches

 

Rendu public avant le sommet du G20 qui se tient vendredi et samedi à Hambourg (Allemagne), ce document met en avant les « risques négatifs » pour l’économie globale que peut représenter « l’incertitude sur les politiques dans les économies avancées ». À Cela s’ajoutent « les vulnérabilités du secteur financier et un soudain durcissement des conditions financières »

Face à ces incertitudes politiques qui font peser des risques sur l’économie mondiale, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a appelé à une action urgente pour éviter une crise ... Lire la suite


International
Mercredi 5 Juillet 2017 - 19:10

Le Royaume du Maroc est « très satisfait » des positions énoncées par l’Union africaine (UA) sur le Sahara occidental, a fait savoir le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à l’issue du 29e sommet de l’organisation panafricaine tenu du 3 au 4 juillet à Addis-Abeba (Ethiopie)

« Les manœuvres, les tergiversations ont été écartées. Aujourd’hui, on a des positions qui vont dans le bon sens », a déclaré le ministre, qui a reconnu le « leadership » de l’ONU sur cette question. Il s’est félicité d’avoir réussi à influencer l’écriture d’un rapport de la Commission africaine des droits de l’Homme et des peuples pour que soit supprimé le passage qualifiant le Sahara occidental de « territoire occupé ».

« Ce genre de texte était adopté de manière facile, quasi automatique par le passé, parce que des pays ... Lire la suite


International
Jeudi 6 Juillet 2017 - 16:16

Grâce à la vigilance des soldats tchadiens de la Minusma, l’attaque contre la plateforme Désert Relais (PFDR) de la force française Barkhane de Tassalit n’a pas eu lieu.

L’attaque était à mettre à exécution par les Groupes armés terroristes (GAT). Elle visait les forces internationales, françaises ou sous la bannière des Nations unies. Le mode opératoire consistait à utiliser une rampe de lancement sommaire sur laquelle est fixée une roquette. La mise à feu se fait par le déclenchement de l’alarme d’un téléphone portable, ce qui évite tout brouillage. Dans ce cas, les assaillants se font rarement prendre.

C’est un tel dispositif qui a été découvert par une patrouille tchadienne, à proximité de la base française de Tessalit. La munition était une roquette de 57 mm. Elle pourrait provenir de la Libye des années 2011. L’alerte donnée par les ... Lire la suite


International
Mercredi 5 Juillet 2017 - 18:12

L'attention portée par la Cour pénale internationale (CPI)  uniquement sur l’Afrique par rapport aux autres continents pose problème et suscite des interrogations sur l’impact potentiel de cette Cour. Pour débattre de ce sujet, le cabinet Eminence Conseil a invité le 4 juin au Palais des congrès des grandes figures congolaises et africaines autour du thème « l’Afrique et la CPI : aux sources du malaise ».

 

Les entretiens de Brazzaville ont mis face à face trois conférenciers : Thierry Moungala, ministre congolais de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, Alexis Thambwe Mwamba, ministre d’Etat en charge de la Justice et garde des sceaux de la République démocratique du Congo et Désiré Assogbavi, avocat togolais, représentant résident et chef du bureau international de liaison d’Oxfam auprès de l’Union africaine. Grand témoin, ... Lire la suite


International
Mercredi 5 Juillet 2017 - 19:30

Apres la victoire controversée d'Ali Bongo à la présidentielle et les violences post-électorales qui ont eu lieu à Libreville au Gabon, en septembre 2016, une enquête a été ouverte à Paris, en France, par une juge d’instruction pour des crimes commis contre l’humanité dans le pays. Pour dénoncer cette enquête, le gouvernement gabonais a fait une déclaration, le mardi 4 juillet.

En effet, selon les faits, en septembre 2016, une plainte aurait été déposée en France par un Franco-Gabonais, pour arrestation, détention arbitraire en bande organisée, torture et actes de barbarie, tentative d'assassinat et crime contre l'humanité. Le dépôt de cette plainte avec constitution de partie civile avait automatiquement conduit à l'ouverture, le 20 avril 2017, par le parquet de Paris d'une enquête confiée à cette juge d'instruction. Ainsi, le ministère public avait ... Lire la suite


International
Mercredi 5 Juillet 2017 - 15:25

Le numéro 2 du FPRC, Noureddine Adam, suggère la tenue d’un dialogue politique en Centrafrique avant la mise en œuvre du DDRR. Il l’a fait savoir, le 4 juillet dans une interview accordée à nos confères de Ndéké Louka.

Nourredine Adam n’a pas caché son pessimisme sur la mise en œuvre actuelle du DDRR. Pour lui, le processus est pris en otage et utilisé comme fonds de commerce par certaines personnes dont il n’a pas voulu citer les noms, « le DDRR est un fonds de commerce actuellement », affirme-t-il. Le numéro 2 du FPRC propose un dialogue politique inclusif pour redresser la mise en œuvre du DDRR, « il faut organiser un dialogue politique assorti d’un accord politique afin de recadrer le DDRR », fait-il savoir.

Depuis plusieurs mois, Nourredine Adam, très proche de l’ancien président Michel Djotodia, tient les rênes du FPRC. Son mouvement est à la ... Lire la suite


International
Mercredi 5 Juillet 2017 - 14:26

La situation de l’éducation en République Centrafricaine rapportée par l’UNICEF en juin 2017 est d’autant préoccupante qu’elle interpelle plus d’une personne. Le faible ratio élève-enseignant, la destruction des infrastructures et la forte proportion des Maîtres-parents dans les écoles publiques inquiètent l’agence onusienne qui projette des actions palliatives.

Selon le rapport dont le RJDH dispose d’une copie, la proportion des maîtres parents est grandissante dans le pays, ce qui mettrait à mal l’efficacité de la formation. « En 2015-2016, il y avait en moyenne un enseignant pour 83 élèves. Plus de la moitié du corps enseignant est composé de ‘’maîtres-parents’’ financés par les communautés et sans qualification et dans certaines régions, la proportion des maîtres parents atteint 90% », s’alarme l'Unicef.

Les cours sont dispensés ... Lire la suite


International
Mercredi 5 Juillet 2017 - 19:07

Dans la dynamique d’alléger les charges de l’État centrafricain, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale se proposent d’éponger les arriérés des régimes Kolingba, Patassé et Djotodia.

« Au niveau du ministère des Finances, nous sommes en train de faire un travail global sur la situation des arriérés de salaires des fonctionnaires et des arriérés des fournisseurs. Avec tout ce qui s’est passé dans le pays, les partenaires qui sont : le FMI et la Banque mondiale veulent aider la Centrafrique. Le ministre des finances nous a instruits de traiter tous les arriérés depuis le régime de Kolingba, Patassé et Djotodia, donc les arriérés de 1992 à 1993, 2001, 2002, 2003, novembre et décembre 2013 », a indiqué Pazouakou Pascaline, directrice de la Dette et de la participation au ministère des Finances et du Budget.

En traitant ces ... Lire la suite

Pages